The Embryo's World

2089 : Le monde vit-il ses dernières heures ? Une seconde fois ? (Forum déconseillé au - de 16 ans)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)

Aller en bas 
AuteurMessage
Colonello
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
Colonello

Messages : 13
Date d'inscription : 30/05/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 25
°Affinité élémentaire° : Eau
°Votre personnage en 3 mots° : En 3 mots ? Imprévisible, intelligent, dormeur

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Empty
MessageSujet: Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)   Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) I_icon_minitimeDim 31 Mai - 0:29

Les rues autrefois fréquentées par des millier de personnes étaient bien sûr maintenant vidée d'une bonne partie des gens qui marchaient ici il y a encore quelques temps. Il faut dire qu'avec la menace permanente, on ne laisse pas facilement les gens entrer. Parmi cette foule où d'innombrables gens marchent comme si leur vie en dépendait, acheter des vivres, prier pour que les Jinchuriki tuent les Virus. Oui, c'était une des choses primordiales à faire dans cette ville. Un homme marchait tranquillement. Il était habillé en vert et était donc facilement reconnaissable, de par son bandeau frontal ainsi que sa veste verte où il y avait un "1" marqué dessus. Signe d'un des anciens militaires du COMSUBIN, Colonello. Cet homme avait des cheveux blonds et des yeux bleus avec un regard assez sympathique, mais pas non plus un demeuré idiot. On pouvait aussi voir que Colonello attirait le regard des passants japonais, sûrement car, différemment à eux, il n'était pas japonais, mais bien Italien. On pouvait voir facilement un des champs de force derrière lui, ce qui voulait dire qu'il venait de rentrer du monde extérieur. Les hommes l'avaient laissé passer après avoir fait un certain test pour voir si il était infecté. Ils purent comprendre qu'il était un de ces hommes qui peuvent utiliser un élément pour se battre. Colonello était connu pour avoir tué beaucoup de Virus depuis leur arrivée, mais personne ne sait ce qu'il est, et lui encore moins. Oui car quand quelqu'un aidait Colonello, celui-ci mourrait peu de temps après. Une hirondelle à l'aura bleue voletait au-dessus de Colonello, elle semblait être la fameuse hirondelle de Colonello, son animal de compagnie et compagnon d'arme. L'homme de 25 ans continuait sa route quand il vit quelque chose. Des hommes qui frappaient une jeune femme sans défense. Colonello s'approcha alors d'eux, qui étaient munis de couteaux et avaient fait plusieurs entailles. C'est alors que l'un d'eux allait la tuer que Colonello l'arrêta avec sa main pour lui tenir le bras fermement. Le jeune homme qui devait avoir dans les 19-20 ans le regarda. L'hirondelle se posa sur l'épaule droite de Colonello et l'homme se mit à avoir peur. Très peur. Oui, la veste, le bandeau, l'hirondelle. Aucun doute, c'était bien Colonello. Les autres se mirent donc autour de celui-ci en lui demanda ce qui lui arrivait.

- Ce ... cet homme ... Regardez ! Le bandeau ... La veste ... L'hirondelle bleue ... Il n'y a pas de doute ... C'est Colonello, le fameux tueur de Virus qui était dans l'armée Italienne.

- Oooh ... Tu connais donc mon vrai nom ? C'est parfait. Je vais donc pouvoir me battre avec toute ma force.

- TE FOUT PAS DE NOUS !

L'un d'eux lui fonça dessus avec son couteau. Le jeune homme sortit alors Shigure Kintoki et le frappa au niveau du ventre avec. Son épée était restée en bambou et ne s'était pas transformée en sabre. Pourquoi ? Simplement car il n'avait pas utilisé le Shigure Souen. Les autres se ruèrent aussi sur lui et fit de même en les frappant à la nuque, au ventre, mais aussi aux points vitaux. Colonello rangea ensuite son Shigure Kintoki et marcha tranquillement vers la jeune femme pour l'attraper et la mettre sur son dos. Il la porta donc jusqu'à un homme qui disait de venir qui était en faîtes médecin. Colonello partit avant que la femme ne se réveille. Il marcha un petit moment avant de sentir que quelqu'un le suivait. Il tourna dans une ruelle sombre et sortit Shigure Kintoki en se préparant à se battre.

- Qui êtes-vous et pourquoi me suivez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

PNJ

Messages : 78
Date d'inscription : 28/05/2009

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Empty
MessageSujet: Re: Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)   Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) I_icon_minitimeDim 31 Mai - 1:20

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Ren_mo10

Une petite brise soufflait, soulevant les cheveux blancs d’un jeune homme qui se tenait debout sur le toit d’un des immeubles, jumelle en main, il observant les alentours pour s’assurer qu’aucuns Virus ne traînaient dans les parages. Il observa ainsi tout les recoins de la ville et n’aperçu rien durant la première demie heure. Le Champs de Force protégeait vraiment bien la ville et le jeune homme en était impressionné. Levant les yeux, il scruta le croisement entre tous ses champs de forces, formant une sorte de point dans le ciel. C’était forcément la partie la plus solide, et donc, difficile de la détruire. Au fait… Que faisait un Résistant dans les parages ? Explication…

Ren Mori est un Jinchuriki ayant été récupéré par le chef des Résistants lui-même. Il a vécu avec eux durant deux ans et c’est lié d’amitié avec la plupart des gens là-bas. Il s’est donc rangé de leur côté et maintenant, il se mettait à l’œuvre dans une mission d’espionnage pour évaluer la situation en ville vu que les autres résistants étaient, pour la plupart, connu par les gardes en périphérie de ville. Néanmoins, Ren avait outrepassé cette frontière en passant par un passage qu’il connaissait bien vu que c’était lui qui en avait dirigé les travaux. Une espèce de chemin souterrain, passant bien en dessous de la barrière magnétique. Cependant, il créait un risque d’entrée pour les Virus, mais les résistants le protégeaient si bien qu’aucun d’eux ne pénétrera par ici. Encore fallait-il qu’il sache son existence. Et donc, ayant emprunté ce passage, le Jinchuriki était entré en ville pour faire sa mission et la mener à bien comme son chef le lui avait demandé.

Et pendant ce temps, il ne remarqua rien de bien spécial. Sauf que, à un moment donné, ses jumelles tombèrent sur un groupe de jeunes qui brutalisaient une jeune femme avec des armes blanches. Serrant les dents, Ren lâcha un juron entre ses dents avant de ranger ses jumelles et de s’approcher du bord du bâtiment où il était perché pour regarder en bas. Ca va, il n’était pas trop haut, deux étages en-dessous, il y a avait un autre immeuble. Alors, prenant de l’élan, il bondira sur l’autre toit, et ainsi de suite jusqu’à descendre dans les niveaux et arriver dans la rue où il avait aperçu ces jeunes violents. Mais apparemment, quelqu’un d’autre c’était déjà chargé de leur cas.

*Qu’est-ce qui c’est passé ici ?*

Il s’agenouilla en secoua un peu l’un des jeunes qui se réveillera en sursaut, apeuré en croyant que c’était encore son agresseur et s’enfui avec ses amis, aussi vite qu’ils étaient venu violenter cette femme. Il aperçu plus loin la victime en question, aidée par un homme qui venait de la récupérer. Ren s’approchera de l’homme pour le questionner sur la personne qui était venu aider cette femme. Il restera un peu bouche-bée en entendant le nom de Colonello. Jamais il n’aurait cru lui tomber dessus un jour. Surtout qu’il ne savait guère à quelle partie il avait prit part.

- Dites-moi, vous savez où il est parti désormais ? Dans quel sens ? Finira-t-il par lui demander, regardant déjà dans tous les sens.

- Par là, Monsieur, sur votre droite et après sur la gauche.

- Bien, merci !

Sur ces mots, Ren fera un signe de la tête à l’homme pour le remercier et couru dans la direction désignée par ce dernier. Le Jinchuriki passera dans une ruelle, empruntera une échelle pour montrer sur les hauteurs. Une fois sur le toit d’un immeuble, il rasa les bords avant d’apercevoir en bas le sauveur de la victime en question. C’était donc lui, Colonello ? Le fameux Jinchuriki errant qui tuait tous les Virus qui aurait la mauvaise idée de croiser son chemin. Cela excitait un peu Ren, mais allait-il devoir se battre contre lui ? Non, probablement pas. Du moins, s’il n’était pas méchant. Alors, il posa sa main sur le révolver qu’il possédait, fixé à sa hanche droite avant de s’arrêter net et de sauter en bas, attirant alors l’attention de Colonello qui se retourna de suite, demandant qui était en train de le suivre.

Pour ne pas paraître trop impoli, ni trop dangereux, il retira sa main de son revolver, et dégagea l’idée de dégainer son sabre de sa hanche gauche, aussi. Il se leva, laissant sa longue chevelure volter dans la brise fraîche de la nuit. Les yeux argentés de ce dernier dévisageait Colonello avant de prendre la parole d’une voix sûr et qui ne se voulait pas agressive.

- Eh bien… Jamais je n’aurai osé penser que je tomberai sur vous, Colonello. C’est un honneur de vous rencontrer et, d’ailleurs, pour ne pas oublier d’omettre un détail, vous m’avez largement devancé dans le sauvetage de cette jeune femme. Probablement que vous étiez nettement plus près.

Il restera alors debout, face à lui, prêt à toutes éventualités pour se défendre à la moindre chose bizarre venant de la part de l’autre homme. Ren Mori était constamment sur ses gardes, observant l’homme et les alentours. Mais rien ne venait pour le moment. Mais on lui avait parlé de quelques Virus qui se baladaient dans le coin. Allaient-ils se battre ensemble pour en exterminer un qui aurait la malchance de leur tomber dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colonello
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
Colonello

Messages : 13
Date d'inscription : 30/05/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 25
°Affinité élémentaire° : Eau
°Votre personnage en 3 mots° : En 3 mots ? Imprévisible, intelligent, dormeur

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Empty
MessageSujet: Re: Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)   Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) I_icon_minitimeMar 2 Juin - 19:51

Colonello regarda alors la personne qui lui faisait face. Cette personne semblait avoir des pouvoirs. Quelle affinité ? Il n'en savait rien et s'en fichait un peu. Mais il semblait le connaître, l'aurait-il connu pendant une des guerres, ce petit militaire qu'était Colonello. En Italie, il était connu pour ne jamais avoir raté sa cible et qu'il portait un fusil anti-char, mais les choses ont changées et Colonello s'est tourné vers l'épée. Pour être exact, Shigure Kintoki. Le meilleur sabre du style Shigure Souen, l'art qu'utilise le Colonello connu dans le Japon infecté par les Virus. Bien sûr, dans cette ville, le virus n'est pas resté, mais les Virus, eux, viennent assez souvent. Malheureusement, c'est une vérité et nous n'y pouvons rien. Les Virus sont assez bêtes pour venir dans les terres des Jinchuriki en pensant pouvoir en tuer un ou deux. Mais ils savent que face à une armée de Jinchuriki, ils ne peuvent que perdre. Colonello regarda alors l'homme qui lui faisait face. Il devait avoir la vingtaine d'années, mais ses cheveux blancs disaient le contraire. Le jeune homme de 25 ans rangea son arme en remarquant que l'homme était un Jinchuriki. Comment le savait-il ? L'instinct pur de Colonello. Colonello regarda alors le garçon aux cheveux blancs et se mit à sourire comme si les Virus et tout le reste n'existaient pas. De l'innocence et de la cruauté simple quand il le faut. Telles sont les mots d'ordres de Colonello pour vaincre l'ennemi.

- Tu me connais, gaki ? J'ai bien peur de devoir te demander ton nom pour que je te fasse confiance. Bien sûr, si jamais tu ne me le dis pas, je te considèrerais comme ennemi et t'attaquerais, kora !


Il dit ca avec un tel sourire qu'on ne pouvait pas le prendre au sérieux. Son hirondelle continuait de voleter au-dessus de lui avant de se poser sur son crâne. L'homme au bandeau qui avait un "1" dessus s'avança vers l'homme aux cheveux blancs. Il semblait savoir utiliser les armes à feu aussi bien que l'épée. Enfaîtes, il lui ressemblait sur ce point. Colonello se mit ensuite à penser à Lal Mirch et une petite larme coula sur la joue de l'homme qui souriait toujours. Il sentit ensuite une énergie négative -il dit ca, mais c'est pour définir qu'un Virus approche-. Il se retourna et son visage sembla devenir sadique. Il regarda ensuite le Jinchuriki a ses côtés.

- Tu veux t'en occuper ou je le fais, kora !


Le militaire qui était avant au COMSUBIN se mit à sourire des plus sadiquement, regardant le Virus qui avaient un bras en lame. On pouvait voir du sang couler de cette main, et ce n'était sûrement pas celui du Virus, mais plutôt d'une personne qu'il a tué auparavant. Colonello regarda son "nouvel allié" pour ce combat, attendant des instructions : qui tuerait le Virus ? Colonello ou le mystérieux inconnu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

PNJ

Messages : 78
Date d'inscription : 28/05/2009

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Empty
MessageSujet: Re: Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)   Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) I_icon_minitimeJeu 4 Juin - 8:31

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Ren_mo12


Le jeune Jinchuriki qui venait tout de même de se faire un marathon, retrouva l’autre homme qui s’était occupé des délinquants qui s’en étaient pris à une femme sans défense, qui dorénavant, était entre les mains d’un homme qui se prétendait médecin. Mais Ren n’en était pas moins rassuré, les apparences, il ne se fiait pas à cela. Mais au moins, il se tenait maintenant devant l’homme, qui, en même temps, lui donnait cet air de déjà vu. Il était sûr et certains d’avoir déjà eu à faire avec lui. Mais où ? Quand ? Comment ? Et pourquoi ? Toutes des questions qui n’auraient probablement pas de réponses pour le moment. Quoi qu’il en soit, le moment n’étais pas à se poser des questions, mais à la présentation vu que ce dernier déclara ne pas le connaître. Ren ne sera point surpris, mais le sourire étrange que lui décocha l’autre Jinchuriki ne le rassura pas tellement. Il savait au moins que si il ne le disait pas, cet homme ne rigolerait pas du tout et le prendrait pour un ennemi et n’hésiterait pas s’en prendre à lui. Donc, pour éviter toutes histoires futiles et qui ne feraient que faire perdre leur temps, Ren se présenta.

- Ouhlala ! On se calme ! Commencera-t-il par dire, faisant un bon en arrière, plaçant ses mains devant lui comme pour ralentir Colonello. Je m’appelle Ren. Ren Mori ! Et non, pour avouer, on ne se connait pas mais il me semble que je vous ai déjà aperçu quelques fois par le passé. Sans plus. Et vous, sa ne sera pas nécessaire que vous vous présentiez, je connais votre nom, Colonello.

Un sourire s’esquissa ensuite sur les lèvres du Jinchuriki aux cheveux blanc, répondant à celui que tu lui avais fais, auparavant, Colonello. Abaissant ses mains, il soupira de soulagement en s’imaginant que, s’il n’avait pas mis sa fierté de couleur, il serait en train de se cogner dessus, ces deux là. Mais après tout, sa aurait pu être intéressant, qui sait ? Mais pour le moment, les combats de Jinchuriki n’étaient pas ceux que l’on attendait le plus. La suppression des Virus était primordiale à la survie de l’humanité ! Après quoi, ils feraient ce qu’ils veulent. Cependant, Ren n’en dira pas plus sur quel groupe il appartenait. Etant donné que les Résistants n’étaient pas forcément bien vus par les gens de la ville, considérés comme des délinquants ou des hérétiques, l’armée les chassait la plupart du temps. D’autant plus que Colonello était vêtu d’un manteau de l’armée ! Une raison de plus de se la fermer sur ses motivations. Ren préférera jouer le solitaire, dans n’importe quelles situations de ce genre. Il en parlerait uniquement si Colonello en viendrait à le lui demander. Après, le reste viendrait tout seul.

Néanmoins, lui qui voulait voir à quel point Colonello pouvait pousser la puissance de son Jinki, fut très ravi de l’apparition d’un Virus au bras changé en sabre. Un banal, sans originalité, se dit-il, mais que sa ferait l’affaire pour le moment, suffisant pour qu’ils sortent leurs Jinki respectifs.


- Sa m’est égal ! Dit-il en ne prenant que son révolver, qui n’était pas un Jinki, pour le pointer sur le Virus. Montrez moi voir de quoi vous êtes capable, Colonello !

Sur ces mots, le Jinchuriki fit un bon en arrière laissant libre quartier au combat qui allait suivre. Mais son arme n’en restera pas moins braquée sur le Virus qui se tenait non loin de lui au cas où l’autre Jinchuriki se présentera plus faible qu’il ne l’avait pensé. Le doigt posé sur la gâchette, il était prêt à l’abattre. Restait à voir ce qui allait se passer maintenant. Est-ce que Colonello utiliserait son Jinki pour une faiblesse de ce genre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colonello
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
Colonello

Messages : 13
Date d'inscription : 30/05/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 25
°Affinité élémentaire° : Eau
°Votre personnage en 3 mots° : En 3 mots ? Imprévisible, intelligent, dormeur

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Empty
MessageSujet: Re: Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)   Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) I_icon_minitimeMer 10 Juin - 21:34

Colonello regarda le dénommé Ren qui semblait être une bonne personne. Le Jinchuriki qui l'était était inconnu. Ren Mori ... Colonello ne connaissait aucun Ren Mori. Peut-être était-ce, comme dans le vieux temps, un de ces hommes d'élites d'assassins qui tuent dans l'ombre ? Qui sait ? Il y a tellement de personnes comme ca dans le monde maintenant. Il ne faut jamais se fier aux apparences. Colonello ferma un oeil pour se donner un handicap pour le Virus qui était face à lui. On pouvait voir qu'il était sûr de lui et qu'il savait qu'il allait gagner, comme si il pensait que son art, le Shigure Souen, était l'art parfait du combat. Colonello s'avança alors vers ce fameux monstre qui semblait être prêt à l'attaquer à tout moment. Cela ne faisait pas peur à notre Colonello qui semblait plutôt amusé par le fait que ce Virus soit là. Mais il remarqua quelque chose qu'il l'énerva : une jeune fille de 10-11 ans était dans ses bras, couverte de blessures et qu'il l'utilisait comme bouclier. Colonello sortit alors son Jinki. On pouvait voir une arme en bambou, normalement inoffensive, mais utilisée avec le style Shigure Souen, extrêmement puissante. Le Virus se mit alors à éclater de rire.

- Tu crois vraiment me tuer avec ca ?!!!! Tu rigoles ou quoi, gamin ?


- Non, je suis sûr de ce que je fais. Shigure Kintoki te tuera.


- TE FOUS PAS DE MOI !

Le Virus voulut aller vers lui, alors que ce fut Colonello qui fonça vers lui, Shigure Kintoki en main gauche. Le Virus lâcha la fille pour la jeter sur Colonello, voulant sa mort, mais Colonello lâcha Shigure Kintoki pour le faire passer dans l'autre main. La jeune fille se recroquevilla et Colonello frappa alors son ennemi avec Shigure Kintoki. On put voir le sang du Virus couler au niveau de son ventre.


- Shigure Souen, 5ème forme offensive : Samidare (première pluie d'été)


Colonello rangea ensuite son sabre et pris la jeune fille dans ses bras pendant que le Virus ne pouvait pas venir vers lui. Il alla l'emmener à son nouvel allié. Le regard de Colonello était vide de sentiments, tel un monstre qui allait attaquer sa proie. Il laissa donc la jeune fille à Ren, puis alla de nouveau vers le Virus.


- Prendre un otage ... T'as vraiment aucune fierté ?

- Il n'y a que la victoire qui compte, gamin !

Le Virus décida de courir vers lui. C'est alors que Colonello vit son hirondelle voler autour de lui et décida de courir à son tour vers le Virus. Puis, on vit que son hirondelle avait formée une sorte de vague d'eau autour de Colonello. Colonello et le Virus se frappèrent alors tous deux. Puis, le Virus tomba par terre, sûrement mort.

- Shigure Souen, 10ème forme offensive : Scontro di Rodine (Clash / choc de l'hirondelle)

Le jeune homme alla ensuite de nouveau voir son allié, victorieux de son combat. Le Virus était assez faible, donc ca n'avait rien d'extraordinaire qu'il l'est tué. Il s'avança donc vers Ren et se remit à sourire en rouvrant son oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

PNJ

Messages : 78
Date d'inscription : 28/05/2009

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Empty
MessageSujet: Re: Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)   Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) I_icon_minitimeVen 12 Juin - 22:07

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Ren_mo12



Le Jinchuriki des résistants ne bougera pas d’un pouce dès le moment où il se placera derrière Colonello, ayant braqué son arme sur le Virus qui était apparut devant eux deux. Le doigt posé sur la gâchette, Ren était prêt à faire feu si l’autre Jinchuriki se montrait plus faible que prévu. Mais, cela, le résistant ne s’en inquiéta pas la moindre du monde. Il connaissait la réputation de cet homme, connu pour être puissant, mais aussi connu pour être très dangereux pour un Virus. Donc, ce fut plus détendu qu’il put observer le combat qui s’ensuivra devant ses yeux. Et ce fut avec étonnement qu’il aperçu le Jinki de ce dernier… Un bâton ? Attendez… Il se paie de notre tête, là, non ? Sûrement pas ! Mais autre chose attira son attention, une jeune fille que le Virus en question tenait dans ses bras. Ceci suffira à attiser sa colère à un point tel qu’il faillit ne pas se retenir de tirer une salve de balle sur le monstre pour sortir la petite de cette mauvaise passe ! Serrant les dents de toutes ses forces, il s’en abstenu, risquant de blesser Colonello dans son excès de rage…

Sa main libre s’était déjà agrippée au manche de son sabre au cas où il aurait à intervenir. Mais… en fait, il n’aura rien à faire. L’autre homme (Colonello) fonça droit sur le Virus, échangeant de main son sabre en bambou pour attaquer le Virus et, par la même occasion, s’emparer de la gamine qui était enfin sortie des griffes de ce monstre. D’autant plus que, malgré l’arme en « bois » de Colonello, le coup qu’il lui avait porté, au niveau du ventre du Virus, le fit saigner abondamment. C’était étonnant… Surtout qu’il mettrait sa main au feu qu’il avait vu, l’espace d’un instant, le Jinki de ce dernier devenir un vrai sabre pour le blesser. Mais alors, quel était cet étrange art de combat ? Ren était curieux, il voulait en savoir plus sur cet homme dont la réputation était étendue dans tous le Japon…

Son doigt toujours sur la gâchette de son arme, Ren finira par l’abaisser, ayant constaté la totale dominance de son allié sur son adversaire. Il n’avait aucuns soucis à se faire en ce qui était de l’issue de ce combat, Colonello le remportera haut la main, sans se donner trop de mal. Mais, avant d’achever ce dernier, le blondinet ramènera la gamine, blessée de toutes parts, vers Ren, pour la lui confier durant ce temps là avant de se retourner, allant remettre le Virus à sa place… Le résistant prendra la petite dans ses bras après avoir rangé son revolver dans son étui, s’éloignant du combat pour éviter de la terroriser d’avantage.

- Ca va aller, petite ? Demanda Ren, pour se rassurer.
- O…Ou…. Oui ! Gémit la gamine, recroquevillée dans les bras du Jinchuriki.
- Tout va bien, n’ais plus peur…

Il lui passera une main dans ses cheveux avant de retourner son attention sur le combat qui arrivait à son terme. Colonello montrait là une partie de son art… Un art qui plaira énormément à notre Résistant qui laissera paraître un sourire sur ses lèvres, essayant de consoler la jeune fille dans ses bras, cette dernière ayant fondu en larme, soulagée que tout ça se soit enfin terminé. Et l’alliée de Ren ne tarda pas à donner le coup de grâce au Virus qui finira étalé sur le sol, laissant alors le Jinchuriki revenir vers le jeune homme qui venait de déposer la gamine sur le sol, cette dernière se ruant donc vers son sauveur pour pleurer dans ses bras. Ren toujours souriant et fier de Colonello.

- C’était un beau combat que vous venez de nous offrir là, Colonello. Certes, court, mais très beau, vraiment. J'en suis tout éblouis! Déclara-t-il en lui passant à côté, le regard qui devenait un peu plus sombre. Mais il n’est pas tout à fait mort…

Il accéléra le pas pour se diriger vers le Virus à terre, lui écraser la nuque avec le plat de son pied tout en dégainant son révolver qu’il braquera sur le crâne de ce dernier, ôtant la sécurité de l’arme avec son pouce. Et ce fut dans une détonation qu’il lui tira dessus, à bout portant, lui explosant alors la boîte crânienne en mille morceaux, l’achevant donc pour de bon. Et dès qu’il s’en soit rassuré de sa mort, Ren soupira définitivement tout en rageant son arme à sa place, revenant vers Colonello, tout souriant.

- J’espère que vous ne commettez pas toujours ce genre de gourde dans vos combats ? Sa pourrait être embêtant, parfois. Dit-il, sans aucune provocation, gardant son air joyeux sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colonello
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
Colonello

Messages : 13
Date d'inscription : 30/05/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 25
°Affinité élémentaire° : Eau
°Votre personnage en 3 mots° : En 3 mots ? Imprévisible, intelligent, dormeur

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Empty
MessageSujet: Re: Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)   Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) I_icon_minitimeSam 13 Juin - 22:41

Colonello regarda ensuite Ren qui s'occupait de la gamine de tout à l'heure ce qui lui faisait sourire énormément. Il avait laissé vivant le monstre de tout à l'heure exprès pour une simple raison, celle qu'il était plus gentil que ces Virus qui tuent pour une raison qu'ils ne savent pas. On pouvait voir ensuite le Virus faire des bruits. Colonello avait fait exprès pour voir son allié tuer le Virus, mais celui-ci n'utilisa pas son sabre comme il aurait voulu, mais un revolver pour tirer une balle dans le crâne du Virus. Il fut un peu déçu qu'il ne lui coupe pas la tête. Mais bon ... Il vit ensuite la gamine qui alla vers lui pour s'enfouir dans ses bras, Colonello lui caressa les cheveux pour la rassurer doucement. Celle-ci pleurait dans ses bras et il ne pouvait rien y faire, il la laissait pleurer. Il remarqua ensuite son allié parler, dire qu'il croyait qu'il n'avait pas fait exprès d'avoir pas tué le Virus. Il regarda alors Ren et sourit.

- Et bien non, j'ai fait exprès de ne pas le tuer, je voulais te voir à l'action. Mais je me suis trompé, kora !

Il sortit de nouveau Shigure Kintoki et sortit un concombre de sa poche, il regarda alors Ren et se mit alors à essayer de couper le concombre avec Shigure Kintoki, mais ca ne marcha pas, il l'avait "cassé" en deux. Il regarda alors Ren.


- Comme tu le vois, je ne peux pas couper un concombre avec Shigure Kintoki. Mais si j'utilise Shigure Souen ...

Il jeta en l'air le concombre et donna un seul coup vertical mais quand le concombre tomba par terre, on pouvait voir des morceaux très fins de concombre. Quand à Shigure Kintoki, on pouvait voir un vrai sabre


- ... il montre sa vraie forme.

Le jeune homme regarda alors Ren, voir si il avait compris. Il regarda ensuite la jeune fille de ses yeux bleus, ses cheveux noirs retombant jusqu'au bas du dos, ses yeux avec un regard froid pour essayer de se montrer forte, ca lui rappelait quelqu'un. Il sortit alors un objet de sa poche, on pouvait voir une tétine bleue qu'il semblait tenir plus que tout. Normal, c'était l'objet à qui il tient le plus avec Shigure Kintoki, les seuls personnes qu'il a aimé : Yamamoto Tsuyoshi et Lal Mirch, son professeur et sa meilleur amie. Tous deux décédés par un Virus. Il regarda ensuite Ren.


- Au faîtes, tu es dans quel camps ? L'organisation des Jinchuriki ou Résistants ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

PNJ

Messages : 78
Date d'inscription : 28/05/2009

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Empty
MessageSujet: Re: Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)   Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) I_icon_minitimeDim 14 Juin - 20:35

Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Ren_mo12


Venant d’achever le Virus contre lequel Colonello venait de se battre durant quelques instants, Ren soupira de plus belle. Une menace en moins, mais il savait bien que tant d’autre rodaient dans les parages. Que ce soit en ville ou à l’extérieur. Les Virus n’avaient pas finis de se multiplier, jusqu’à devenir beaucoup plus nombreux que les Jinchuriki. En même temps, il faut dire qu’il est plus simple de devenir un de ces montres qu’un possesseur de Jinki. Mais, malgré l’apparence de cette menace, les humains restaient la race dominante sur cette terre, comme elle l’avait toujours été jusque là. Cependant, elle se retrouvait prise entre deux autres… Elle était menacée d’extinction si personne ne faisait rien. Ren connaissait la réputation du Président de l’armée Japonaise. Etant dur dans ses choix, il savait comment agir dans tels ou tels situations pour faire sortir le maximum de survivant. Minimisant les pertes humaines. Tandis que les Jinchuriki, neutre ou pas, avait leur chef, celle de l’Organisation de la Lune noire. Pareillement pour les Virus… Cela se gâterait terriblement dans le futur. Qu’allait-advenir ce monde ? On ne cessait pas de la détruire… Finira-t-elle par arrêter de tourner, faisant mourir toutes les espèces vivantes qui vivent sur sa surface ?

Ren préféra alors mettre toutes ces questions de côté, rangeant son revolver après être revenu vers son allié qui laissait la petite pleurer dans ses bras. Le résistant sourit à cette scène, content tout de même de ce petit sauvetage. Au moins, on aurait probablement évité à cette fille de souffrir en devenant une Virus à son tour. C’est alors que Colonello lui fit part de sa déception au sujet du coup fatal que Ren avait porté au Virus. Il désirait qu’il utilise son Jinki pour achever ce monstre. Ma foi… Le résistant avait opté pour la méthode radicale, l’arme à feu. Au moins, il était sûr de le tuer. Cependant, laissant son allié lui parler, ce dernier lui montra alors son arme étrange. Ren n’en crut pas ses yeux ! Il ne délirait pas alors ! Il été certain d’avoir vu ce bâton se transformer en vrai sabre ! Et ce que lui montra Colonello à l’instant lui confirma ce qu’il se disait. Mais ce style, Shigure Souen, il ne le connaissait pas du tout… D’ailleurs, le regard de Ren finira par se porter sur la petite fille agrippée à Colonello.

- Colonello, vous possédez un art du combat qui m'est totalement inconnu, mais que j'admire déjà beaucoup. Il faudra, à l'occasion, que vous mon montriez plus. Lui dit-il dès qu'il s'accroupit pour se mettre à la hauteur de la fille.

Sauf que toutes les blessures qu’elle possédait attirèrent l’attention de Ren qui se penchait en avant, posant une main sur la plus profonde, se trouvant sur l’épaule de la petite. Ses yeux gris se plantèrent dans le regard de cette dernière qui s’était mise à transpirer affreusement. Pourtant, il faisait nuit et frais. Lui attrapant la main, il put sentir des tremblements internes. Tous ses muscles se contractaient brutalement dès le moment où elle se mit à gémir, avant de s’écrouler sur le sol en pleurant, criant de toutes ses forces. Ren, surpris, se releva presque en un bond, reculant un peu, choqué par ce qui se passait là. Mais, est-ce que la petite allait survivre ? Serrant les poings, on ne pourrait prendre l’initiative de la tuer maintenant sans savoir en quoi elle allait terminer. Virus… Jinchuriki… Cadavre… Tels étaient les trois choix qui s’exposaient désormais aux deux Jinchuriki qui restèrent prêt d’elle, dont l’un d’eux, Ren, avait sa main posée sur son revolver au cas où elle deviendrait un Virus.

- Aller, résiste, bats-toi…. Murmura-t-il à l’égard de la petite fille, plissant les yeux pour l’observer en détail.

Au moindre signe d’une arme moléculaire, Ren agirait de telle façon à la tuer directement, mettant de côté tous ses sentiments, évitant par la même occasion de choquer trop de monde. Car, autour d’eux, tant de personnes curieuses les observaient, Colonello, il ne le voyait pas, il était presque derrière lui, hors de son champ de vision. Et ce qui devait arriver, arriva. La petite fille cessera tous hurlements, tous mouvement avant, étrangement, de ricaner froidement. Une petite voix à en glacer le sang à la plus grosse brute. Ren recula d’un pas, sortant son arme à feu pour le braquer sur la gamine. Passant un bras devant Colonello, le forçant alors à reculer un peu. Il ne savait pas de quoi elle était capable, mais il devait l’abattre coûte que coûte et sur le champ !!

- Fais chier !!! Jura le jeune Jinchuriki qui s’approcha alors de la petite fille qui rigolait toujours, couchée à terre.

Ren se pencha en avant pour apercevoir son visage, et il constata que des griffes étranges lui étaient poussées sur le dos de sa main droite tandis que son regard était tel celui d’un serpent. Et cette dernière eut un effroyable sourire en voyant la silhouette du Résistant qui recula de suite avant d’attraper le Virus par le col et de lui coller le canon de son revolver sur le front, tentant de la dissuader de toutes tentatives qui mettrait des vies en périls. Mais rien ne fit, la petite fille leva une main pour infliger un coup à l’épaule de Ren, faisant couler son sang à flot avant que ce dernier n’appuie sur la gâchette, sans perdre son sang froid, pour exploser littéralement la boîte crânienne de celle-ci, faisant involontairement gicler le sang partout autour de lui, mais ce dernier ne touchera personne, hormis lui-même. Le Jinchuriki regarda la dépouille de celle qu’il venait de tuer gesticuler sur le sol avant de devenir aussi immobile qu’une image… Se tenant l’épaule de sa main droite, après avoir rangé son arme, il se tourna vers Colonello.

- Cela pourrait te paraître étrange, mais je fais partie des Jinchuriki de l’Organisation.

Se mit-il à mentir, gardant son sourire aux lèvres, paraissant le plus sincère possible, alors qu’il était conscient qu’un Résistant n’avait pas le droit de se trouver dans la ville.

- Et vous aussi, je suppose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) Empty
MessageSujet: Re: Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)   Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Shigure Souen, 11ème forme : Le RP avec le PNJ (PV PNJ)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Il faut contester le rapport sur la reforme constitutionnelle
» Combat avec boucliers de duels judiciaires
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Embryo's World :: The Embryo's World Rpg ! :: Tokyo :: Centre villes :: Les Rues-
Sauter vers: