The Embryo's World

2089 : Le monde vit-il ses dernières heures ? Une seconde fois ? (Forum déconseillé au - de 16 ans)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec la Directrice [ privé Rena ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Simca Swallow
°Humain(e)°
°Humain(e)°


Messages : 322
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
°Races° : Humaine
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : Aucun
°Votre personnage en 3 mots° : Joyeuse / Manipulatrice / Joueuse

MessageSujet: Rencontre avec la Directrice [ privé Rena ]   Sam 6 Juin - 15:30

Simca venait d'arrivée à l'étage de la directrice de l'organisation de la Lune Noire, accompagné de Rester, pour qui elle avait complètement craqué. Malheureusement, elle ne pouvait pas se permettre de se laisser submerger par ses sentiments pour le moment. Elle était ici pour rencontrer un Jinchuriki qui voudrait bien passer un contrat avec elle. C'était sa priorité absolue. Elle voulait à tout prix gagner en puissance pour venger ses proches tués par les Virus. Quand ils sortirent de l'ascenseur, Rester demanda à la jeune femme si elle était vraiment sur de son choix, et celle-ci lui répondit qu'elle attendait cela depuis dix ans. L'homme lui demanda alors d'attendre un peu ici, en lui indiqua des chaises qui étaient un peu plus loin. Lentement, "l'Hirondelle roula jusqu'aux chaises grâce à ses Air Trek pour ensuite s'asseoir. Posant ses mains sur ses genoux, elle attendit patiemment, tout en regardant Rester qui attendait que la secrétaire lui accorde un moment. Quelque minutes passèrent, avant que l'homme aux cheveux blond ne revienne vers Simca, après avoir demandé à la secrétaire d'avertir la directrice.

La jeune humaine regarda Rester, qui venait d'allumer une cigarette, pour ensuite prendre la parole. Sans le quitter des yeux, la jeune femme l'écouta dire qu'après avoir parler à la directrice, il allait aussi parler à la directrice de Simca et ce qu'elle voulait. Malheureusement, quand l'homme aux yeux bleu déclara sur un ton désolé qu'après ça, il avait autre chose à faire, la fille aux cheveux rose comprit très bien qu'ils allaient devoir se séparer très bientôt. Cela l'attristé, mais elle ne devait pas se laisser envahir par ses sentiments pour lui. Non, pas maintenant alors qu'elle était si proche d'accomplir ce qu'elle avait toujours rêvé de faire : un contrat avec un Jinchuriki. Rester révéla alors le nom de la directrice : mademoiselle Mitsuragi, avant de s'excuser auprès de Simca de devoir la laisser seule, en supposant qu'elle était suffisamment forte pour surmonter ça. Évidemment qu'elle était suffisamment forte, après tout ce qu'elle avait vécu dans sa vie. Ce n'était pas une séparation qui allait la tuer quand même.

Quand le blond aux yeux bleu eu finit de parler, la secrétaire alla le chercher, lui disant que la directrice l'attendait dans son bureau. Simca rendit le sourire à Rester, que celui-ci lui avait lancé, tout en ne le quittant pas des yeux, remarquant même quelqu'un, qui devait être mademoiselle Mitsuragi, avant que la porte du bureau ne se referme. Par la suite, "l'Hirondelle entendit la secrétaire qui lui demanda si elle voulait quelque chose à boire ou à manger. C'est vrai qu'elle aurait bien aimer manger quelque chose, car elle avait très faim. Malheureusement, elle n'avait pas d'argent sur elle et cela, la secrétaire l'avait comprit sans même qu'elle le lui dise. Cette dernière donna alors de l'argent à la Strom Rider, tout en lui disant qu'elle pouvait aller prendre ce qu'elle voulait au distributeur de la salle. La jeune femme aux cheveux rose se leva lentement, remercia la secrétaire, pour ensuite rouler vers la machine, avec l'argent en main. Après avoir insérer la monnaie dans la machine, elle appuya sur un bouton pour avoir un Kit Kat. Il fallait dire qu'elle avait donné sa précédente barre chocolaté à Akira, comme récompense pour l'avoir aidé.

Ensuite, elle retourna s'asseoir sur une chaise, où elle ouvrit l'emballage de sa gourmandise, pour ensuite la dévorer assez rapidement. Certes, elle avait encore faim, mais pas comme tout à l'heure. Elle pouvait bien tenir un long moment avant d'attaquer un vrai repas. Jetant l'emballage dans la poubelle qui était juste à côté d'elle, Simca reposa ses mains sur ses genoux, et recommença à devenir nerveuse. Elle se posait toutes sortes de questions. Comment sa allait se passer avec la directrice ? Allait-elle faire en sorte d'accéder à la requête de Simca, assez rapidement ? Et puis qu'elle genre de personne était-elle ? Tout cela commençait sérieusement à rendre nerveuse la jeune femme, qui crisper ses mains sur ses genoux. Elle n'arrivait toujours pas à y croire, bientôt elle ressentirait une nouvelle force en elle, une nouvelle puissance qui lui permettrait d'affronter les Virus. La fille aux cheveux rose baissa la tête, et se perdit dans ses pensées, jusqu'à ce qu'elle entende la porte du bureau se refermer, une demi-heure plus tard.

Quand elle releva la tête, elle vit Rester, et ne pu s'empêcher de lui sourire, nerveusement, alors que celui-ci lui donna une carte, où était inscrit le numéro de téléphone portable de l'homme à lunettes. Cela fit très plaisir à la jeune femme, qui pensa à ce moment là, qu'elle avait peut-être une chance de pouvoir être avec cet homme un jour ou l'autre. Déjà, donner son numéro de téléphone était plutôt un bon début. Malheureusement, Simca n'avait pas de téléphone. Tout en lui donnant sa carte, Rester déclara à "l'Hirondelle" qu'elle pouvait l'appelé si jamais elle en avait besoin. Puis il ajouta qu'elle pouvait aller voir la directrice. Après avoir prit la carte, elle se releva, se courbant légèrement, les bras croiser devant elle, Simca répondit à l'homme :

- Je vous remercie infiniment pour tout ce que vous avez fait pour moi Rester... Un jour, j'espère pouvoir rendre service à mon tour...

Elle regarda le blond aux yeux bleu partir, entendant un "courage" de sa part, avant de le voir disparaître derrière les portes de l'ascenseur. Après avoir ranger la carte dans une de ses poches, elle serra les poings, fixant la porte du bureau de la directrice. Lentement, elle roula vers la porte, et s'arrêta à côté du bureau de la secrétaire, qui était complètement déborder par les coups de téléphone et la paperasse. Enlevant sa casquette de policier, sur laquelle était accroché des lunettes de motard, Simca ravala sa salive, avant de poser sa main sur la poignet de la porte d'entrée du bureau. Inspirant un bon coup, elle abaissa la poignet, pour ensuite pénétrer dans le bureau de mademoiselle Mitsuragi. Refermant la porte derrière elle, la jeune femme aux cheveux rose déclara poliment, tout en restant à côté de la porte :

- Bonsoir mademoiselle Mitsuragi... j'espère que je ne vous dérange pas... Je me nomme Simca Swallow. Rester vous a parlez de moi n'est-ce pas ?

En ce moment même, son coeur battait très fort. Elle stressait énormément, et cela pouvait se voir sur son visage, mais si elle essaye de paraître aussi calme que possible. Rapidement, elle détailla la directrice. Cette dernière avait de long cheveux blanc, ainsi que des yeux dorés. Cela étonna quelque peu Simca, qui ne le montra tout de même pas. Le regard de la demoiselle qui portait des Air Trek, reflétait bien ce qu'elle ressentait en ce moment même : de l'inquiétude, de la peur, de l'incertitude. Qu'allait-il se passer maintenant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rena Mitsuragi
°Fondatrice / Directrice de la Lune Noire°
°Fondatrice / Directrice de la Lune Noire°
avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 24 ans
°Affinité élémentaire° : La Foudre
°Votre personnage en 3 mots° : Mystèrieuse, Lunatique et Excentrique

MessageSujet: Re: Rencontre avec la Directrice [ privé Rena ]   Sam 6 Juin - 20:08

La porte venait de se fermer, laissant alors Rena seule dans la pièce, toujours aussi tendue que d’habitude, cette dernière. Elle enrageait toujours quand Akira lui faisait ce coup. D’ailleurs, elle s’attendait toujours à un coup du genre venant de sa part. Cependant, c’était Rester, un jeune homme poli et aimable, comparé à ce vieux crétin. Il lui avait fait un petit rapport, lui expliquant alors que le Jinchuriki avait manqué sa cible et qu’elle s’était enfuie dans la masse de monde de l’aéroport. Pour commencer, Rena ne réagissait pas directement, réalisant ce qu’il venait de lui dire. Laisser partir un Virus, ainsi, entre tant de monde ? C’était de la folie. Il représentait une trop grande menace pour les humains aux alentours ! Il fallait agir, et vite ! Alors, elle congédia rapidement le jeune américain pour s’emparer d’un téléphone, mais poliment, lui demandant en même temps de faire entrer dans la pièce la jeune femme dont il avait cité un peu plus tôt. Simca Swallow, s’appelait-elle.

Les mains tremblantes, elle saisira le téléphone et effectua le numéro d’un Jinchuriki qui en tournée pour le mettre sur une nouvelle mission. Un…. Deux… trois bips avant qu’il ne réponde définitivement, avec enthousiasme ! La Directrice lui exposa les faits, rapidement. La porte de son bureau venait de s’ouvrir en silence, laissant ainsi dévoiler la silhouette de la fille en question. Celle qui désirait tant que ça passer un contrat. D’ailleurs, pour commencer, étant au téléphone, elle lui indiqua la chaise en face de son bureau, d’un mouvement de main, avant de se tourner face à la baie vitrée, tournant le dos à Simca, continuant de parler au Jinchuriki. Ce dernier ne refusa en rien son ordre, il accepta avec joie avant de raccrocher et de laisser Rena à son prochain rendez-vous.

- Il y a tant d’incapable parfois… Murmura-t-elle en se retournant, plaquant sa main devant sa bouche, étouffant un bâillement. Bon, la suite !

La Directrice remit le téléphone à sa place et s’appuya, de ses mains, sur son bureau, se penchant contre Simca, l’observant de près, penchée en avant. Rena était vêtue d’un costard pour femme ainsi qu’une jupe. Mais heureusement, elle avait été épargnée par les lunettes, elle ne les aurait pas portées sinon. Cependant, ses yeux dorés fixaient ceux de la jeune fille, intensément. Cette dernière semblait assez nerveuse, sûrement très mal à l’aise en se demandant ce que lui voulait Rena.

- Tu es donc Simca, celle dont m’a parlé Rester. Intéressant ! Ton regard m’évoque quelque chose qui me fait revenir des souvenirs lointains. Commencera la Directrice avant de s’asseoir sur sa chaise, croisant les jambes, posant ses mains sur ses genoux. Je me présente alors… Rena Mitsuragi, mais appelle moi Rena, veux-tu ? Épargne-moi surtout les « Mademoiselle », sa à le don de m’irriter.

Le regard de la femme se tourna sur la baie vitrée, observant un instant le paysage, réfléchissant alors à la demande de la jeune fille. Se demandant si elle avait bien la carrure pour supporter une telle chose.

- Alors, tu comptes donc passer un contrat avec n’importe quels Jinchuriki ? Continua-t-elle, sans mettre de pression, et d’une voix douce et calme. As-tu suffisamment réfléchis, en es-tu certaines ? Et As-tu un Jinchuriki de précis avec qui tu veux conclure un pacte ? Parce que, je ne sais pas si toi tu es au courante, mais sa ne se fait pas aveuglement, ce genre de chose.

Rena se leva alors, contournant le bureau, se tenant en face de la jeune fille, se penchant en avant. Son visage était proche de celui de la jeune fille, les yeux dorés de Rena se remirent à la scruter intensément, quelques minutes, un silence de mort s’installa entre elles deux. Seuls les bruits des avions ou des voitures étaient audibles. Sinon, le reste, ce n’était que la respiration des deux filles. L’une en face de l’autre. Cependant, celle à la chevelure rose devait se poser des questions au vu du comportement de la Directrice qui était quand même assez excentrique.

- Hmmm…. Bien.

Elle se redressa, soupira, et se dirigea ensuite vers une armoire qu’elle ouvrit. Simca ne put juste pas voir ce qu’il y avait dedans, à cause des portes qui lui bouchaient la vue. Du moins, elle pouvait voir que la Directrice venait d’enfiler quelque chose dans sa poche, mais quoi, elle ne le saurait que dans quelques instants, après lui avoir fournis les réponses à ses questions laissée en suspens. Elle devait être convaincante pour réussir à faire pencher Rena de son côté. Mais… En même temps, la blondinette n’était pas contre cela. Mais elle ne voulait simplement respecter la personne, ne pas la forcer, la remettant toujours en question pour qu’elle soit sûre de son choix avant de le regretter. La Directrice, intérieurement, était contente, elle se sentait excitée par le fait qu’elle allait se faire un contractant. Sauf qu’une question se posait…. Savait-elle réellement comment faire ?

- Simca, je te laisse cinq minutes supplémentaires pour réfléchir. Je sais que sa peut te paraître stupide de ma part, mais je veux que tu sois sûre de toi. Même si tu t’es convaincue il y a dix ans de cela. Je vais te laisser seule, ce temps-là, pour que tu médites et pendant ce temps, je vais faire autre chose.

Sur ces mots, elle se dirigea vers la porte, appuya sur un bouton qui rendrait les vitres, donnant sur le couloir, opaques, avant de sortit, fermant la porte délicatement, jetant un dernier coup d’œil à Simca. Et d’ailleurs, une fois dans le couloir, elle se posta devant l’une des vitres et observa à l’intérieur. Elle voyait Simca, mais elle, ne la voyait pas. C’était des vitres à « sens » unique. La directrice avait installé différents mode dessus et cela s’avéra très pratique.

Cinq minutes passèrent et, comme convenu et imposé, Rena retourna dans son bureau, fermant la porte en la claquant légèrement pour avertir Simca qu’elle était de retour dans son antre. Lui décochant un sourire dénué de sens, elle s’approchera d’elle, s’appuya sur le bureau, toujours à côté d’elle, la fixant de haut, attendant sa réponse. Oui ou non ? Des motivations ? Où allait-elle simplement prendre ses pieds à son cou et s’enfuir aussi vite qu’elle était venue ? Mais ça, Rena en doutait fortement, elle ne voyait que de la détermination dans le regard de cette jeune fille, malgré la nervosité qui y avait prit part.

- Alors, Simca ? Murmura-t-elle doucement à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simca Swallow
°Humain(e)°
°Humain(e)°


Messages : 322
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
°Races° : Humaine
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : Aucun
°Votre personnage en 3 mots° : Joyeuse / Manipulatrice / Joueuse

MessageSujet: Re: Rencontre avec la Directrice [ privé Rena ]   Dim 7 Juin - 17:55

Avec de l'hésitation, sa casquette dans sa main gauche, Simca regardait la porte du bureau de la directrice. Elle y était enfin, elle allait très bientôt pouvoir passer un contrat. Cela faisait dix ans qu'elle avait décidé de le faire, et aujourd'hui, son attente allait enfin être récompensé. Après avoir ravaler sa salive, elle posa sa main droite sur la poignet de la porte du bureau de mademoiselle Mitsuragi, pour ensuite l'abaisser, et rentrer lentement dans la pièce. Refermant la porte derrière elle, elle s'excusa du dérangement, avant de se présenter. Cependant, la dirigeante de la Lune Noire était en train de passer un coup de téléphone. Cette dernière indiqua d'un geste de la main, à la jeune femme aux cheveux rose, de venir s'asseoir en face d'elle, sur une chaise, à son bureau. Sans attendre, elle roula vers le bureau de la directrice, pour ensuite s'asseoir sur une chaise en face d'elle. Posant ses mains sur ses genoux, les mains crispées, la Strom Rider devenait de plus en plus nerveuse. Son coeur battait à cent à l'heure, et elle ne se sentait pas très bien tout d'un coup. Elle redoutait le moment où la directrice allait raccrocher, pour s'occuper d'elle. Comment allait-elle agir avec Simca ? Pour le moment, au téléphone, elle semblait calme, mais qu'en était-il de la réalité ? Ca, on allait bientôt le savoir car la dirigeante de l'organisation venait de raccrocher.

Regardant l'autre jeune femme, Simca la vit poser ses mains sur son bureau, pour ensuite se pencher vers elle, et la regarder intensément dans les yeux. "L'Hirondelle" ne comprenait pas ce qu'elle était en train de faire. Essayait-elle de l'intimider ? Normalement, Simca n'était pas du genre à se laisser intimité ainsi, ni à stresser d'ailleurs, mais dans cette situation là, c'était différent. Elle avait à faire à une personne très haut placé, et c'était cette personne qui lui permettrait de faire un contrat. La fille aux cheveux rose restait silencieuse, attendant la suite des évènements, avec un stresse qu'elle n'avait jamais eu. Finalement, après avoir bien observé l'humaine, la Jinchuriki prit enfin la parole, tout en s'asseyant sur sa chaise. Rapidement, celle-ci révéla son nom en entier : Rena Mitsuragi. Cette dernière ajouta qu'elle ne voulait pas être appelé "mademoiselle".

Rena, puisque tel était son prénom, regarda par la baie vitrée. Elle semblait réfléchir, ce qui m'était encore plus mal à l'aise Simca, qui se demandait quand la directrice allait enfin passer aux choses sérieuses. La demoiselle aux yeux dorés reprit alors la parole, demandant à Simca si elle était toujours sûre de vouloir passer un contrat. Mais pourquoi tout le monde lui demandait cela ? C'était si terrible que ça de passer un contrat ? Toute fois, personne n'avait l'air de vouloir lui expliquer comment on passait un contrat. Toute fois, il était temps qu'elle demande, mais quand ? Et surtout, n'allait-elle pas paraître pour une ignorante fini ? Surtout qu'elle voulait faire ce contrat depuis dix déjà. Il était vrai qu'elle aurait pu se renseigner, mais elle se disait que ce n'était peut-être pas la peine. Rena lui demanda aussi si elle avait un Jinchuriki avec qui elle voulait le pacte. Si elle en avait trouvé un, elle ne serait pas là en ce moment.

-Non je... je n'ai personne en vue.. et je suis absolument certaine de vouloir faire un contrat... j'attends ce moment depuis si longtemps..

Par la suite, la directrice se releva, pour ensuite contourner son bureau et pencher devant son visage en avant, mais cette fois-ci, le mettant très prêt de celui de Simca. A quoi jouait-elle ? Pour la fixait-elle comme ça ? Lui avait-elle taper dans l'oeil ? En tout cas cela inquiétait beaucoup "l'Hirondelle", qui commençait à transpirer. Ravalant sa salive, elle entendit Rena marmonner "Hmmm…. Bien", pour ensuite se redresser, et partir en direction d'une armoire. Elle ouvrit les portes de celle-ci, pour y prendre quelque chose qu'elle metta dans sa poche. A cause des portes, la Strom Rider n'avait pas pu voir de quoi il s'agissait. Encore une fois, la chef de l'organisation reprit la parole, demandant à la fille aux cheveux rose de réfléchir encore cinq minutes, le temps qu'elle aille faire quelque chose. Apparemment elle y tenait vraiment, à ce qu'elle y réfléchisse encore. Mais pourquoi ? La jeune femme aux Air Trek, voulait lui demandait, mais elle ne savait pas pourquoi, elle n'osait pas le faire.

- Très bien, je vais encore y réfléchir, même si je ne pense pas changer d'avis.

Sur ces mots, elle vit Rena disparaître derrière la porte, et elle se mit à réfléchir sérieusement. Il fallait à tout prix qu'elle lui demande des informations sur le contrat. Mais en particulier comment sa se passait, puisqu'elle ne le savait pas encore. Et apparemment, c'était pour cela que tout le monde lui demandait si elle était sûre de son choix. Passer ce contrat avait vraiment l'air terrible, à tel point qu'elle avait l'impression qu'on pouvait en mourir. Nerveusement, elle pliait un peu la casquette de policier qu'elle avait dans ses mains, attendant que les cinq minutes passent.

Finalement, Simca tourna la tête quand elle entendit le bruit de la porte, signe que Rena était de retour. Maintenant, la jeune femme aux cheveux rose devait oser lui demander comment se passait le contrat exactement. C'était le moment où jamais. alors que la directrice retourna auprès de la Strom Rider, cette dernière se releva, fixant son interlocutrice d'un air déterminé, pour finalement oser lui demander :

- En réalité.. je ne sais pas comment se passe les contrats. Mais j'ai l'impression que c'est très dangereux d'en faire un. Je me trompe ? Mais même si je risque ma vie en faisant, sa m'est égal. Je suis prête à tout pour gagner en puissance et avoir le pouvoir d'exterminer les Virus.

Sur ces mots, elle se tue, continuant de regarder avec détermination, la directrice de la Lune Noire. Maintenant elle se demandait qu'elle allait-être la réponse de la jeune femme aux yeux dorés. Allait-elle être toujours d'accord pour lui faire passer un contrat ? Serrant sa casquette dans sa main gauche, la fille aux cheveux rose sentait son coeur battre très vite. Elle voulait à tout prix savoir la réponse de Rena, mais en même temps elle avait peur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rena Mitsuragi
°Fondatrice / Directrice de la Lune Noire°
°Fondatrice / Directrice de la Lune Noire°
avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 24 ans
°Affinité élémentaire° : La Foudre
°Votre personnage en 3 mots° : Mystèrieuse, Lunatique et Excentrique

MessageSujet: Re: Rencontre avec la Directrice [ privé Rena ]   Lun 8 Juin - 22:12

Rena, qui venait de reprendre place à son bureau, observait toujours la jeune fille de haut, étant appuyée sur le rebord de la table. Les bras croisés, elle ne la quitta pas des yeux une seules secondes, écoutant attentivement chacun de ses mots, attendant d’en savoir plus sur ses motivations. Mais il en fit rien, Rester lui avait déjà révéler toutes les envies de la jeune fille à la chevelure rose. Mais, cependant, elle en vint à lui poser la question sur le déroulement d’un contrat. Un sourire aux lèvres, la Directrice soupira lentement avant de se lever et de mettre sa main droite dans sa poche, sortant une pierre noire, ce qui était théoriquement le cœur d’un Jinchuriki. Mais d’un Jinchuriki mort ? Oui, forcément. Sauf que, cette pierre noire avait été retirée avant qu’il ne lâche son dernier souffle, scellant par la même occasion le pouvoir de la Terra qui contenait en elle. Ce qui irait, désormais, droit à Simca si elle accepterait toujours un contrat au dépourvu des explications qu’allait lui exposer la femme qui venait de poser la pierre sur la surface du bureau, en face de la jeune fille.

- Voici ce qui est censé être le cœur d’un Jinchuriki, Simca. Et c’est ceci qui, scellé par moi-même, qui conclura le pacte entre ton Jinchuriki et toi. Et bien sûr, c’est cette pierre qui fera de toi une contractante, t’offrant un pouvoir, celui de la Terra qui est enfermée là-dedans. Par conséquent, dans celle-ci, c’est l’affinité du vent. Je connaissais le Jinchuriki qui portait cette pierre, il est mort en me protégeant d’un puissant Virus et je me sens désormais prête à te le donner pour que son pouvoir perdure encore. D’autant que c’est la seule pierre que je possède en ce moment, je n’ai aucune autre à te proposer.

Reprenant la pierre noire dans sa main, la glissant à nouveaux dans sa poche, elle s’éloignera de la jeune fille, contournera le bureau afin de reprendre sa place sur sa chaise, croisant à nouveaux les jambes, gardant ses bras croisés, dévisageant Simca qui semblait de plus en plus nerveuse. Passant une main dans ses cheveux, pour les replacer derrière son oreille gauche, Rena ne dira plus un mot durant deux bonnes minutes. Laissant mijoter la jeune fille assise en face d’elle, quelques instants, la laissant réaliser par elle-même ce qui allait lui arriver dessus. En fait, ce n’était pas toujours évident pour un humain de concevoir le fait de se voir avec un autre « cœur » dans leur corps. Surtout que leur propre cœur pouvait ne pas supporter le coup. L’humaine pourrait mourir si elle n’était pas assez déterminée pour résister à la douleur. Mais cela, Rena, sans hésitation, et sans le savoir pourquoi, étrangement d’ailleurs, elle faisait déjà confiance à Simca.

- Bien… pour continuer sur ma lancée. Je vais t’expliquer en quoi consiste ce contrat. Commencera-t-elle en brisant sèchement le silence qui s’était installée entre elles. Comme tu as sûrement dû le deviner par toi-même, le Jinchuriki que te seras désigner vais devoir placer cette pierre noire que je t’ai montrée dans ton corps, en utilisant une sorte de magie qui lui permettra de vous unir ensuite. Cependant… Tu dois savoir une chose. Le taux de mortalité est de 80%. Donc, tu as deux chances sur dix de survivre à cette puissance qui va se déverser dans la totalité de ton corps. Une affreuse douleur va t’assaillir de toute part, tu vas hurler à t’en briser les cordes vocales. Même la plus grosse brute va se plier à cette torture tant physique que morale.

Même si son ton de voix était totalement neutre, Rena affichait un regard un peu sadique, sachant bien que la détermination de Simca passerait tous les obstacles qu’on lui mettrait. Sauf que, désormais, elle devait trouver un Jinchuriki qui voudrait bien d’elle. Mais qui ? Eh bien… Le Jinchuriki en question n’était autre que la femme assise en face d’elle, la Directrice de la Lune Noire, assoiffée de puissance pour mieux manier ses affinités. Aussi manipulatrice soit-elle, elle aurait un grand respect pour Simca si cette dernière parvenait à rester en vie après ce rituel douloureux. D’ailleurs, la femme à la chevelure blonde esquissa un large sourire sur ses lèvres, s’attendant à ce que la jeune fille lui demande qui serait le Jinchuriki qui se dévouerait pour la prendre sous son aile. Et avant qu’elle ne lui demande quoi que ce soit, Rena se leva de sa chaise, se mettant à nouveau face à la baie vitrée.

- Tu te demandes sûrement qui sera le Jinchuriki qui acceptera de faire un contrat avec toi, non ? Eh bien… Simca, saches que le Jinchuriki en question se tient devant toi ! Non, tu ne rêves pas, c’est bien moi qui te ferais passer ce pacte dans l’immédiat !

Se tournant face à elle, un sourire toujours dessiné sur ses lèvres, la Directrice s’approchera de la jeune fille, la saisissant par le poignet droit, la levant en tirant sur elle pour ensuite la tirer hors de son bureau, partant directement prendre un ascenseur… Une fois dedans, elle ne dira rien, tenant toujours fermement le poignet de Simca dans sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simca Swallow
°Humain(e)°
°Humain(e)°


Messages : 322
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
°Races° : Humaine
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : Aucun
°Votre personnage en 3 mots° : Joyeuse / Manipulatrice / Joueuse

MessageSujet: Re: Rencontre avec la Directrice [ privé Rena ]   Ven 12 Juin - 16:11

Après cinq minutes d'attente, cinq minutes où Rena lui avait donné le temps de réfléchir encore une fois, Simca entendit la porte du bureau s'ouvrir. Un signe que la directrice venait de revenir. Cette dernière retourna alors à son bureau, pour s'y asseoir. A ce moment là, la jeune femme aux cheveux rose prit la parole, déclarant qu'elle ne savait pas comment fonctionnaient les contrats, mais qu'elle avait l'impression que c'était très dangereux. Elle ajouta qu'elle était prête à tout, même si pour cela elle devait risquer sa vie. Elle voulait devenir plus forte, malgré les risques, et pouvoir combattre les Virus. Rena pouvait le voir dans les yeux de la jeune humaine, que cette dernière était très déterminé. Après les paroles de "l'Hirondelle", la Jinchuriki se releva, pour ensuite sortir quelque chose de sa poche. La Strom Rider fixa alors l'objet que la jeune femme aux cheveux blond venait de sortir de sa poche, pour le poser sur le bureau.

Intriguée, Simca approcha légèrement la tête de cet objet, qui était une pierre noire. Elle se posa alors toutes sortes de question. A quoi pouvait-elle bien servir cette pierre ? Quel effet avait-elle ? Avait-on besoin de ça pour faire un contrat ? Cela, elle allait le savoir tout desuite, car Rena commença à parler, expliquant ce qu'était cette mystérieuse pierre noire. Apparemment c'était le coeur d'un Jinchuriki. Le coeur ? Alors cela voulait dire que ce Jinchuriki à qui il appartenait, était mort ? Evidemment, la question ne se posait même pas. Quoi que, avec l'avancer technologique qu'il y avait maintenant, et grâce aux pouvoirs des Jinchuriki, il était peut-etre possible de garder un Jinchuriki en vie. Mais tout cela, ce n'était que des suppositions qui traversaient la tête de Simca.

Après s'être poser toutes ses questions dans la même seconde, Rena enchaîna en lui expliquant que cette pierre était censé être utiliser pour faire le pacte. De plus, c'est cette pierre qui allait faire d'elle une contractante, et lui donner un pouvoir, qui allait lui permettre de combattre les Virus. La directrice avoua Rena d'un puissant Virus, d'après ce que cette dernière lui disait. Et elle allait donc donner cette pierre à Simca, pour le contrat. La directrice avait fini par dire que c'était la seule pierre qu'elle possédait, et donc qu'elle ne pouvait pas lui fournir d'autre choix, en ce qui concernait l'affinité. Peut importait pour la jeune femme aux cheveux rose. Tant qu'elle pouvait acquérir de la puissance pour combattre les Virus, elle s'en fichait du pouvoir qu'elle allait avoir.

Par la suite, Rena retourna s'asseoir sur sa chaise, croisant les bras et les jambes, tout en ne lâchant pas des yeux la future contractante, qui venait de se perdre dans ses pensés. Elle était en train d'assimiler tout ce que la jeune femme aux cheveux blond venait de lui dévoiler. Toute fois, plus le moment de faire le contrat approchait, et plus la Strom Rider devenait nerveuse. C'est alors qu'après deux minutes de silence, Rena le coupa, en reprenant la parole. A ce moment là, Simca sortie de ses pensés, pour ensuite écouter attentivement son interlocutrice, qui déclara qu'elle allait lui dévoiler en quoi consistait ce contrat.

Cette pierre noire, elle allait être placer par le Jinchuriki qui allait faire le contrat avec Simca, dans le corps de celle-ci, grâce à une sorte de magie qui permettra l'unification. Malheureusement, ce n'était pas aussi facile. Rena avoua alors que le taux de mortalité était de 80 %, soit deux chance sur dix de pouvoir survivre lors du contrat. Il fallait dire que, cela avait quelque peu refroidie "l'Hirondelle", durant quelques secondes. Mourir d'une tel façon... une façon aussi ridicule et simple. Non,
elle ne voulait pas mourir comme ça, mais elle n'allait pas non plus abandonner l'idée de faire le pacte. Oh non, ça jamais. Sa détermination était tellement grande que rien ne pouvait lui dissuader de changer d'avis. Même malgré la description qu'avait faite Rena, de ce qu'allait ressentir la fille aux cheveux rose, durant le pacte, cette dernière ne voulait pas abandonner pour autant.

Maintenant, il n'y avait plus qu'à trouver un Jinchuriki qui voulait passer un contrat avec la jeune rider. Mais qui voudrait bien d'elle ? "L'Hirondelle s'apprêtait à poser la question, quand Rena la devança, après s'être levé, pour ensuite faire face à la baie vitrée. En tendant les mots de la Jinchuriki, Simca en resta presque bouche bé. alors c'est avec Rena qu'elle allait faire un contrat ? Avec la directrice de l'organisation de la Lune Noire ? Mais comment une personne aussi importante pouvait-il accepter de faire ce pacte avec une inconnue ? La jeune femme aux cheveux rose n'arrivait pas à comprendre cela. Toute fois, elle n'était pas contre le fait de le faire avec Rena. Bien au contraire, elle en était très heureuse. Au moins, cela lui prouvait que la directrice ne se moquait pas d'elle, qu'elle la prennait au sérieux.

Avec un sourire aux lèvres, la directrice se retourna, pour ensuite s'approchait de Simca, et lui saisir le poignet droit. A partir de là, la jeune femme aux cheveux rose se fit tirer par la directrice, qui l'entraîna avec elle, hors de son bureau, et de là, aller dans l'ascenseur. Alors que la jeune humaine tenait fermement sa casquette dans sa main gauche, son poignet droit était tenu fermement par la directrice, qui ne semblait pas vouloir la lâcher. A cause de cela, Simca stressa encore plus, ce demandant pourquoi elle était retenu par le poignet de cette façon. Posant ses yeux sur la Jinchuriki, elle demanda, d'un air inquiet :

- Euh... Rena... pourquoi me tenez vous comme ça ? Je ne vais pas partir vous savez...

Ravalant sa salive, elle attendit la réponse de la directrice, qui avait l'air très enthousiaste. Apparemment, cela lui faisait très plaisir que quelqu'un veuille passer un contrat avec un Jinchuriki. Et puis, où cet ascenseur allait les amener ? Dans un salle spéciale pour les contrats ? La jeune Strom Rider ne pensait pas qu'il fallait une pièce spécifique pour en faire un. En tout cas, tout ce qu'elle pouvait faire maintenant, c'était attendre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rena Mitsuragi
°Fondatrice / Directrice de la Lune Noire°
°Fondatrice / Directrice de la Lune Noire°
avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 24 ans
°Affinité élémentaire° : La Foudre
°Votre personnage en 3 mots° : Mystèrieuse, Lunatique et Excentrique

MessageSujet: Re: Rencontre avec la Directrice [ privé Rena ]   Dim 14 Juin - 21:08

[Le Rp continuera là où on l'a convenu ^^ ! Donc, ===> Direction salle secrètes xD !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec la Directrice [ privé Rena ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec la Directrice [ privé Rena ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danse avec l'espoir (Privé)
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Embryo's World :: The Embryo's World Rpg ! :: Tokyo :: L'Organisation de la Lune Noire :: Bureau de la Directrice-
Sauter vers: