The Embryo's World

2089 : Le monde vit-il ses dernières heures ? Une seconde fois ? (Forum déconseillé au - de 16 ans)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le village contaminé [ privé Kurai ]

Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Mar 29 Sep - 16:56




Une nouvelle mission venait de commencer pour Eri, qui était accompagné d’un jeune homme, du nom de Kurai Akuma, qui faisait lui aussi partie de l’organisation de la Lune Noire, tout comme la jeune femme. Cette dernière n’avait pas choisi d’avoir un coéquipier pour cette mission. Non, ses supérieurs le lui avait imposé. Jamais elle n’avait travailler avec quelqu’un, jusqu’à aujourd’hui. La demoiselle avait toujours agit en solo, et elle était très compétente ainsi. Alors pourquoi lui imposait-on un compagnon d’arme ? Jamais elle n’en aurait besoin. C’était inacceptable pour elle, mais s’était un ordre, elle allait faire avec. Mais ce ne serait pas une raison pour être gentille avec Kurai. D’ailleurs, depuis qu’Eri se trouvait en sa compagnie, elle ne lui avait toujours pas adresser la parole.

Les deux Jinchuriki avaient été envoyer au Mont Füji, car une rumeur disait que plusieurs Virus avaient été aperçut dans les environs de cette montagne. Eri et Kurai avaient été envoyer en reconnaissance, pour voir si cette rumeur était vraie. Toute fois, ce n’étaient la seule chose qu’ils devaient faire. Si jamais ils trouvaient des Virus, ils avaient pour mission de les éliminer, si cela était possible. Personnellement, la jeune femme n’avait rien contre les Virus, mais elle se sentait redevable envers la Lune Noire, qui l’avait aidé à gagner en puissance, et à être ce qu’elle était devenue aujourd’hui.

Armée de son katana, où on avait attaché un ruban violet au manche, la demoiselle était vêtu d’un kimono blanc et violet. Ses cheveux mauves lui tombaient pratiquement jusqu’aux fesses. Son regard ne trahissait aucuns sentiments, comme si elle en était dénuée. C’est alors qu’elle se retourna vivement vers son compagnon de route, avant de déclarer froidement :

- Ecoutes moi bien Kurai ! Généralement, j’agis en solo, alors tant que tu ne me mets pas des bâtons dans les roues, je tolèrerai ta présence à mes côtés !

Sur ces mots, elle tourna le dos à son allié, pour continuer son chemin, qui montait de plus en plus, alors qu’il faisait de plus en plus froid, signe qu’ils se rapprochaient de plus en plus du sommet. Toute fois, ce n’était pas une brise fraiche qui allait arrêter la jeune femme, qui avait connu bien pire. En plus du froid, une épaisse forêt entourés les deux jeunes gens. Eri se demandait qu’elle genre de Virus se trouvait dans cette montagne. Peut-être que l’un d’eux maitrisait la glace ? Si c’était le cas, cela promettrait d’être intéressant, car Eri adorait les adversaires ayant ce genre de pouvoir. D’ailleurs, c’était compréhensible, quand on connaissait la vraie nature du pouvoir de la Jinchuriki, qui était plutôt pratique. D’ailleurs, elle adorait son pouvoir, qui l’avait sortie de beaucoup de situation. Elle espérait pouvoir en faire usage dans cette mission. C’est alors qu’elle entendu un crie, qui venait d’une zone toute proche. On aurait dit un crie d’enfant. Dégainant son katana, elle se précipita rapidement vers l’endroit en question, sans chercher à savoir si Kurai faisait de même ou pas.

C’est alors qu’elle arriva en face d’un… village ? Ici ? Pourquoi ? Comment ? Il s’agissait peut-être de Virus ? Mais… étrangement, il n’y avait personne dans ce village. Du moins, en apparence. Il y avait plusieurs maison en bois. Peut-être que les habitants étaient tous à l’intérieur ? Avec son katana à la main, elle pénétra lentement dans le village. C’était calme… beaucoup trop calme. Il y avait un chaudron au milieu, où un feu était allumé en dessous. Il y avait des étendoirs en bois, devant toutes les maisons, avec bien sur du linge étendu dessus. Il y avait aussi, ce qui devait être une étable, car on entendait des bruits d’animaux. Il s’agissait de poules, et de vaches, apparemment. Ah… d’ailleurs, une des poules venait de sortir de cette fameuse. Mais… une chose était étrange, car cet animal était taché de sang. De plus elle s’avançait vers les deux Jinchuriki. Il y avait… quelque chose qui n’allait pas avec cette poule, comme si… elle avait été contaminer par le Virus. C’était la conclusion que c’était faite la jeune femme, en voyant le physique ignoble de la poule. Il lui manquait la moitié du bec, ainsi qu’une aile et un oeil. Et comme elle s’approchait, et que ce n’était pas le comportement d’une poule ordinaire, et bien il s’agissait d’une preuve de plus, pour révéler la vraie nature de l’animal.

Sans attendre une seconde de plus, Eri trancha la poule en deux, grâce à son arme blanche. Elle jeta alors à son compagnon d’arme.

- Apparemment, tout ce village à été infecté, autant les humains que les animaux…. J’entend des bruits de pas…

En effet, on pouvait entendre des bruits de pas, dans les maisons en bois. En ce qui concernait l’étable, tous les animaux commençaient à sortir : poules et vaches. Tous, avaient un physique horrible. Les portes des maisons commencèrent à s’ouvrir, l’une après les autres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurai Akuma
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : foudre
°Votre personnage en 3 mots° : sadique/solitaire/froid

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Mar 29 Sep - 22:03

Kurai avait reçu son ordre de mission le matin même il était très enthousiaste par cette nouvelle mission mais il le fût beaucoup moins lorsqu'il sut qu'il serait accompagné d'un autre agent il détestait travailler en groupe et faire la nounou pour de jeunes chiens fous...Mais il ne pouvait refuser c'était un ordre bizarrement haut placé et il serait sans doute mal vu de le contester, il se résigna donc à rejoindre cette personne.
Il fût surpris mais pas pour autant déboussolé de se rendre conte qu'il travaillerait avec une jeune femme on lui dit qu'elle s'appelait Eri mais les deux personnes ne s'addréssèrent pas la parole apparemment ils trouvait tous deux que parler serait une perte de temps.

Il l'analysa rapidement elle portait un kimono blanc qui allait à merveille avec ses cheveux mauves tombant jusqu'au bas de son dos droit et sans aucune déformation, son visage ne montrait aucune expression on aurait dis son alter ego femme elle ne parlait pas, ne souriait pas, seul leurs styles différaient. Ils partirent donc en direction du mont Fuji.

Leur plan de mission était très simple, ils devaient aller dans un petit village situé sur la façade est du mont afin de visiter une endroit ou l'on disait que le virus c'était introduit. Ils devaient en premier lieu vérifier cette info et si il y'a lieu tuer les virus présents dans le coin une mission de routine en fait et Kurai se demandait pourquoi il avait besoin d'une aide quelconque pour cela. La jeune fille marchait devant lui soudain t elle se retourna vers lui.

- Ecoutes moi bien Kurai ! Généralement, j’agis en solo, alors tant que tu ne me mets pas des bâtons dans les roues, je tolèrerai ta présence à mes côtés !

Elle se retourna sans laisser le soin à Kurai de répondre, il ne répondis pas d'ailleurs, il pensait la même chose qu'elle, c'est un tueur solo qui se passe toujours de l'aide des autres et qui déteste être dérangé par quelconque personne durant son boulot.Ils se rapprochaient à grand pas du sommet, il faisait plus frai et le vent s'intensifiât un peu, faisant virevolter le manteau et les cheveux de Kurai, ils parcouraient maintenant une épaisse forêt et plus ils montaient, plus il faisait froid tant que Kurai se demanda si ce n'était bien du qu'au climat, et si l'un de leur adversaire savait maitriser cela ca promettait d'être fort intéressant.

Soudain, un cri déchirant parcourut la forêt, un cri d'enfant semblait il vit que sa partenaire dégaina son Katana qu'elle tenait à sa ceinture...Un halo de lumière léger apparut et Kurai en sortit son arme, le katana très long sortit du halo au fur et à mesure que Kurai le tira révélant une lame étincelante il courut à la suite d'Eri ils se retrouvèrent face à un village, Kurai se demandais bien ce que pouvait faire un village ici paumé en plein milieu du mont Fuji il suivit Eri lame à la main tout semblait si calme il y régnait un silence de mort...Ils passèrent devant une étable d'ou un poule apparrement contaminée par le virus sortit et fonça sur eux elle fût bientôt tranché en 2 pas Eri mais Kurai commençai à entendre des bruits non loin de la...se rrapprochant de plus en plus d'eux.

- Apparemment, tout ce village à été infecté, autant les humains que les animaux…. J’entend des bruits de pas…

Kurai se retourna et vit les animaux sortir de l'étable, ils n'avaient plus l'air d'animaux...ils semblaient rongés de l'intérieur comme vide de toute âme, ce virus était vraiment la pire horreur de ce monde moderne et pourri jusqu'à la moelle.

_ à mon avis on va avoir tout le village contre nous...Ce virus est vraiment la pire des plaies...


Il s'avança vers les animaux qu'il commença à trancher d'un geste vif et bref leur assurant une mort certaine il n'était pas nécessaire de trop salir sa lame pour cela. après avoir nettoyé cela, il se retourna, et il vit que les habitants commençaient à sortir de leurs maisons...mais dans quel état la plupart avaient le crâne défoncées ou bien à d'autres particularités bien moins ragoutantes à énumérer maintenant la mission était simple, nettoyer le village de cette saletés de virus.

- Je suppose que tu connais ton boulot Eri, du moins je l'espère pour toi...


Il ne lui adressa pas un sourire, juste un regard furtif avant de s'avancer vers les virus arme en avant...La journée allait être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Mer 30 Sep - 12:16



Et déjà une poule contaminer d’éliminée. On allait aller loin avec ça, mais bon, c’était mieux que rien. Maintenant il restait les autres animaux de la bassecour et les habitants de ce petit village… Tous avaient été contaminer apparemment… Et le Virus qui avait fait cela, devait sans doute être encore dans les parages. Si c’était le cas, il fallait le trouver au plus vite, avant qu’il n’aille contaminer d’autres êtres vivants. Petit à Petit, tous les contaminer sortaient de leur cachette. Les animaux sortaient tous de l’étable, et ceux qui étaient humains autre fois, sortaient des maison en bois. Ils avaient tous une allure de… zombie. On se serait cru dans un jeux vidéo de survival-horror. Ses Virus là avaient l’air d’être au stade primitif de leur race. C’est à dire qu’ils ne réfléchissaient plus, et attaquer ceux qui n’étaient pas comme eux, sans se poser de question.

Eri vit Kurai s’occupait des animaux contaminer, alors elle le laissa faire. Ensuite, le jeune homme prit la parole, mais la demoiselle ne prit même pas la peine de répondre, se contentant de lui lancer un regard impassible. Pendant que son compagnon d’arme s’avançait vers un groupe de Virus, elle décida de s’occuper d’un autre groupe. La Jinchuriki rengaina son katana, pour ensuite s’accroupir, et poser ses mains par terre. De là, elle ferma les yeux pour se concentrer, et ainsi chauffer le sol, sous les pieds des Virus qui avançaient vers elle. La chaleur était tellement haute, qu’une sorte de magma apparut sous leur pieds, les faisant fondre tous, ne laissant que des tas de cendre derrière eux.

Ce pouvoir, c’était la fierté d’Eri. C’était aussi pour cette raison, qu’on l’envoyait toujours dans missions, qui étaient ou pourraient s’avérer dangereuse, car elle réussissait toujours à s’en sortir grâce à sa capacité. Soudain, elle pensa à faire brûler tout le village, pour que le boulot soit plus rapide… mais bon, il y avait Kurai avec elle, et même si elle n’aimait pas cela, elle devait lui en parler, avant d’agir de la sorte. Surtout que si elle le blessait ou le tuer, sa ne serait pas à son avantage. C’est pour cela qu’elle demanda :

- Hey ! Kurai ! J’ai bien envie de réduire en cendre ce village ainsi que toutes ces horreurs de la nature. Sa te tente ?

C’est alors que soudainement, l’aire devint étonnamment glaciale. De la glacé commença même à recouvrir les pieds, et les jambes, des deux Jinchuriki. Voyant cela, contrôla la chaleur de la zone, faisant ainsi fondre la glacé qui s’étaient installé aux pieds d’Eri et de Kurai. Par la même occasion, l’aire fut beaucoup plus chaude. Comprenant qu’un Virus était sûrement derrière tout cela, elle dégaina son katana, regarda aux alentours, alors que les autres Virus avaient cesser d’avancer. Apparemment, ce qui était arrivé à leurs compagnons les faisaient réfléchir. Voyant que le responsable de ce froid ne se montrait toujours pas, elle ne pu s’empêcher de crier :

- Hey le Virus ! Montres toi un peu, qu’on en finisse !



C’est alors qu’un rire, plutôt satanique, se fit entendre, avant qu’une jeune fille, du style gothique, fasse son apparition, après être sortie d’une des maisons. Il s’agissait sans doute de cette fille… C’était elle la responsable, elle les avait tous contaminer. Et c’était elle qui avait rafraichit l’aire tout à l’heure. La Jinchuriki en était persuadée. La nouvelle venue, après avoir jeter un regard sur les deux Jinchuriki, se mit à sourire.

- Vous perdez votre temps, Jinchuriki… Ce n’est pas en massacrant un village tout entier, que vous retarderez l’inévitable. Dans tous les cas, je vais me débarrassé de vous… hihihihihi…

Sur ces mots, tous les habitants du village, recommencèrent à attaquer, alors que la Virus gothique fit sortir une grande lame d’acier, à chacun de ses avant-bras. Ensuite, elle se mit à rafraichir l’aire aux alentours, mais surtout autour de ses lames, pour les envelopper de glace. A partir de là, la Virus créa une nouvelle fois de la glace aux pieds de Kurai, puis, elle attaqua ce dernier, en lui lançant des piques de glace, qu’elle venait de créer grâce l’humidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurai Akuma
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : foudre
°Votre personnage en 3 mots° : sadique/solitaire/froid

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Mer 30 Sep - 13:58

Kurai leva son katana et frappa sa première victime, il lui trancha la tête et celle ci n'offrit aucune résistance...Ces personnes étaient fraichement contaminées et n'avaient pas encore évoluées, ce n'était donc que de simples zombies sans âme dont la seule envie était de se nourrir ou de contaminer les autres...Ce qui revenait à la même chose si l'on y réfléchissait bien, il trasperca un autre monstre de sa lame et parcourut le corps flasque de haut en bas dans une effusion de viscère et de sang...Kurai adorait faire jaillir le sang et les organes, la plupart des gens le considéraient comme fou mais il s'en contrefichait totalement.

Kurai scruta Eri du coin de l'œil, lui en avait finit avec son groupe et il nettoyait sa lame sur l'un des cadavres en décomposition avancée, elle s'occupait d'un autre groupe de virus mais d'une manière bien moins directe que la sienne en fait, elle avait aparrement fait chauffer le sol sous les pieds des virus afin de les faire fondre...Un technique de torture ou n'importe qui aurait hurlé mais les virus à ce stade la ne réagissent pas, dommage songea Kurai cela aurait ajouté une touche dramatique à la chasse. Elle lui demanda.

- Hey ! Kurai ! J’ai bien envie de réduire en cendre ce village ainsi que toutes ces horreurs de la nature. Sa te tente ?

Kurai ouvrit la bouche pour répondre, mais il n'en eut pas l'occasion, l'air devint glacial et ce brutalement apparrement, la créature avait décider d'être de la partie car elle devait sincèrement s'ennuyer. Mais plus urgent, de la glace commençait à se former au pieds et aux jambes des 2 Jinchurikis, Kurai ne s'inquiétât pas, il avait vu Eri se servir il y'a quelques instants d'un pouvoir de feu donc il n'allait pas rester très longtemps emprisonné il se dégagea et s'avança près de sa partenaire les autres virus ne bougeaient plus une oreilles de peur de se la faire couper sans doute. Il scrutait les alentours à la recherche du responsable quand Eri s'écria.

- Hey le Virus ! Montres toi un peu, qu’on en finisse !

Soudain, un cri démoniaque se fit entendre il venait vers l'une des maisons, Kurai se mit en garde haute et vit sortir une jeune fille, pas bien grande mais il savait très bien que la taille ne voulait absolument rien dire avec la puissance de la personne. Elle avait un style un peu gothique voire carrément pour ne rien cacher un sourire malsain ornait son visage et elle semblait les scruter avec attention. Elle semblait être très efficace et Kurai commença à se préparer à se défendre il fit courir l'électricité sur la lame de son katana au minimum pour le moment.

- Vous perdez votre temps, Jinchuriki… Ce n’est pas en massacrant un village tout entier, que vous retarderez l’inévitable. Dans tous les cas, je vais me débarrassé de vous… hihihihihi…

Soudain, les habitants du village recommencèrent à se mouvoir dans leur direction mais Kurai savait que le danger était devant lui Il sentit l'air refroidir brusquement et cette fois ci bien décidé à ne pas se laisser piéger, il créa de l'électricité autour de ses pieds en une grande quantité ainsi la glace se formera autour du champs éléctrique et non autour de son pied quand il vit qu'ils commençaient à geler, il n'eut plus qu'a faire disparaitre le champ autour de ses pieds pour pouvoir les sortir comme d'une pantoufle il eut le temps d'apercevoir les lames enveloppées de glace autour des bras de son adversaire mais aussi...malheureusement les pics de glaces qui fonçaient sur lui à une vitesse vertigineuse, il eut tout juste le temps d'esquiver et la glace se brisa sur le mur derrière lui broyant la maison. Il se réceptionna en roulade et se redressa face à son adversaire.

_ enfin un peu de challenge je me disais aussi...c'était bien trop facile.

Il entoura sa lame d'une couche électrique plus épaisse et se prépara à riposter mais il ne pouvait pas prévoir les mouvements d'Eri...Décidément, travailler en groupe était vraiment contraignant. Il se tourna juste à temps pour tuer l'un des virus villageois qui eux avaient continué à avancer, comment se concentrer avec ce ramassis de chair dans les pattes...Le combat s'annonçait palpitant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Mer 30 Sep - 17:59



La Virus gothique, avait finalement passé à l’attaque. Elle venait d’envoyer des piques de glacé sur Kurai, après lui avoir immobiliser les pieds en les gelant. Heureusement pour le jeune homme, il avait utiliser son pouvoir électrique, pour éviter d’être prisonnier dans la glace. Au moins, Eri n’avait pas besoin de le sauver à chaque fois. Toute fois, la gothique s’en était prise à Kurai, alors qu’elle aurait tres bien pu attaquer l’autre Jinchuriki d’abord. Peut-être bien que le pouvoir d’Eri, effrayer quelque peu la Virus. La Jinchuriki aux cheveux mauves, était sur le point d’aller s’en prendre à la nouvelle arrivante, mais certains habitants du village lui bloquèrent le passage. Tous avaient invoquer leur arme moléculaire, qui n’étaient que des armes blanches. Les Virus de base comme eux, ne faisaient pas le poids contre Eri. Le Jinki de cette dernière, qui était son katana, se vit s’ajouter une autre lame, qui poussa à partir du manche, créant ainsi un katana à double lame, alors qu’une lueur mauve entourait la demoiselle, et son arme. La jeune femme se précipita alors sur ses adversaires, et prouva ses talents au katana, en tranchant toutes les têtes de ceux qui lui barraient la route.

Après cela, elle s’apprêta à foncer sur la responsable de la contamination de ce village. Seulement, elle avait remarquer que la Virus n’avait pas bouger de place. On aurait qu’elle préférait le combat à distance, que rapprocher. Mais pourtant, elle avait invoquer ses armes moléculaire, alors elle allait sans doute passer à l’attaque ainsi. Ou sinon, il s’agissait peut-être d’une précaution. Gardant son katana dans une main, elle posa son autre main au sol, pour le chauffer, jusqu’en direction de la gothique. Peu de temps après, des jets des flammes firent éruption du sol, jusqu’à atteindre la position de l’adversaire, tuant quelques villageois au passage.




Alors qu’elle était en train de s’occuper de Kurai, la gothique vit et esquiva de justesse, le jet de flamme qui fonçait sur elle. Juste après l’avoir éviter, elle fonça sur son adversaire naturel, en autre, Eri. En court de route, elle créa des piques de glace, qu’elle envoya sur la Jinchuriki aux cheveux mauves. Cette dernière augmenta la chaleur autour de ses lames, pour ensuite faire fondre les piques en les frappant avec son Jinki. De suite après, une combat archané au corps à corps s’en suivit. Les coups que se donnaient Eri et la gothique, étaient très rapide, précies et intenses. On aurait dit qu’elle s’était entrainer toute leur vie ensemble, et que chacunes connaissaient une parade pour bloquer les coups de l’autre. Etrange non ?

Soudainement, la gothique s’écarta, d’un saut, d’Eri, pour ensuite ne plus bouger, en fermant les yeux. La jeune femme aux cheveux mauves, déclara alors l’attention de son compagnon d’arme :

- Hey Kurai ! Cette fille me saoule et ce putain de village aussi ! On va tout cramer, alors restes pas au milieu !

Sans même lui demander s’il était d’accord ou pas, Eri s’éloigna du village et posa une nouvelle fois une main à terre, en gardant son katana à la main. Elle fermales yeux et se concentra pour chauffer le sol, de tout le village. Bien entendu, elle était vulnérable, totalement démunie, lorsqu’elle faisait ça, et c’est pour ça qu’elle comptait sur son compagnon, pour la protéger en cas de danger. Mais cela, elle le savait inconsiemment, car, si on lui demandait, elle refuserait catégoriquement qu’on lui viennes en aide. Donc, si Kurai ne voulait pas que les Jinchuriki perde un effectif, il allait devvoir protèger la jeune femme de la Virus gothique, si jamais cette dernière passait à l’attaque. Voilà maintenant quelques secondes, qu’Eri avait la main sur le sol, qu’elle faisait chauffer, sous le village, qui commença à prendre feu, alors que des jet de flammes commencèrent à jaillir.

Pendant ce temps, la gothique passa à l’attaque, sur Eri, mais au corps à corps cette fois-ci. Elle voulait à tout prix l’empêcher de réduire ce village et tous les Virus en cendre. Même si le sol était chaud, la Virus utilisa son pouvoir, pour refroidir le sol juste sous ses pieds, et ainsi ne pas cramer. Ainsi, elle continua d’avancer vers Eri, pour pouvoir la tuer. Bien sur, elle n’avait pas oublier Kurai, mais sa priorité était la Jinchuriki aux cheveux mauves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurai Akuma
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : foudre
°Votre personnage en 3 mots° : sadique/solitaire/froid

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Mer 30 Sep - 20:19

Kurai se démenait comme un beau diable, la passion du sang ainsi que le nombre grandissait de victimes potentielles augmentaient la vitesse de Kurai et son envie de tuer il se rendait conte que les adversaires étaient bien plus nombreux qu'il l'es-contait ce n'était pas un problème, il avait de l'expérience mais cela l'empêchait de se concentrer pleinement sur la jeune fille qui avait essayé de l'empaler de façon bien morbide ma foi.
Pour gagner du temps, car le temps était chose précieuse qu'il ne fallait pas gaspiller surtout en une telle situation, Kurai enveloppa ses jambes dans l'électricité et il put désormais frapper avec ses membres hautement dangereux sauf si l'adversaire résistait à un courant de pas mal de volts même armes sorties il ne faisaient pas le poids contre lui.

Kurai parvint à se déméler et à sauter hors de portée des virus, il se retourna et vit Eri aux prises avec la virus responsable de tout ce carnage il vit des flames jaillir du sol et la petite fille eut tout juste le temps de l'éviter Kurai était hors de portée pour le moment et il observait le combat des deux élémentaires naturellement ennemies, mais elles étaient aussi très équilibrée au niveau de l'affrontement au corps à corps elles s'égalaient parfaitement leurs lames s'entrechoquant dans des jets d'étincelles qui rendait ce combat gracieux malgré l'enjeu qui se jouait ici.

Soudain, les deux femmes s'écartèrent l'un de l'autre et Kurai se releva il se préparait à prendre la suite Eri avait affaibli la virus et prendre la relève ne serais sans doute qu'une formalité mais la jeune femme au cheveux mauves sans prendre la peine de lever la tête et avec un air assez sadique collé aux lèvres...

- Hey Kurai ! Cette fille me saoule et ce putain de village aussi ! On va tout cramer, alors restes pas au milieu !

Il la vit se reculer directement et Kurai soupira en songeant qu'il devrait faire de même si il ne contait pas finir en bucher...il se carapata vite du village sans trop s'éloigner de Eri, en effet un tel effet demandait sans doute énormément de concentration et cette chère gamine aurait tôt fait de se ruer sur sa partenaire pour l'achever pendant la préparation. Eri posa une main sur le sol et ferma les yeux, Kurai était encore assez loin d'elle, la patience de cette fille la tuera elle aurait sans doute eut le temps d'attendre qu'il arrive mais non...Du coup, des gerbes de flammes commencèrent à jaillir non loin de lui il devait se sortir de la au plus vite, en plus il voyait que la virus ne semblait pas du tout encline à laisser Eri lui bruler son village tout fraichement conquis.

La virus continua d'avancer de plus en plus vite Kurai lui aussi accentuant la cadence Kurai arriva juste a temps pour parer le coup de lame de la gothique, il avait interposé son katana à quelques millimètre du visage d'Eri, ils avaient vraiment eu chaud...Kurai lança un regard froid a la virus, puis il lui décocha un coup de pied en direction des reins pour l'éloigner. IL fonça sur la virus sans une pointe de compassion un visage lisse comme du verre polie il donna soudain une violente pulsion au niveau de ses jambes et il tenta de toucher la virus lui a sénat un coup de lame latéral il était décidé coute que coute à l'éloigner de Eri. Enfin , il lui décocha un coup de poing à sa façon c'est à dire électrifiée a bloc qui la percuta de plein fouet...

Il fit un bond en arrière non loin d'Eri, le village ne ressemblait plus à rien il était dévasté de part en part et il flambait encore...

_espèce d'inconscient...de peu tu y restait t'aurais pas pu attendre...Je suis très rapide alors imagine quelqu'un d'autre...Je commence à croire que ce n'est pas un hasard notre équipe si tu veux mon avis...t'as bientôt finis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Jeu 1 Oct - 0:23



Toujours la main au sol, les yeux fermés, Eri se concentrait pour faire chauffer le sol du village, et ainsi créer des jets de flammes, pour brûler tout le village contaminer par le virus. Et comme ça, le repaire de cette chère Virus gothique, serait réduit en cendre. Sa ferait d’une pierre deux coups. La jeune femme aux cheveux mauves semblaient impatiente d’arriver à ce résultat. Malheureusement, il y en avait une qui ne semblait pas de cette avis, et qui voulait tout faire pour empêcher les Jinchuriki d’arriver à leur fin…



La gothique, qui voulait à tout prix sauver son nouveau territoire, se lançant à l’assaut de son ennemie naturelle, qui voulait réduire son village en cendre. Armés de ses deux lames d’acier, recouvertent de glace, la Virus qui fonçait sur Eri, tenta de la frapper, mais elle fut intercepté par Kurai, qui venait de la contrer avec son Jinki. Les armes moléculaires de la gothique, venait d’être intercepter, alors qu’elle avait faillit toucher la jeune femme aux cheveux mauves, à seulement quelques millimètres. Puis, dans la seconde d’après, elle faillit se prendre un coup de pied dans les reins, de la part du jeune homme. La gothique esquiva de justesse, en faisant un saut en arrière. Malheureusement, Kurai profita de l’avoir destabiliser, pour l’attaquer de nouveau avec son Jinki, que la Virus para de peu. Toute fois, ellen e pu repousser le nouvel assaut de son adversaire, qui lui donna un coup de poing électrique en plein dans la poitrine. La Virus s’envola alors après avoir était victime de cet assaut, pour ensuite attérir, au milieu des flammes…

Quand à Eri, elle ouvrit lentement les yeux, après avoir entendu les paroles de son compagnon, qui lui faisait un sermon. Elle n’avait pas vu la scène, mais elle avait sentie beaucoup de mouvement agressifs pret d’elle, alors elle avait facilement deviner que Kurai l’avait protéger de la Virus, qu’on ne voyait plus maintenant, car les flammes recouvraient tout le village. Les autres Virus avaient sûrement périt. Mais en ce qui concernait la responsable de la contamination, rien n’était sur, vu qu’il ne s’agissait pas d’une Virus de base. Se relevant lentement, Eri répondit :

- Hey Kurai ! Cesse de me faire la moral ! Ce qui compte ce que la mission soit réussi non ? Enfin… pour ce qui est de la mort de la p’tite peste, je ne suis pas certaine….

On pouvait remarquer qu’à toute les phrases d’Eri, elle les commençait par “Hey”. C’était une sorte de tic. Gardant son katana à double lame à la main, la jeune femme comptenpla le village en proie avec les flammes, un léger sourire sadique aux lèvres. C’est alors qu’elle vit une silhouette à travers les flammes… A ce moment là, son sourire s’élargissa encore plus. Vu la petite taille de la personne qu’on voyait à travers les flammes, on pouvait deviner qu’il s’agissait de la gothique. Cette dernière était en train d’approcher lentement. Elle utilisait sans doute son pouvoir pour ne pas être affecter par le feu. Puis, quelques secondes plus tard, quand elle sortie enfin des flammes, Eri remarqua que la Virus avait été brûler à plusieurs endroits, don tune partie du visage. Elle semblait… comment dire… totalement furieuse. Elle ne souriait plus, ellen e riait plus. Sa haine contre les deux Jinchuriki, avait apparemment prit le dessus. On pouvait parfaitement voir cela dans ses yeux… ou plutôt dans un oeil, puisque l’autre avait été sévèrement toucher par les flammes. D’un ton moqueur, Eri déclara à l’attention de leur ennemie :

- Hey Virus ! Ce nouveau look te va parfaitement je trouve… Tu es encore plus laide qu’avant, c’est fou ça ! Mais bon, tu devrais plutôt me remercier pour cette sirurgie gratuite… au moins tu ressembles beaucoup plus à tes congénères qui ont périe dans les flammes. Tu ressembles vraiment à ceux de ton espèce maintenant.

Il fallait bien avouer que la Jinchuriki aux cheveux mauves, cherchait à tout prix à rendre folle de rage son adversaire, plus que ce qu’elle avait l’air déjà d’être. Etrangement, l’ennemie ne bougeait pas, et se contentait d’observer les deux Jinchuriki. Peut-être avait-elle comprit qu’elle ne pourrait rien si elle les combattait en même temps ? Ou alors… elle attendait quelque chose… Eri mit sa main devant la bouche, alors qu’elle bailla légèrement. Elle se demandait s’il fallait attaquer ou pas. Peut-être était-ce un piège ? La jeune femme jeta un regard à son compagnon d’arme, d’un air de demander “on fait quoi ?”.
Voyant que les deux Jinchuriki ne bougeaient toujours pas, le regard de la Virus changeat, pour redenir sadique. Cette dernière prit ensuite la parole :

- Et bien… qu’attendez-vous ? Ne me dites pas que vous avez peur de m’attaquer ? Si vous ne venez pas… c’est moi qui viendrai à vous !

A peine avait-elle fini ses mots, que le climat commença à devenir gaciale, encore une fois, mais cette fois, c’était beaucoup plus important… ou du moins, sa le devenait. Eri avait rapidement comprit ce que tentait de faire l’adversaire. A très basse température, l’air pouvait absolument tout le geler, et si les Jinchuriki ne faissaient rien, ils allaient très bientôt être transformer en glaçon pour l’éternité. Eri contra alors le pouvoir du Virus, en réchauffant l’aire. Toute fois, les deux ennemies naturelles continuaient de se battre, pour garder le controle de la température. La gothique avait créer deux couches de température différentes. La première, c’est celle qui l’entourait, qui n’était pas bien grande, mais qui suffisait à l’empêcher de geler, à cause de son propre pouvoir. La seconde couches, entourait une zone plus vaste, avec l’intention de geler les deux Jinchuriki sur place.

En ce qui concernait Eri, elle faisait pareil, à la différence qu’elle protégeait aussi Kurai, pour qu’il ne gêle pas, ou ne crame pas. Et comme la première couche de la Jinchuriki était plus vaste que celle de la Virus, elle s’épuisserait plus vite. Le seul moyen pour les Jinchuriki de gagner, était que Kurai réussisse à se débarrasser de la gothique, qui empêchait quiconque de s’approcher trop pret, à cause du climat glaciale qu’elle avait installer autour d’elle…. Tout aller se jouer dans les prochaines secondes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurai Akuma
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : foudre
°Votre personnage en 3 mots° : sadique/solitaire/froid

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Jeu 1 Oct - 21:24

Kurai lâcha son premier sourire depuis sa rencontre avec Eri, il était satisfait de son attaque il avait vu la gothique atterrir en plein milieu du brasier que sa partenaire menait avec tant de grâce et surtout de dommages pour les zombies qui avait sans doute perris à l'heure qu'il est. Kurai se replaça à coté d'Eri, il savait qu'il ne l'avait sans doute pas achevée, sonnée tout au plus mais elle avait survécu vu sa puissance. Kurai avait du la prendre au dépourvu car elle avait eu de la peine à parrer ses coups...

Il se retourna vers Eri qui commença à se relever doucement, ce geste faisait onduler ses longs cheveux violets elle releva la tête vers lui et lui adressa ces paroles.

- Hey Kurai ! Cesse de me faire la moral ! Ce qui compte ce que la mission soit réussi non ? Enfin… pour ce qui est de la mort de la p’tite peste, je ne suis pas certaine….

Kurai souria de nouveau il venait de remarquer ce tic de langage de la jeune fille commencer toutes ses phrases avec "Hey!" il trouvait cela très marrant en fait cela aurait sans doute agacé certaines personnes mais pas lui , il se retourna vers le village et il redevint sérieux son visage redevenant impassible il répondit à Eri...

_Désolé pour le sermon je ne travaille jamais en groupe...Je suis spécialiste du solo mais vu la puissance de l'adversaire je me réjouis de ne pas être seul...Mais fais attention désormais je ne tiens pas à te rammasser en morceau et ne t'en fais pas c'est valable pour moi aussi.

Il se tut et regarda le village, il trouvait ce paysage splendide et il songea qu'il ne manquait plus que les cris désespérés des victimes face aux flammes accomplissant calmement leur œuvre de destruction réduisant en cendres chaque parcelle de ce paysage enneigé. Mais sa vision de la parfaite petite flambée campagnarde fût troublée par cette horrible virus qui se distingua...Elle avait comme prédit échappé aux flammes elle utilisait sans aucun doute son affinité avec la glace pour se sortir de ce pétrin mais il fût ravi de constater qu'il avait grandement contribué à son affaiblissement il l'avait repoussé dans les flammes qui avaient accompli leur forfait en parti.

En effet, la virus ressemblait maintenant comme 2 gouttes d'eau à ses compatriotes, la moitié de son visage déchiqueté et brulé à plusieurs endroit, une expression de haine se lisait sur son visage Eri lui lança une petite provocation.

- Hey Virus ! Ce nouveau look te va parfaitement je trouve… Tu es encore plus laide qu’avant, c’est fou ça ! Mais bon, tu devrais plutôt me remercier pour cette sirurgie gratuite… au moins tu ressembles beaucoup plus à tes congénères qui ont périe dans les flammes. Tu ressembles vraiment à ceux de ton espèce maintenant.

Kurai souria, il n'était point dans ses habitudes de rire et il félicita intérieurement Eri, la provocation provoquait la perte de la personne visée car elle se confiait à sa haine et perdait donc toute maitrise de soi et de ses capacités...En, attendant elle ne bougeait pas, elle les fixait d'un regard qui voulait tout dire...Eri se tourna vers lui et Kurai la regarda, elle semblait se demander ce qu'il fallait faire...Kurai se rapprocha d'elle et lui accorda l'un de ses uniques sourires d'un air de dire de laisser trainer...Puis soudain , la voix de la gothique se fît entendre.

- Et bien… qu’attendez-vous ? Ne me dites pas que vous avez peur de m’attaquer ? Si vous ne venez pas… c’est moi qui viendrai à vous !

Soudain, le climat devint glacial Kurai s'entoura d'une couche de protection mais par un froid pareil il ne tiendrais sans doute pas long sans Eri...Elle ne tarda pas à réagir mais il constata que son rayon devait être plus puissant car elle devait le protéger aussi il devait agir extrêmement rapidement il avait remarqué la fine couche autour de la virus c'était une toute petite zone et cela l'empêchait de geler, Kurai savait que le temps lui était conté, il se précipita dans cette zone la virus ne pouvait riposter de suite trop occupée par son attaque...

Ca allait lui porter chance mais il avait aussi souffert de la traversé mais il ne davait plus perdre de temps il avanca sa lame vers la virus espérant la toucher mais cela serait trop beau, il accéléra alors brusquement et tenta de lui faucher les jambes pour se relever et tenter un upercut à sa façon...Il recula il se demandait si cela avait marché, il l'espérait de toute ses forces, il ne savait pas combien de temps Eri allait tenir...IL serra les dents le froid se calmait un peu mais pas asser à son gout...IL tenta de prendre la virus par une attaque de coté puis fît une pointe de vitesse pour se retrouver derrière elle, il tenta un coup vertical en partant du bas.

IL recula puis adressa des paroles a Eri...Il était inquiet...

- Ca va? pas de soucis...je vais essayer d'en finir vite si ce n'est déja fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Ven 2 Oct - 21:23



La Virus était tellement concentrer sur son pouvoir, qu’elle ne faisait plus attention au reste. Elle était déterminée à gagner cette bataille de climat, qu’elle avait engager avec Eri. Toutes les deux, avaient l’air d’être au même niveau, question puissance. Toutes les deux, faisaient tout ce qui était en leur pouvoir, pour gagner du terrain, et ainsi, remporter ce combat. Malheureusement, malgré sa protection dont elle était entouré, la gothique avait un désavantage tactique, puisqu’elle n’avait pas d’équipier, contrairement a la jeune fille aux cheveux mauves. Cette dernière pouvait compter sur Kurai, pour l’aider à neutraliser la Virus. D’ailleurs, le jeune homme, contre toute attente, avait réussi à franchir la zone glaciale, pour rejoindre la zone protectrice de l’ennemie. Ni Eri, ni la gothique, n’avait remarquer cela, car elles avaient toutes les deux les yeux fermer et transpiraient à grosses gouttes. Elles étaient tellement concentrées…

Etrangement, lorsque Kurai frappa son adversaire, ses coups ne fonctionnèrent pas. C’était comme s’il n’avait rien fait. En réalité, des mini vortex s’étaient ouvert, absorbant les attaques du Jinchuriki. Mais comment c’était possible ? La Virus était incapable de faire cela, et puis même si c’était elle, elle ne pouvait pas, en ce moment même, étant trop concentrer sur ce qu’elle faisait.

A force de trop en faire, les deux jeunes filles étaient à bout de souffle, et elles menaçaient de lâcher prise, à chaque secondes. C’est alors qu’un gros vortex s’ouvrit en face de la Virus, et qu’une main en sortie, pour attirer la gothique à l’intérieur. La seconde d’après, le vortex disparut, et sentant qu’il n’y avait plus aucune résistance, la Jinchuriki s’écroula au sol, et s’évanouit. Le climat était redevenu normal, à par le fait que le village était toujours en train de brûler. C’est alors qu’un nouveau vortex s’ouvrit, et qu’une jeune femme en sortie, avec la gothique sur le dos. Cette dernière semblait évanouit elle aussi.




La femme qui venait de faire son apparition, avait de long cheveux blonds, attacher en queue de cheval. Elle avait un fouet à la main gauche. La nouvelle arrivante, laissa tomber la gothique au sol. On pouvait observer que la blonde, possédait une armure légère. Après avoir jeter un oeil à Eri, qui était toujours inconsciente, elle posa son regard sur le jeune homme, avant d’afficher un sourire, plutôt chaleureux.

- Bonjour, jeune Jinchuriki. Je me nomme Alexa, et la petite gothique là, c’est mon apprentie, Winry. Apparemment, nos partenaires sont hors course, et il ne reste plus que nous deux… Alors dis moi… tu veux jouer avec moi ?

Sur ces mots, un sourire sadique s’afficha sur, ce qui était aussi une Virus, mais en même temps la maîtresse de la gothique, d’après ses dires. La blonde claqua son fouet au sol, et ce dernier se vit pousser des lames de rasoirs, sur toute sa totalité, sauf le manche. Alexa plongeât son regard meurtrier dans celui du jeune homme, avant de lui faire signe de l’attaquer. Si il faisait cela, une mauvaise surprise allait lui tomber dessus, mais cela, il ne pouvait pas le savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurai Akuma
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : foudre
°Votre personnage en 3 mots° : sadique/solitaire/froid

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Sam 3 Oct - 21:25

Kurai n'en revenait pas, il avait beau tentes de la frapper de n'importe quel angle à n'importe quelle puissance, ses coups étaient absorbés par une sorte de vortex, Kurai tenta de multiples frappes mais elle furent aspirée par ces espèces de tourbillons qui apparaissaient et disparaissait au fur et à mesure de ses attaques. Kurai recula, il ne comprenait plus rien la virus ne pouvait sans doute pas créer ce genre d'attaque, ou même de défense elle était trop concentrée dans ce sort la...Il se posta à coté de Eri ne sachant que faire il se sentait inefficace, de plus les deux filles ne tiendraient plus très longtemps.

Soudain, un vortex plus grand que les 2 derniers surgit et une main en sortit prenant la virus avec elle dans ce vortex...Kurai se disait que la rupture brutale de l'énergie allait perturber Eri, il se retourna juste à temps pour la rattraper et la poser sur le sol doucement elle était inconsciente. Elle avait du s'écrouler de fatigue elle avait du le couvrir lui en plus d'elle même, elle avait énormément de volonté mais pour le moment elle devait se reposer un peu.

Kurai se releva et constata que le climat alentour était redevenu totalement normal, mais cette main devait bien venir de quelque part et les ennuis n'étaient sans doutes pas finis, bien au contraire. Comme pour lui donner raison, un autre vortex surgit et une fille blonde en sortit avec la gothique sur le dos évanouie par la fatigue du sort qu'elle avait crée..

La jeune femme qui venait d'apparaitre était de carrure moyenne, blonde avec ses cheveux attachés en queue de chval qui oscillait au moindre de ses pas...Kurai serra les dents ce n'était pas le moment de mettre un autre adversaire sur la table. Elle tenait un fouet qui devait sans doute être son arme principale elle portait une armure légère ce qui ne faciliterais aps la taille de kurai, il releva son Jinki pour se mettre en garde.
La jeune femme lui sourit plutôt gentiment...Elle devait se tenir en haute estime pour oser être si joyeuse, Kurai déstabilises vantards et la il en avait une devant lui il était bien décidé à lui faire avaler son sourire.

- Bonjour, jeune Jinchuriki. Je me nomme Alexa, et la petite gothique là, c’est mon apprentie, Winry. Apparemment, nos partenaires sont hors course, et il ne reste plus que nous deux… Alors dis moi… tu veux jouer avec moi ?

Kurai la regarda cherchant à la sonder, elle était aparrement la maitresse de la gothique donc plus forte qu'elle il venait de voir sa capacité à encaisser les chocs mais cela ne devait pas être éternel, il l'espérait en tout les cas. Lui aussi n'était pas forcément en bonne forme il fallait l'avouer il avait traversé une couche de froid intense et cela lui avait demandé beaucoup d'énergie en temps normal il n'aurait pas attaqué mais la il devait éloigner le combat pour éviter qu'Eri soit blessée...

Il leva donc son jinki et répondit à appel de Alexa, il ne savait pas du tout dans quoi il s'embarquait, il courrait moins vite mais il avait privilégié la protection il s'était de nouveau entouré d'une couche électrique mais il ne savait pas si elle tiendrait le choc longtemps il devait s'en sortir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Dim 4 Oct - 13:50



Eri et Winry étaient hors course. Malheureusement, une nouvelle Virus fit son entrée, sauvant tout d’abord son apprentie, qui aurait très bien pu y passer, malgré qu’elle soit à égalité avec son ennemie naturelle. Alexa faisait face au Jinchuriki, avec son Jinki en main, qu’elle venait de faire changer de forme. Sur ce fouet, des lames de rasoirs venaient d’apparaitre, après un claquement au sol. Le sourire sadique de la femme ne cessait de rester sur son visage, fixant son adversaire intensément. Soudainement, son sourire disparut, son visage ne montrant que de la haine, un vortex s’ouvrit devant elle et elle plongeât sa main libre dedans. Soudain, un second vortex fit son apparition en plein sur le torse de Kurai, et la main d’Alexa en sortie rapidement, pour ensuite aller griffer profondément le visage du jeune homme.

Sans perdre de temps, elle retira sa main, et les deux vortex se dissipèrent. La jeune femme éclata de rire. Le Jinchuriki devait bien être surpris de ce qui venait de lui arriver. Mais en tout, ce genre de tour amusait bien la Virus. Elle aurait très bien pu le tuer sur le coup, mais elle trouvait cela trop facile, et lâche. Hors, elle n’était pas lâche, et elle aimait énormément les défis. Pendant ce temps, le village était toujours en train de brûler, et les habitations étaient pratiquement toutes en cendre.

La blonde cessa de rire, et son visage devint sérieux. Un vortex se créa devant elle. On pouvait tous deviner ce qu’elle comptait faire. Mais on ne pouvait pas savoir d’où allait partir le coup exactement. Il pouvait très bien arriver d’en haut, d’en bas, d’à gauche, d’à droite. De n’importe où. Même de derrière, et de devant. Kurai devait faire très attention, sinon sa mort serrait assurée.

- J’espère pour toi que tu as de bon réflexe et que tu vas rester suffisamment longtemps en vie pour m’amuser le plus longtemps possible.

Lançant son fouet dans le vortex, elle continuait de regarder son adversaire. Elle laissait un certain suspense, car elle n’avait pas encore ouvert de deuxième vortex pour attaquer complètement Kurai, qui devait être sur ses gardes maintenant. Soudainement, le vortex s’ouvrit, en plein devant le ventre du jeune homme. Ce dernier allait-il avoir le réflexe de bouger, avant de ce faire taillader le corps par les lames du fouet ? Alexa espérait que oui, mais en même temps, elle voulait la mort du Jinchuriki.

Soudainement, quelque chose explosa. Sa venait du village. Il y avait sans doute des choses explosif au village, et le feu venait de toucher l’un d’eux maintenant. Malheureusement, ce n’était pas tout. En plus de l’explosion, des projectile en fusion, avaient été éjecter en l’air, en grande quantité, et ils allaient très bientôt retomber sur les deux adversaires, et les deux filles évanouies.

Une fois qu’Alexa aurait attaqué le jeune homme, elle allait rapidement prendre Winry, pour aller se mettre à l’abri, et ainsi éviter les projectiles. Si Kurai avait raté l’attaque de la blonde, il allait sans doute faire ça lui aussi, et prendre Eri pour la sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurai Akuma
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : foudre
°Votre personnage en 3 mots° : sadique/solitaire/froid

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Ven 9 Oct - 20:53

Kurai fonçait toujours en direction de sa nouvelle adversaire, il devait absolument trouver un moyen de la toucher, elle était en forme et lui était déjà bien entamé par son combat précédent contre l'élève de la virus il serrait les dent ne parvenant pas à trouver une technique particulière il observait ce visage si souriant qu'elle lui arborait, il n'avait qu'une envie c'était de lui déchiqueter ce sourire qui n'étais plus humain malgré les apparences...

Soudain, le visage de la virus changea radicalement passant 'un sourire quasi angélique à une expression de sérieux très intense Kurai ralentit un peu flairant l'embrouille il vit un vortex devant elle il s'écarta par précaution et il fit bien de faire ca, un vortex jaillit devant lui et menaça de lui lacérer le visage il parvint à esquiver mais l'une des griffes de la virus lui griffa la joue, il stoppa immédiatement son mouvement la fixant d'un regard glacial, il lécha le sang coulant sur sa joue. Il sentait la colère le gagner mais il ne devait pas perdre le contrôle de lui même pour autant, sinon il risquerai de perdre la vie plus facilement qu'il ne le risque déjà.

La blonde cessa de rire et un vortex se créa devant elle, Kurai se tenait sur ses gardes mais elle prenait un malin plaisir a le faire patienter...Erreur fatale pour elle, il se ressaisissait et se remettait de son épisode glacial il rechargeait ses batteries en quelques sortes, il avait repris du punch et de la vitesse. Il entoura son corps de particules électrique pour sentir un mouvement mais il ne savait pas de quoi étaient constitués les vortex...

- J’espère pour toi que tu as de bon réflexe et que tu vas rester suffisamment longtemps en vie pour m’amuser le plus longtemps possible.


Kurai lui souria, il avait une idée derrière la tête mais il ne savait pas encore comment la réaliser il se pouvait que ca puisse marcher mais vu la rapidité de développement des vortex ca serait très compliqué...Il en avait marre des choses compliquées pourquoi il n'avais pas choisi une vie sous les cocotiers...ah oui, c'est vrai, ces foutus virus. Il sentit l'élèctricité s'agiter, mais il ne savais pas d'où cela allait venir elle avait lancé son fouet dans le vortex et si il ne l'évitait pas, il serait sans doute gravement blésé...

IL le vit soudain apparaitre devant lui, le fouet en sortant dans le but de le taillader, sa lame était prête a réagir mais il ne réussit à dévier le fouet qu'en partie le bout du fouet lui toucha le bras la couche électrique le para un peu mais il laissa une belle lézarde sur son bras...Peu profonde heureusement mais assez pour l'énerver au plus haut point au moment ou il s'appétait à riposter, une énorme explosion se fit entendre elle venait du village et des projectiles commencèrent à éclater dans leur direction...Il pesta et il abandonna le combat, il devait tirer Eri de la...

Il courut dans sa direction et la pris dans ses bras, elle était légère même inerte il courut le plus rapidement possible au couvert d'un rocher a la base duquel se formait un creux il y abrita Eri puis il se plaça de manière que même si un objet rebondissait, il serait le seul touché...il entendis le martèlement des objets non loin d'eux il se rapprocha de la Jinchuriki pour éviter tout soucis face à cela. Un bout de fer calciné atterrit tout près d'eux et rebondis, Kurai le rejeta du pied alors qu'il arrivait sur eux...Il avait senti Eri bouger mais il devait rester concentré...Pour la protéger du moins.

Une fois la chute terminée, il l'extirpa de dessous le rocher et la déposa délicatement sur l'herbe, il se releva à la recherche de son adversaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Mar 13 Oct - 21:25



Alors que la grosse explosion au village, créa une pluie d’objet métallique en fusion, Alexia avait réussi à érafler son adversaire, avant d’aller rapidement récupérer sa disciple, en la mettant sur son dos. Pour éviter facilement les projectiles, la jeune femme aux cheveux blonds avait créer un nouveau vortex, pour ensuite s’empresser d’y pénétrer, avec Winry à l’intérieur. Le passage était donc de taille humaine, pour pouvoir y entrer. Les deux Virus se trouvaient à présent, dans une sorte de monde parallèle, où tout était noir. Marchant de quelque pas, la jeune femme avait toujours son fouet à la main droite, et sa disciple sur le dos. Soudain, elle s’arrêta pour ensuite accrocher son fouet à sa taille, et lever sa main droite, paume vers l’avant. Sa main gauche empêchait Winry de tomber. Juste devant sa main droite, un nouveau vortex s’ouvrit, et Alexia y pénétra à l’intérieur, en gardant la gothique sur son dos.

Les deux Virus se trouvaient maintenant dehors, dans la forêt. La jeune femme déposa sa disciple par terre, et l’abandonna là, pour ensuite s’aventurer dans la forêt. En réalité, elle ne l’avait pas abandonner pour bon. Seulement, elle serait une gène pour elle, si elle la prenait avec elle, pour la simple et bonne raison qu’Alexia n’avait pas laisser tomber l’idée de tuer les deux Jinchuriki. Elle marcha quelques minutes, avant de tomber nez à nez avec le village, toujours en feu, mais dans le sens opposé où se trouvaient ses adversaires. Un sourire diabolique s’afficha alors sur son visage.



Lentement, Eri commençait à ouvrir les yeux, et s’aperçut qu’elle était allongé dans l’herbe. Que s’était-il passé ? La dernière chose qu’elle se rappelait, c’est qu’elle était en pleine confrontation avec la gothique. Et ensuite, que c’était-il passé ? Se redressant doucement, elle mit sa main droite sur sa tête, à cause de son mal de crâne, et regarda autour d’elle. Il n’y avait personne. Où était passé Kurai ? Avait-il été tué ? En tout cas, le village était toujours en proie aux flammes. Mais, il y avait quelque chose qui attira l’attention de la demoiselle. En effet, plusieurs objets métallique étaient éparpillées, de part et d’autre, de cette zone. De plus, ils étaient tous, plus ou moins rouge. Eri en déduisit qu’une explosion avait eu lieu, et cela avait provoqué une pluie de projectile en fusion. C’était la meilleure hypothèse, d’après elle.

Par la suite, elle se releva lentement, mais tomba vite à genoux. Elle était encore trop faible pour pouvoir tenir debout. Il fallait donc qu’elle se repose. Malheureusement, elle était très têtu, et ce n’était pas sa qui allait l’arrêter. Redoublant d’effort, elle se releva. Ses jambes tremblantes, elle réussi tant bien que mal, à se mettre sur ses jambes, et y rester. Par la suite, elle avança lentement, alors que de la sueur commençait à apparaitre sur son visage, et tout son corps. C’était une épreuve éprouvante pour elle, mais elle tiendrait bon…



C’est alors qu’une silhouette se dressa devant elle. Il s’agissait de la gothique. Cette dernière avait l’air aussi épuiser qu’Eri, et avait aussi du mal à tenir debout. D’ailleurs, c’était pour cela qu’elle s’appuyait contre un arbre. La Virus déclara alors, d’une voix faible :

- On en a pas terminer tout à l’heure…

- Exacte… , répondit la Jinchuriki en kimono.

Toute fois, aucunes des deux n’osaient bouger, attaquer, tenter quelque chose. Elles avaient trop peur, peur de se faire avoir. Elles étaient toutes les deux épuisées, et pas en état de se battre. Pour le moment, elles se contentaient de se regarder dans les yeux, attendant le moment crucial, pour en finir avec l’autre….

Un peu plus loin, de l’autre côté du village, plus exactement, Alexia venait de repérer Kurai, et s’était cacher, pour qu’il ne la voit pas. De plus, elle avait camoufler son aura, du mieux qu’elle le pouvait. Maintenant, cela allait être un jeu d’enfant d’en finir avec ce Jinchuriki. Ouvrant un nouveau vortex, elle y envoya encore son fouet à l’intérieur, pour ensuite ouvrir un seconde passage, juste derrière la tête du jeune homme, pour tenter de lui trancher la gorge…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurai Akuma
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : foudre
°Votre personnage en 3 mots° : sadique/solitaire/froid

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Mer 14 Oct - 16:19

Kurai répugnait l'idée de laisser Eri ici, mais il n'avais pas le choix, de plus il sentait qu'elle allait surement bientôt reprendre connaissance il la laissa donc allongée dans l'herbe et il devait maintenant retrouver son adversaire avant que cette dernière ne le retrouve, ce court interlude lui avais permis de récupérer des forces, il avait maintenant totalement récupéré de son combat précédent...Mais il ne savait toujours pas comment contrer les attaques surprises de la virus, il avait bien sa petite idée mais il ne savait pas si cela marcherait...

Il pénétra dans le village, mais pas sans aucune précaution, il ne faisait pas parti de ces faibles personnes qui se jetaient dans la bataille sans réfléchir, il avait testé son système précédent, il envahit l'air de petites particules électriques afin de détecter tout mouvement des particules de l'air...au milieu d'un endroit confiné qu'était ce village en flammes, il saurait sans doute d'ou le coup viens...Il parcourut ce village calciné, une odeur de chair brulée s'élevait mais Kurai n'y faisait pas attention, il avait bien mieux à s'occuper...Il ne ressentait aucune aura dans les environs mais il doutait fortement de la fuite des virus, ce n'était pas du tout le genre de la maison.

Il commençait à se rapprocher de la fin du village, cette situation le préoccupait fortement, il était maintenant sur ses gardes, il entoura ses mains d'une barrière électrique, il savait maintenant comment prouver sa théorie...Son Jinki était aussi entourée d'un couche électrique...Il n'avait plus qu'à attendre.
Et son attente fût récompensée, les molécules convergèrent derrière lui, il se retourna et au lieu de l'éviter, il saisit le fouet à pleine main, sa main était en sang mais le fouet en acier serait un magnifique conducteur d'électricité, il envoya un fort courant à travers le fouet espérant toucher la virus puis, il passa outre le vortex et se précipita vers elle, il devait l'atteindre, il espérait que sous le coup de la surprise elle réagirait moins bien...

Le sang dégoulinait de sa main, l'autre tenant fermement le Jinki du Jinchuriki, il ne devait pas se reposer pour autant, il ne supportait pas l'idée de laisser Eri dans cet état plus de quelques minutes...Surtout qu'il avait remarqué que la gothique n'était plus avec la virus...Il essayait de toutes ses forces de parvenir près de la jeune fille il tentas de la transpercer en quelques coups de Jinki...Il ne devait plus perdre de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Jeu 15 Oct - 19:52



Alexia venait de reprendre les hostilités en créant un deux nouveaux vortex, un devant elle et un autre derrière l’ennemi, pour y en voyer son fouet à l’intérieur et tenter de décapiter son adversaire. Malheureusement pour la blonde, et contre toute attente, le jeune homme avait prévu le coup. En effet, ce dernier attrapa le fouet, malgré les lames de rasoirs qui y étaient accrochées. Cela étonna fortement la Virus, qui se prit soudainement une décharge électrique, qui venait tout droit de son vortex. A la suite de ça, elle fut éjecter sur plusieurs mètre, tellement le choc avait été puissant. Elle atterrit dans un des arbres qui peuplaient la forêt, y demeurant inconsciente. Si le Jinchuriki la retrouvait, elle était complètement à sa merci. Mais profiterait-il de cette occasion pour l’assassiner aussi lâchement ? Cela, seul l’avenir nous le dira…



Un peu plus loin, dans une autre zone de la forêt, Eri et Winry étaient toujours face à face. Complètement épuisées, les deux jeunes filles attendaient chacune le bon moment, pour pouvoir attaquer et en finir avec l’autre. Seulement, si l’une d’elles décidaient de passer à l’offensive, cela serait sans doute leur dernière action, à l’une ou à l’autre. C’est alors que la gothique sentit soudainement la Terra de sa maitresse, ainsi que celle du jeune homme. D’ailleurs, Eri avait ressentit cela aussi, bien qu’elle ne savait pas à qui appartenait l’autre Terra qui n’était pas de Kurai, car, comme elle avait été inconsciente pendant un moment, elle n’avait pas encore pu voir Alexia.

Soudainement, la Terra de la Virus blonde disparut, et cela inquiéta sa disciple. Cette dernière ne savait pas si la jeune femme était morte, ou bien simplement inconsciente. Alors, elle décida que s’était le moment ou jamais de battre en retraite. C’est pour cela qu’elle se mit à reculer, en arrière, lentement, avec les forces qui lui restaient. Ne voulant pas laisser s’enfuir son ennemie, Eri dégaina son katana, et attaqua de front son adversaire, avec les forces qui lui restait. Malheureusement pour elle, elle n’avait pas prévu ce qui allait suivre. A ce moment là, les cheveux de Winry commencèrent pousser, grandir, pour ensuite ligoter la Jinchuriki en kimono, serrant l’étreinte de plus en plus. En tout cas, la Virus semblait avoir encore assez d’énergie pour pouvoir maitriser Eri, qui ne pouvait plus rien faire, car elle n’en avait plus la force. La jeune fille aux cheveux mauves, contrairement à la gothique, avait utilisé beaucoup plus son pouvoir, précédemment, car elle avait dû aussi protéger Kurai. Malgré tout, Eri n’avait pas lâché son katana, et n’avait pas encore l’intention d’abandonner. Elle ne pouvait pas compter sans arrêt sur Kurai. Il fallait qu’elle continue de se débrouiller toute seule, comme avant, comme elle l’avait toujours fait.

C’est alors que, dans un effort surhumain, accompagné d’un crie de guerre, la Jinchuriki trancha les cheveux de son adversaire avec sa lame, pour ensuite carrément lui décapiter la tête, qui tomba lourdement sur le sol. Ayant enfin vaincu son adversaire, Eri se laissa tomber au sol, s’allongeant de tout son long, complètement épuisée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurai Akuma
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : foudre
°Votre personnage en 3 mots° : sadique/solitaire/froid

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Sam 17 Oct - 13:51

Kurai constata avec surprise, mais aussi avec satisfaction, que son attaque avait fais des merveilles sur son adversaire, il en savais désormais un peu plus sur les vortex, ils marchaient aussi bien dans un sans que dans l'autre le choc avait été si puissant, que la virus avait été éjectée droit dans la forêt, apparemment il y' avait été un peu fort, mais comme on dis, il faut ce qu'il faut, il se précipita alors a la poursuite de la jeune femme, il ne sentait presque plus son Terra ou tout du moins faiblement et irrégulièrement, elle avait du être sonnée par l'attaque...

Il avait énormément de mal à la trouver dans cette forêt dense et profonde, il suivait les battements de son Terra, mais il eut quand même du mal à la trouver...Il finit enfin par la trouver, elle avait visiblement percuté un arbre de plein fouet, elle demeurait inconsciente au pied de ce dernier, il s'approcha prudemment, mais visiblement ce n'était pas un piège...Kurai leva son Jinki, il devait l'achever, bien sur ce n'était pas bien noble de faire cela comme ça, mais bon, elle n'était pas humaine malgré les apparences il décida donc de ne pas faire preuve d'état d'âme surtout qu'il commençait à fortement s'inquiéter pour Eri il avait ressenti de l'énergie près de l'endroit ou il l'avais laissée...

Il décida alors de ne pas prendre de risques, il trancha la tête de la virus et ce sans remords puis il la salua de sa lame avant de se retourner vers la plaine, il n'aimait pas être aussi lâche, mais il ne prendrais pas de risques il se mit à courir, en effet, il venait de sentir une très forte émergence de Terra de la plaine, il n'y avais pas que le Terra d'Eri, mais aussi de la gothique...Il accéléra et en s'approchant, il entendit un cri déchirant ou il crut reconnaître la voie d'Eri il serra les dents espérant ne pas arriver trop tard, il se surprit lui-même à s’inquiéter de la santé d’autrui, mais bizarrement travailler en équipe n’était pas aussi désagréable qu’il l’aurait pensé à la base…

Lorsqu’il arriva sur les lieux, la première chose qu’il vit c’était Eri au sol, elle ne bougeait plus, Kurai écarquilla les yeux puis il vit la gothique aussi à terre et sans tête, il faillit pousser un soupir de soulagement, il s’arrêta auprès de la jeune Jinchuriki en shootant dans la tête de la gothique qu’il envoya au loin. Puis il constata qu’Eri était encore consciente, vraiment épuisée mais consciente et elle ne semblait pas blessée…Seules d’étranges marques de strangulation persistaient sur les parties visibles du corps de la jeune fille…

Elle avait du utiliser beaucoup d’énergie et Kurai ne sachant toujours pas pourquoi détacha son manteau et couvrit la Jinchuriki, il fît rentrer son Jinki dans son bras puis il jeta un regard sur le village calciné avant de s’asseoir près de la Jinchuriki…
Il était lui aussi dans un état de fatigue avancé et il devait se reposer avant de prendre le chemin du retour…

_ Eh bien…je comprend maintenant pourquoi on était 2 sur cette mission…Enfin bref, reposons nous on rentrera plus tard, mais je me demande bien pourquoi se retirer aussi loin ? Qu’est qu’on les virus dans la tête…rien sans doute…

Il eut un rire bref…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   Mar 20 Oct - 15:18



Allongée de tout son long, sur le sol, Eri se reposait de cette épuisante épreuve, qui l’avait totalement épuisée. Son Jinki était posé à côté d’elle, et elle ferma doucement les yeux. Elle pouvait entendre les flammes qui consumaient toujours le village, et… des bruits de pas ? La Jinchuriki se concentra sur la Terra de la personne qui approchait, et remarqua qu’il s’agissait de Kurai. Dans un soupire de soulagement, elle se détendit. Oui, elle était soulagé, mais seulement parce que ce n’était pas un ennemi qui s’approchait. Ce n’était pas comme si elle s’était inquiétée pour son équipier. Du moins, c’est ce qu’elle répondrait si on lui posait la question. Quand Kurai arriva enfin prêt d’elle, la jeune fille fut surprise de l’acte du jeune homme.

En effet, ce dernier venait d’enlever son manteau pour la poser sur Eri, pour qu’elle n’attrape pas froid. La Jinchuriki ne fit aucune remarque, et laissa le manteau sur elle, sans rien dire, sans le remercier. Elle se contenta d’écouter ce qu’il disait, alors que ce dernier s’était assis à côté d’elle. Evidemment, Eri ne pouvait s’empêcher de répondre aux paroles de Kurai, le regardant du coin de l’œil.

- Et bien… cet endroit là était parfait pour être une base Virus… C’était un village isolé, où personne ne se rend, habituellement. Les Virus que l’on a combattus, ne faisaient sans doute pas parti de la Red Dead. Ils agissaient tout seuls, faisant involontairement ce que la Red Dead veut que les Virus fassent : contaminer le plus d’être vivant possible… Et… merci…

Sa y est, elle l’avait enfin dit. Mais merci pour quoi au juste ? Sans doute tout ce que Kurai avait fait pour elle, jusqu’à maintenant, y comprit l’épisode du manteau. Après ses paroles, Eri ferma les yeux, pour pouvoir se détendre comme il le fallait. Elle soupira, sans vraiment savoir pourquoi, avant de commencer à réfléchir. Maintenant qu’ils avaient réussi cette mission, que devaient-ils faire maintenant ? Normalement, les deux Jinchuriki étaient supposé rentrer à Tokyo, et plus précisément au quartier général de la Lune Noire. Toute fois, Eri n’en avait pas vraiment envie…. Surtout quand elle savait que d’autre Virus pourraient bien faire le même coup, dans d’autre petit village, ou même des camps de réfugier.

Personnellement, si les Virus étaient plus civilisé et qu’il était possible de s’entendre avec eux, et bien sa ne dérangerait pas Eri . Malheureusement, si on les laissait faire, on ne pourrait plus vivre librement, et en sécurité. Déjà que c’était limite… Il n’y avait que dans les villes protéger par l’armée qu’on pouvait vivre tranquille, même si parfois il y avait quelques exceptions, comme de partout, d’ailleurs.

Finalement, la jeune fille ouvrit les yeux, pour ensuite tourner la tête vers son équipier. Elle le fixa quelques secondes, impassiblement, avant de tourner les yeux vers le ciel. Ses yeux mauves regardaient les nuages, alors qu’elle bougeât les lèvres pour dire :

- Dis moi… pourquoi travailles-tu pour la Lune Noire ?

Il fallait dire, qu’elle était curieuse d’en apprendre plus sur ce jeune homme, qui, elle devait bien l’admettre, l’avait sauvé, et beaucoup aidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le village contaminé [ privé Kurai ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le village contaminé [ privé Kurai ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» OGM: Le riz indien contaminé
» Village Hentaï[accepté]
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Embryo's World :: The Embryo's World Rpg ! :: Le Mont Fûji :: Le village isolé-
Sauter vers: