The Embryo's World

2089 : Le monde vit-il ses dernières heures ? Une seconde fois ? (Forum déconseillé au - de 16 ans)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kimmy Bloohell
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 18 ans
°Affinité élémentaire° : Glace
°Votre personnage en 3 mots° : Froide / Tueuse / Solitaire

MessageSujet: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Jeu 1 Oct - 21:30

Le temps n’était pas des plus magnifiques aujourd’hui, mais c’était plus plaisante de voir un ciel couvert et triste qu’un beau soleil pour Kimmy, car tout ces visages illuminaient lui donnaient envie de vomir, elle se disait qu’elle préférait voir les gens sous les petits parapluies noirs, » allez, mourir de froid… Allez-y, je sourirai a vos cadavre s » pensait-elle. Des visages la regardait parfois, vieux, jeune, fille, garçon, peu importe, le même regard froid leur répondait de détourner les yeux. Elles les auraient tous tuer pour avoir la paix si elle pouvait, ses humains si fragile, tout semblait la dégouter dans ce monde d’injustice… Ils étaient tous condamnés, et ils souriaient… Pourquoi ?

Kimmy était habillée de sa fidele combinaison en cuir noir, ce qui attirait des regards, car la jeune fille avait de belles formes attirantes qui pouvaient laisser des boules dans la gorge. Sa avait le dont de la mettre en rogne au fond de elle-même. Le regard des gens, c’était pathétique, elles les haïssaient pour de bon. Mais pour le moment, elle avait plus important à faire.
Ses longs cheveux noirs et lisses volaient parfois au rythme du vent qui les soulevait comme des plumes.
Elle n’était pas maquillée, mais son visage était si pur qu’on aurait cru a du fond de teint, et ses yeux avaient des cils si profond qu’on les aurait cru maquillés de noirs. Ses yeux se baladaient à la recherche de ces satanés Virus, si jamais il y en avait un, elle agirait, comme elle avait plaisir à le faire.

Tout d’abor ce virus viendrait vers elle, il tenterait de l’avoir, elle se défendrait en usant de sa vitesse, ensuite, elle réussirait a transpercer sa chaire de son katana, la lame craquerait peu être sous le bruit d’un os cassé au passage, qui exciterait encore plus Kimmy dans son combat. Elle le glacerait doucement, en entendant le son si mélodieux de ses cris d’agonie, et enfin, elle le briserait dans le dernier cri. Et la, elle serrait heureuse, elle rirait aux éclats… Comme souvent. La jeune fille pensait a tout sa, a sa dernière victime, elle se mordait la lèvre pour ne pas rire devant tout le monde, le sang sur les mains, elle adorait sa… C’était très satisfaisant. Elle continuait sa marche elegante, toujours a la recherche d’une proie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simca Swallow
°Humain(e)°
°Humain(e)°


Messages : 322
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
°Races° : Humaine
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : Aucun
°Votre personnage en 3 mots° : Joyeuse / Manipulatrice / Joueuse

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Jeu 1 Oct - 21:38

Après sa petite escapade dans les égouts, mais aussi dans le repaire de Kitoku, un terroriste qui ne tuait que les Jinchuriki et les Virus, Simca parcourrait de nouveau la ville, à la recherche de Rena. Grâce à ses Airs Treks, elle roulait rapidement à travers les rues, mais elle s’arrêta soudainement. Elle hésita… Peut-être que c’était une perte de temps, de chercher Rena, et qu’elle devrait plutôt l’attendre à la Lune Noire. Et puis, en attendant, la contractante pourrait sans doute s’entrainer à exercer son nouveau pouvoir, même si elle n’avait pas la moindre idee de comment faire. Si elle réussisait, cela prouverait à quel point elle était déterminée à aider dans la lutte contre les Virus. Rena serait contente…Et au moins, elle n’aurait pas à travailler depuis le début avec la Storm Rider, pour l’aider à débuter avec son pouvoir.

Allant dans une ruelle, elle grimpa à une échelle qui montait sur un toit. En temps normal, elle aurait utiliser ses Airs Treks pour rouler jusqu’en haut, mais comme sa blessure n’était pas totalement cicatriser, elle préférait éviter d’en faire trop. Maintenant, la demoiselle se trouvait sur le toit, où le vent se faisait bien sentir. Cela permettrait à Simca de faciliter son entrainement. Bon… par quoi commencer ? Comment commencer ?

La jeune fille leva sa main droite et la tendit droit devant elle, pour ensuite faire pareil avec son autre main. Elle ferma les yeux et se concentra. Elle imagina qu’elle contrôlait le vent, autour de ses mains. Elle ne savait pas vraiment si c’était un bon exercice pour débuter, mais bon, il fallait bien commencer quelque part. Elle resta une minute, à tenter de manipuler le vent, mais elle n’arriva à rien. Pendant un moment, elle commença à se décourager, mais elle se reprit rapidement, et recommença l’exercice. Elle tenta durant cinq minutes, mais toujours rien ne se passait, malheureusement. Finalement, la demoiselle arrêta, et se laissa tomber par terre, sur les fesses. Là, elle commença à réfléchir.

Peut-être qu’elle métriserait son pouvoir naturellement, qu’il ne fallait pas forcer ? Ou alors, l’entrainement qu’elle avait commencé, n’était pas bon du tout. Comment savoir ? Peut-être bien que trouver Rena, était la seule solution après tout. Bon, c’était décider, elle allait continuer à chercher la Directrice, finalement. Roulant lentement, la tête baissé, elle retourna vers l’échelle, quand elle entendit des voix en bas. Quand elle arriva au bord, elle regarda en bas, et vit une jeune fille aux cheveux noire, complètement encerclé par des hommes, qui semblaient avoir un peu trop bu.

Encore une fois, en temps normal, Simca aurait sauter et utiliser ses Airs Treks pour ne pas tomber directement, mais là, ellen e préférait aps prendre le risque que sa blessure s’ouvre. Alors, elle prit de nouveau l’échelle, et commença à descendre… Cependant, ce n’était pas très pratique de faire ça, avec des rollers motorisés aux pieds. C’est pour cela qu’elle rata une marche, et tomba. Bien entendu, le mieu, sa aurait été qu’elle tombe sur un de ces pervers, mais le hasard avait voulu qu’elle tombe en plein sur la jeune fille aux cheveux noires.

Cette dernière était maintenant allongé au sol, alors que la fille aux cheveux roses était assise sur elle. Quand la contractante se rendit compte de cela, elle se sentit très mal. Cette inconnue allait sans doute lui en vouloir, mais bon, il était trop tard pour revenir en arrière. Simca se releva, tout en regardant si sa cicatrice ne c’était pas ouverte. Heureusement, ce n’était pas le cas. Regardant celle qu’elle venait d’écraser, elle se courba légèrement pour s’excuser.

- Je suis vraiment désolée… J’espère que je ne t’ai pas trop fait mal…

A peine avait-elle dit ça, qu’elle sentie des mains lui aggriper la poitrine. Elle savait bien évidemement qu’il s’agissait de l’un des hommes. Alors, sans chercher à comprendre, elle se retourna et lui donna un coup de genoux dans les bijoux de famille. Ensuite, elle reposa son regard sur l’autre jeune fille, avec un visage désolée…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimmy Bloohell
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 18 ans
°Affinité élémentaire° : Glace
°Votre personnage en 3 mots° : Froide / Tueuse / Solitaire

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Ven 2 Oct - 18:17

Alors que Kimmy continuait sa marche si calme, elle fut interrompu par une bonne d'homme alcoolique. Comme chaque bandes, il y avait un chef, celui qui faisait son beau, c'était surtout celui qui se défoncé le plus. Ici, c'était un homme d'une quarantaine d'année, gros et chauve, ce qui dégoutait au plus haut point Kimmy, qui cependant, riait intérieurement de voir ses petits et misérables insectes s'emprissoner dans sa toile. Kimmy continuait de s'avancer calmement, elle voulait tous les trancher un par un pour oser la menacer. Car a présent , ils sifflotaient.

"Hé regarde la nana"
"Elle est canon j'ai envie de la coucher..."

Kimmy pris un air de fille triste et perdue, comme elle savait si bien le faire, un masque, en effet la jeune fille ne ressentait aucune émotion. Mais elle pensait.

* Dans quelques minutes c'est vous qui aller être coucher... Vidé de vôtre sang... Bande de misérables *

La simple vu de cette bandes d'idiots sur le sol éclaté, et celui ci peint de leur sang, la faisait marrer intérieurement. Aucune honde d'humanité ne l'habitait pour des gens comme sa. Elle fixa le chef, celui qu'elle avait surement saigner en premier comme un cochon dans un abattoir. Un sourire sadique s'adressa sur son visage. L'homme ricanna.

"Regardez elle rigole! Ta vraiment envie de te faire tirer hein? S******!!!"

Kimmy ne changea pas son air, ce qui eu pour but d'enerver encore plus ce gars qui était tellement défoncé qu'il marchait a moitié de travers, et manquait de tomber à chaque un de ses pas. Elle attendit qu'il se rapproche, encore un peu et c'était bon, tout aurait était super si une chose innatendue ne c'était pas produite a ce moment ci. Une fille tomba du ciel, incroyable mais vrai, Kimmy n'eu pas le temps de se degager, et se la pris sur le dos, la violence du choc avec la hauteur d'ou elle était tombé fis que Kimmy se retrouva au sol, alors que cette fille avait tranquillement reatérit sur son dos. Sa colonne craqua, Kimmy était tellement en colère qu'elle ne sentit pas la douleur, maitenant elle devait en plus tuer une fille avec les autres gars, sa ne lui déplaisait pas. Mais la jeune fille ne trouva rien de mieu a faire que de se courber ce qui recraqua la colonne vertebrale de Kimmy qui serrait les dents, elle allait l'étrangler cette bubble gum....

- Je suis vraiment désolée… J’espère que je ne t’ai pas trop fait mal…

Alors que Kimmy s'apprétait a répondre, un homme aggripa la poitrine de cette fille qui le renvoya direct a la case départ en brisant la chose qui fait trèèèès mal chez un garçon. Kimmy en proffita pour se relever, un mouvement du haut du cotés lui remit bien la colonne a sa place.

-Tcch... Me rendre ridicule dans mon travail franchement...
-Ton travail? Pourquoi en plus t'es une trainée?!

Kimmy regarda celui qui avait dit sa, celui ci cracha soudainement du sang et baissa la tête pour voir la lame de Kimmy bien en bas de son ventre. Il hurla ensuite, la douleur le faisait agoniser carement. Elle tourna la lame, provoquant une douleur encore plus intense, pendant que du sadisme venait habiter son visage si doux. L'homme pleurait comme un enfant, mais avec un cri de femme agonisante. Ce qui faisait encore plus rire Kimmy. L'homme tomba au sol, mais la lame de Kimmy resta droite ce qui lui ouvrit encore plus sa blessure, enfin elle le glaca très doucement, tendis que les autres reculaient pour s'enfuir, mais Kimmy ne comptait pas les laisser partir. Laissant le cadavre de l'homme qui venait de deceder elle poursuivis en coupant la route aux autres, puis elle regarda la fille:

-Si tu ne veux pas que je te tu par immédiatement...

Dit-elle, lui laissant une chance de s'en aller. Mais pendant ce bref instant d'inatention un homme lui poignarda l'épaule....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simca Swallow
°Humain(e)°
°Humain(e)°


Messages : 322
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
°Races° : Humaine
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : Aucun
°Votre personnage en 3 mots° : Joyeuse / Manipulatrice / Joueuse

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Ven 2 Oct - 23:00

Après avoir tenter de s’entrainer sur un toit, Simca en était ensuite descendu, mais avait rater une marche de l’échelle, et était tomber, en plein sur une jeune fille aux cheveux noir, qui était encerclé par des ivrognes. Rapidement, la contractante s’était relever, et s’était excuser auprès de celle qu’elle avait écraser. Mais alors qu’elle était en train de s’excuser, un des hommes agrippa la fille aux cheveux roses, par la poitrine. Cette dernière, qui n’aimait pas du tout qu’on lui fasse cela, se retourna et donna un puissant coup de genoux, dans l’entre jambe du pervers qui avait osé la toucher de la sorte. Pendant que Simca s’était occupé du peloteur, l’autre fille venait de se relever, et avait prit la parole. Son travail ? Quel travail ? Un des ivrogne, donna même une possibilité du travail qu’elle pourrait faire.

Malheureusement pour l’homme, ses paroles n’avait pas plu à la jeune fille aux cheveux noires, car elle venait de lui transpercer le ventre grâce à son katana. Etonnée, la contractante regarda la scène. Alors comme ça, cette fille n’était pas comme les autres ? Peut-être une Jinchuriki ? En tout cas, cette dernière semblait avoir un malin plaisir à faire souffrir sa victime, à la tuer à petit feu… Elle était plutôt effrayante… En plus, elle riait. L’homme mourra, quelques instants après être tomber au sol. Simca remarqua quelque chose. Le cadavre semblait glacé. On pouvait le remarqué à sa peau, qui était très blanche maintenant. Hors, un cadavre ne pouvait se refroidir aussi vite. Il n’y avait plus de doute : cette Jinchuriki était une psychopathe.

Bon bon bon… que faire maintenant ? Partir en courant ? Ou plutôt en roulant, puisque Simca possédait des Airs Treks… Etrangement, même après la menace que lui avait faites la jeune fille aux cheveux noires, la contractante n’avait pas vraiment envie de partir. Ah, la psychopathe venait de se faire poignarder l’épaule. Que faire ? L’aider ? Avait-elle vraiment besoin d’aide ? Et bien… pourquoi pas ? Soyons fou ! Rapidement, elle roula vers l’autre fille passa rapidement derrière celui qui avait poignarder cette dernière. Simca assomma l’ivrogne, avant de s’approcher de la Jinchuriki. Elle déclara, d’un sourire chaleureux :

- Attends, je vais te retirer cette lame, alors restes tranquille s’il te plait…

Sur ces mots, elle attrapa le manche, et retira délicatement la lame, pour éviter de faire le moins de mal possible, à la fille aux cheveux noires. Pendant ce temps, le groupe d’ivrogne s’était enfuit. Il ne restait plus que le type qui avait poignarder la Jinchuriki. Celui-ci, était allongé par terre, inconscient. Il restait aussi le cadavre… Paix à son âme…
Alors qu’elle avait le poignard ensanglanté dans la main, la contractante le laissa tomber au sol. Elle regarda la blessure de l’autre fille, et déclara :

- Et beh dis donc… c’est moche ça…

De sa poche, elle sortie une bandelette, qu’elle enroula immédiatement autour de la blessure de la Jinchuriki, et qu’elle serra juste comme il le fallait, pour arrêter le saignement. Quand elle eut fini, elle la regarda, gardant son sourire aux lèvres. Elle savait qu'elle risquait sa vie en restant là, mais elle aimait beaucoup courir ce genre de risque. C'était comme de la drogue. Il fallait toujours qu'elle fréquente de dangereux individus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimmy Bloohell
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 18 ans
°Affinité élémentaire° : Glace
°Votre personnage en 3 mots° : Froide / Tueuse / Solitaire

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Sam 3 Oct - 20:00

Kimmy avait senti une douleur vive et piquante dans son épaule. Cette sentation ne la ferait pas pleurer, elle l'avait trop connue, et elle en riait, même si elle souffrait enormement, car sa brulait en plus, l'homme s'amusait avec son couteau dans la plaie. Kimmy sentit son sang descendre dans son dos, alors qu'elle s'apprétait a réagir, la jeune fille, au lieu de partir, la devança pour assomer ce garçon. Kimmy soupira, elle était bien décidé a le faire, laissant sa partie de plaisir du cotés elle se souvint de la douleur, elle regarda la fille qui semblait lui parler... Elle était décidemment suicidaire cellle la !

- Attends, je vais te retirer cette lame, alors restes tranquille s’il te plait…

Kimmy soupira, si sa pouvait lui faire plaisir a la barbe-a-papa. En fait, Kimmy, la vue brouillé de sadisme, ne remarquait même pas que cette jeune fille était magnifique, et comme Kimmy avait quelques idées cachées qu'elle ne savait pas elle même, cette jeune fille lui aurait surement plus. Mais Kimmy n'était pas normal, et ne voyait en elle qu'un soucis qui la genait et qui lui avait a moitié petter le dos >...< Elle n'avait pas était observatrice, elle n'avait pas remarquée que la jeune fille avait des rollers, elle n'avait pas remarqué ses jolis yeux emeraude, avant de les voir soudainement, en la regardant enfin attentivement. Elle soupira.

-Si sa te fais plaisir...

Murmura t-elle, tendis qu'elle se laissait toucher par cette fille, qui avait decidemment de la chance et de la determination. Doucement, elle retira la lame, Kimmy ne frémit pas, bien sur, elle n'était pas infaillible, la douleur était importante, intense, mais elle était simplement trop sadique pour pouvoir hurler. C'était étrange, elle avait envie de le faire, mais elle n'en ressentait pas la nécéssité. Le sang continua de couler. Cette fille regarda sa blessure, Kimmy ne la sentait pas particulierement menacante, mais le sang continuait de couler a tel point que bientôt il arriva sur sa hanche en dessous de sa combinaison, et cet odeur de liquide rouge commençait a monter au nez de Kimmy qui s'en lecher le coin des lèvres.

- Et beh dis donc… c’est moche ça…

Kimmy ria sadiquement.

-Sa? Non c'est magnifique...

Flippante n'est-ce pas? / Sors / . La fille sortit une bandelette, pourquoi elle avait sa elle? Elle avait tellement peur de se faire bobo? Cela dit, Kimmy dut reconaitre que vu tout ce qui se passait, c'était pas stupide d'en avoir une sous la main. Refuser et repousser aurait était gamine de sa part. Alors elle se laissa faire tranquillement. La bande était soigneusement faites, déjà legerement rougis par tout ce sang. Kimmy remis sa combinaison. Elle croisa de nouveau son regard, un rayon de soleil traversa les nuages, et pendant quelques mili secondes seulement, on pu apercevoir le sourire de Kimmy, et ses yeux illuminaient par le soleil donnant une couleur glacial, mais elle repprit vite son air qui était justement aussi glacial que ses yeux a ce moment la.

* Tcchh saillez elle est contente la Barbie...*

Elle la regarda, ce qu'elle disait elle ne le pensait pas, mais malgré elle elle le pensait. Toujours souriante cette fille, comment elle faisait? Kimmy trouvé sa pathétique, mais du reconnaitre qu'elle avait du courage, et cette flamme dans ces yeux, d'exitation la laissa perplexe.

-Je suppose que je dois te remercier...

Kimmy ne remercier jamais, tout simplement parce qu'elle n'avait pas besoin d'aide, mais elle dut reconaitre que cette fille lui avait apporter un soutient nécéssaire. Elle soupira, c'était si pathétique toute cette politesse pff...

-Merci...

Dit-elle d'une voix demi étouffée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simca Swallow
°Humain(e)°
°Humain(e)°


Messages : 322
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
°Races° : Humaine
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : Aucun
°Votre personnage en 3 mots° : Joyeuse / Manipulatrice / Joueuse

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Sam 3 Oct - 22:56

Cette jeune fille, n’avait pas du tout l’air commode, laissa tout de même faire la rider, qui prenait du plaisir à l’aider, alors que cette inconnue avait l’air d’une assassin sans remord ni pitié. Ou plutôt, elle n’en avait pas que l’air, puisqu’elle l’était. Simca adorait trainer avec ce genre de personne, et il fallait dire qu’elle n’arrêtait pas en ce moment… La jeune fille ne fut étonné qu’à moitié, lorsqu’elle entendit les paroles de la Jinchuriki, par rapport à sa propre blessure. Magnifique hein ? Et c’était quoi ce rire de sadique ? Tout cela prouvait bien tous les soupçons de la jeune fille aux cheveux roses. Et pourtant, les détraquer dans son genre, ne faisait pas peur à la jeune fille en robe blanche. Cette dernière, après avoir bander la blessure de l’inconnue, rajusta sa casquette, afficha son grand sourire habituel, plein de charme.

Soudainement, Simca remarqua un léger sourire, un sourire tout à fait normal, sur les lèvres de l’inconnue à la chevelure noir. Malheureusement, ce sourire ne dura pas très longtemps, donnant comme une illusion. C’était… comment dire… vraiment très étonnant, magnifique, incroyable… euh…. C’était peut-être un peu exagéré là, non ? Mais pour une personne aussi… déranger et psychopathe que cette fille, c’était surprenant. Simca l’était, du moins. Mais quand ce sourire non habituel se dissipa, la demoiselle aux cheveux roses, était en quelque sorte rassurer de revoir le regard glaciale de la Jinchuriki. C’était comme ça qu’elle avait connu cette fille, et c’était comme ça qu’elle voulait qu’elle reste. Et puis… il y avait encore une chose étonnante, de la part de cette belle inconnue. Elle songeait à remercier Simca ?

Alors là, la fille aux cheveux roses ne s’attendait pas du tout à cela. Mais bon, elle n’avait pas encore reçu de remerciement. Cette fille n’avait fait qu’y penser pour le moment, rien d’autre. Et, finalement, la contractante entendit le mot suivant : “merci”. Est-ce qu’elle avait bien entendu ? Depuis quand les psychopathe remerciaient les autres ? Peut-être que cette Jinchuriki n’était pas aussi atteinte, que ce qu’elle voulait faire croire. Toute fois, après avoir eu une expression de surprise, la jeune fille aux cheveux roses remit son grand sourire en place. D’ailleurs, ce sourire devait bien énervé la fille à la chevelure noire. Elle devait se demander comment on pouvait sourire comme ça, alors que l’on vivait dans un monde apocalypse. Mais Simca aimait la vie, même si ce n’était pas une vie de rêve, elle l’aimait tout de même.

N’ayant pas peur de se faire trucider par cette dangereuse inconnue, la contractante se mit en fasse de l’autre fille, et déclara, avec son sourire angélique :

- Je m’appelle Simca Swallow. Et toi ?

Peut-être que cette fille avait déjà entendu le nom “Simca Swallow”, puisque cette dernière était plutôt connu à Tokyo. A force d’être toujours là, quand les forces de l’ordre agissent, il était normal qu’elle soit connu. Et puis, elle était souvent là, lorsqu’il y avait des guerre de gangs, dans les rues. Soit elle y participait, soit elle restait spectatrice. Etant très douer au combat à main nue, elle se sortait de toutes sorte de situations délicates. Mais il fallait dire que ses couteaux de combats, les Birds Knifes, l’avaient aider à se sortir de nombreuses situations. Mais maintenant, elle attendait une réponse de la part de l’inconnue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kuronami
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 27
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 24 ans
°Affinité élémentaire° : Ombre
°Votre personnage en 3 mots° : Sombre, silencieux, et discret.

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Dim 4 Oct - 10:56

Il faisait bon en ce début d'après-midi, le centre-ville était donc assez bondé. Oui, malgré les quelques derniers nuages encore présent, la population tokyoïte s'était décidée à pointer le bout de son nez dans les rues. Kenji était debout depuis 4heure du matin, et ne ressentait que très peu les effets de la fatigue. Il avait l'habitude de peu dormir, et le vivait très bien. Dans la matinée, le Jinchuriki avait vécu des évènements peu communs toutefois: Il avait croisé la route d'un groupe militaire indépendant qui détenait une arme robotisé d'une puissance folle. Kenji s'était retrouvé dans une situation plus que délicate face à cet androïde sur-équipé, et avait malgré tout réussi à s'en sortir.
Le Jinchuriki avait donc occupé la plus grande partie de sa matinée à rejoindre la capitale, et y était enfin arrivé. La foule l'avait vite submergé et il avait préféré rester dans l'ombre des petites ruelles comme à son habitude. Kenji avait horreur de la surpopulation. Pourquoi être venu à Tokyo donc ? Tout simplement car Kenji s'était décidé à voyager, à sortir des petites villes dans lesquelles il avait grandit et de voir le monde par ses propres yeux. Toujours enveloppé de son manteau d'ombre qui lui assurait une invisibilité parfaite, le Jinchuriki s'avança dans une nouvelle ruelle.

« Hm. L'ombre de Tokyo me sied bien. Je devrais prolonger mon séjour dans cette ville, je pense que je peut faire des rencontres intéressantes. » Pensa-t-il

Juste après avoir pensé cela, le jeune homme aperçu deux silhouettes féminines au bout de la ruelle. L'une d'elle semblait avoir cheveux d'un rose... flashy ? En tout cas on ne pouvait pas dire qu'elle passait inaperçu celle là. L'autre avait une combinaison en cuir aussi noir que ses long cheveux. Cette dernière semblait très froide, et Kenji se demanda si elle était une Jinchuriki car son aura semblait plus forte que l'autre. Il se rapprocha d'elles juste assez pour entendre la jeune fille aux cheveux roses se présenter. Simca Swallow hein ? Kenji avait déjà entendu ce nom là. Simca était une personnalité importante dans le monde des Air treck. Traîner dans les bas fond avait un bon côté, on pouvait facilement obtenir des informations intéressantes. Toujours invisible, Kenji décida de prolonger l'écoute de cette conversation, tout en restant à une bonne distance pour éviter d'éventuelles attaques de la part d'une des deux demoiselles.

« On peut toujours glaner quelques informations intéressantes dans une grande ville.
Pensa-t-il. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/nottproject
Kimmy Bloohell
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 18 ans
°Affinité élémentaire° : Glace
°Votre personnage en 3 mots° : Froide / Tueuse / Solitaire

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Dim 4 Oct - 11:09

Kimmy regarda de nouveau la jeune fille, son air froid et inexpressif, était opposés a celui angélique et souriant de la jeune fille. Rien ne les unissaient en fait, elles étaient très différentes, comme le soleil et la lune, elles n'avaient rien a voir. C'était véritablement le Ying et le Yang, et Kimmy se demanda même ce qu'elle faisait encore près de cette fille... Alors qu'elle rever a moitié, elle revint direct a la réalité que cette fille se plaça face a elle.

* Ma parole elle me demande de la tuer direct la ou quoi?! *

Pensa directement kimmy, en général les gens l'évitaient ils ne venaient pas vers elle. Elle avait du cran cette fille... Ou alors elle était completement tarrée.

- Je m’appelle Simca Swallow. Et toi ?

Kimmy n'avait jamais entendu ce prénom peu être parce qu'elle ne faisait pas attention. Elle se contentait de tuer les virus qui l'enervait, ainsi que les personnes qui la cherchait trop, elle n'avait pas véritablement de critères ou de loies, elle détéstait tout et tout le monde c'était aussi simple que sa. Quel gachis pour une fille si belle, mais si le passé avait était moin horrible avec elle, elle serrait surement aussi joyeuse que Simca aujourd'hui.

-Tu ne retiendras même pas mon prénom, sa ne sers a rien que je te le ...

Elle s'arrêta dans sa phrase, elle ressentit quelque chose d'étrange, une aurra. Ses yeux prirent une couleur d'un bleu très clair, comme celui des cristaux sous la neige, avec d'étrange reflet de flammes bleu. Elle tourna la tête, il n'y avait rien, mais elel était sur de ne s'être pas trompé, il y avait bien quelqu'un ou quelque chose, c'était surement un virus ou un Jinchuriki ( je sais plus comment sa se dis pardonner moi si c'est faux) . Elle resorti son Katana qui avait encore la lame taché du sang de l'individu qu'elle avait torturée tout a l'heure, de nouveau un sourire sadique apparut sur son visage.

-La ville est infecté de rats a ce que je vois....

Dit-elle pour elle même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simca Swallow
°Humain(e)°
°Humain(e)°


Messages : 322
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
°Races° : Humaine
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : Aucun
°Votre personnage en 3 mots° : Joyeuse / Manipulatrice / Joueuse

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Dim 4 Oct - 16:09

Après la Petit bagarre qui venait de se dérouler, Simca avait soigné et s’était présenter à la jeune fille aux cheveux noires, avec son plus beau sourire, que l’inconnue de devait pas comprendre. Cette dernière ne souriant pratiquement jamais, contrairement à la fille à la chevelure rose. Malheureusement, la Jinchuriki ne semblait pas vouloir donner son prénom car elle commença à répondre en disant qu’elle ne retiendrait pas son prénom. Et comment pouvait-elle savoir cela ? Contrairement à ce qu’elle pouvait bien penser, Simca retenait toujours les noms des gens qu’elle rencontrait. Elle avait une excellente mémoire pour cela.

Soudainement, alors que la jeune fille psychopathe parlait, elle s’interrompit. Pourquoi ? Apparemment, elle semblait avoir sentie une autre présence en ces lieux. Quelqu’un qui était en train de les espionner, plus précisément. Maintenant qu’elle était devenue une contractante, Simca arrivait à sentir la Terra des gens, mais seulement si elle se concentrait. Et d’ailleurs, c’était le cas maintenant. Vu que son interlocutrice venait de donner l’alerte, en quelque sorte, la fille aux Airs Treks, se concentra sur une éventuelle nouvelle présence, et trouva une Terra, pour le moins, obscure. Pour le moment, Simca n’arrivait pas à déterminer s’il s’agissait d’un Virus ou d’un Jinchuriki, ou même d’un contractant. Cette dernière possibilité était plus rare, mais était tout de même possible.

De plus, elle n’était pas encore capable de déterminer où était cette présence, exactement. Elle avait bien comprit qu’elle se trouvait très proche d’elles. La jeune fille aux cheveux noires, déclara une phrase, pour elle-même, alors que Simca commença à rouler lentement, dans la ruelle, scrutant les moindres recoins, à la recherche de cette présence invisible. Rajustant sa casquette, soudainement, elle se stoppa net, en voyant une feuille tomber du ciel et rester dans les airs, comme si elle venait de se poser sur quelque chose. Bingo ! Apparemment, il s’agissait d’un être invisible. On pouvait remercier le vent, pour avoir porter cette feuille jusqu’ici.

Ayant maintenant trouver la position de l’individu, Simca fit rapidement un croche pied, sur ce qui semblait être les jambes. Elle se baisait sur le position de la feuille, pour deviner où étaient les pieds, et tout le reste. Celui qui semblait être invisible, devient visible, au moment où Simca lui fit un croche pied, pour ensuite le saisir et le mettre rapidement à terre, tout en attrapant un de ses Birds Knifes, pour le mettre sous la gorge de l’inconnu, tout en s’assayant sur le ventre de celui-ci. La contractante examina avec attention, cet individu, avant de déclarer, d’un air plutôt joyeux :

- Bon alors, t’es qui toi ?


Simca ne lâchait pas des yeux l’inconnu, attendant une réponse de sa part. En regardant plus attentivement celui-ci, elle essaya de deviner de quel race il était. Il n’avait pas l’air d’être un Virus, malgré son aura plutôt sombre. Mais en tout cas, ce gars, plaisait déjà à la jeune fille. Attention, elle lui plaisait dans le sens qu’il avait l’air d’être dangereux, et qu’elle adorait trainer avec les personnes dans ce genre. Et en ce moment même, on pouvait dire qu’elle était aux anges car elle était avec deux personnes, pas très net, en ce moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Jeu 8 Oct - 20:51



Cette présence que ces deux filles avaient cru sentir tout à l’heure, n’était pas celle de la personne qui avait été démasquée. Non, son manteau d’ombre était bien trop épais pour laisser filtrer sa terra. Cette Simca n’avait eu qu’une immense chance de l’avoir repéré ici, en train de les guetter, avec une futile feuille morte en plus. Cependant, pour ce qu’il en était de Kimmy Bloohell, celle-ci semblait l’avoir sentit, sa présence à lui. Lui ? Non, pas celle de l’homme invisible mais de celui sur le toit de l’immeuble les surplombant. Un pied sur le rebord, les bras croisés, il les observait depuis un moment déjà. Après tout, ce n’était que des frêles femmes, une semblait à peine maîtriser son pouvoir. Apparemment, son pacte avec Mitsuragi n’avait pris effet que depuis peu de temps et ne lui avait pas encore laissé le temps de l’entraîner à l’utiliser correctement. Du coup, la fille aux cheveux rose y allait un peu à l’aveuglette, tentant d’user de sa volonté pour faire pression sur son don et qu’il s’active. C’est ainsi qu’elle put mettre à jour Kenji qui n’eut pas le temps de répliquer qu’il se fit plaquer au sol et une lame sous la gorge. Par ce simple geste, un sourire étira les lèvres de l’inconnu sur le toit et ce dernier sortira un téléphone portable de la poche de son blazer. Activant l’application de l’appareil photo, il prit une photo de chacune de ces trois personnes et les envoya tous à un numéro inconnu.

- Voyons qui vous êtes… Se murmura-t-il à lui-même en gardant l’appareil en main.

Pourquoi était-il là, à les observer depuis cette hauteur ? Tout simplement pour effectuer un travail commandité par une personne très hautement placée dans la société mondiale. Non, cette personnalité n’était pas japonaise, mais anglaise. Oui, un anglais venait se mêler des affaires des autres pour des intérêts qui ne vous seront pas dévoilé dans ce Rp. La seule condition serait de torturer le tueur à gage qu’il avait engagé pour ce sal boulot et les faire parler. Encore une fois, même sous la torture, ils seraient même très miraculeux qu’ils prononcent le moindre indice. Ne serait-ce la moindre lettre sur leur intention, il faudrait vraiment les torturer à mort et sur une très longue durée. Et d’ailleurs, ce boulot s’étendait sur la totalité du globe terrestre et tout le monde allait être touché par cette violence qui n’allait pas tarder à faire un lever de rideau sur la réalité des choses, s’ils parvenaient à leur but. Encore une chose, les hommes engagés se montaient à un chiffre de près de quelques milliers. Voilà encore une preuve irréfutable pour se permettre de penser que la personne qui loue leurs services est très importante. Serait-ce un président ? Ou même un directeur/trice d’une énorme organisation, au quasi-même grade que la Lune Noire ou l’armée ? Toutes les hypothèses étaient à envisager, dans ce cas là. Cependant, l’homme se tenant toujours sur le rebord de l’immeuble, sentit son portable vibrer dans sa main et son écran s’allumer pour signaler un appel. Soupirant, il décrocha immédiatement en se retirant de l’éventuel champ de vision des Jinchuriki et s’approcha de la porte pour rejoindre les escaliers, la laissant ouverte pour éviter de la faire grincer, trop rouillée pour prendre le risque de le faire.

- Tu auras pu m’envoyer un message, non ?! Tu sais bien que j’ai horreur des appels dans ce genre de mission. Dit-il sèchement en répondant.

- J’en suis totalement conscient, jeune homme. Répondit une voix rauque de l’autre côté de la ligne. Cependant, les photos que tu viens de m’envoyer sont celles de deux Jinchuriki. Kenji Kuronami, manipulateur de l’ombre tandis que la demoiselle à la chevelure noire est une manipulatrice de la glace, Kimmy Bloohell. La petite dernière n’est autre que la célèbre Storm rider, Simca Swallow, soit l’Hirondelle. Aucuns des deux Jinchuriki n’a été récemment enregistré dans un groupe, on spécule donc qu’ils sont autonome et ne suivent que leur propre voie. Simca, quant à elle, elle a été aperçue en compagnie de la directrice de la Lune Noire, Mitsuragi. Je peux donc te dire de faire attention, peut être possède-t-elle désormais des affinités élémentaires. En tout cas, faites attention. Compris ? Ca serait fâcheux de perdre un si bon tueur tel que vous. La voix finira par s’achever sur un ton assez sévère pour laisser la parole au tueur qui dévalait les marches une à une.

- Vous connaissez mes méthodes. Merci pour les infos. Rétorqua-t-il aussi froidement en raccrochant au nez de son employeur. Bon… Maintenant que je sais qui vous êtes, sa sera d’autant plus facile.

Les mains dans les poches, il continuait tranquillement sa descente tout en regardant droit devant lui, croissant quelques personnes qui le fixèrent d’un regard interrogateur, se demandant que pouvait bien faire un homme habillé en costard ici. Son regard perçant suffira à dissuader quelques courageux de l’interpeller durant sa marche pour ne pas lui barrer la route. Ah ! Au fait… Je ne vous ai pas parlé de son travail ! Son boulot était d’exterminé tout élément susceptible de mettre des bâtons dans les roues de l’homme à la tête de cette armée en mouvement dans l’ombre. Soit donc, les Jinchuriki et la Lune Noire. Les virus et la Red Dead. Les humains et l’armée. Toute une poignée de personnes allaient devoir trépasser sous les ambitions de cet inconnu qui voulait faire quelque chose de ce monde. Mais quoi ? Était-ce si important au point de vouloir en venir aux armes pour supprimer tant de monde ? Apparemment, la vie humaine, pour lui, ça ne se comptait que pour des prunes et tant que ses envies n’avaient pas été accomplies, il ne s’arrêtera pas. Si un millier de ses hommes venaient à mourir durant les affrontements, il pourrait en réengager le double ensuite tellement sa fortune dépassait l’entendement !

Entre temps, toujours un peu dans ses songes, l’homme en costard finira par arriver au rez-de-chaussée pour ensuite pousser la porte en verre et sortir de l’immeuble, tournant directement sur sa droite afin de longer le mur de l’immeuble et s’arrêter un peu avant la rue où se trouvait les trois personnes qu’il venait de prendre pour cible. Malheureusement pour eux, allaient-ils pouvoir se sortir de là ? Avec cet homme, c’était difficile de le savoir. D’ailleurs, avant de se lancer à leur rencontre, il reprit son téléphone en main et trifouilla un peu sur tous les boutons afin d’envoyer un second texto à son employeur. Rangeant ensuite l’appareil dans sa poche, il se passa une main sur son front pour y dégager sa frange et respirer une bonne bouffée d’air, prenant un air un peu plus amicale pour que ces trois personnes ne voient que du feu.

- Simca Swallow, aussi violente ? Je n’y aurai jamais cru. Même après les récits de mes collègues. Dit-il en s’approchant lentement, souriant toujours aussi aimablement. Sortant alors un insigne de la police qu’il montra clairement aux trois personnes présentes. J’ai entendu un peu de grabuge par ici et puisque je suis un agent de la sécurité de la ville, je me suis dirigé par ici pour voir ce qu’il se passait. Et qu’est-ce que je vois, Simca qui menace de mort un jeune homme et une jeune femme qui ne semble même pas affectée par la scène pour tenter de s’interposer. Continua-t-il en soupirant, se désespérant lui-même, sortant un petit livre de sa poche ainsi qu’un stylo. Malheureusement, je ne peux pas laisser passer cette menace et je vais vous demander gentiment de me dire ce qu’il se passe ici pour qu’on tente, tous ensemble, de calmer la situation. N’est-ce pas là une meilleure idée ?

Son regard suivit les mouvements de Simca, ainsi que ceux de Kenji et finissant sur la jeune femme des glaces, au fond, Kimmy. Se demandant bien si sa allait se dérouler comme il le prévoyait. Mais bon… Il n’avait jamais été très doué pour ce genre de chose. Et si ils se laissaient avoir l’espace de quelques minutes, sa serait déjà un exploit à noter dans les records de sa vie. Après tout, ils se prendraient au jeu, ils ne s’attendaient sûrement pas à la venue d’un agent… enfin, un faux agent, en tout logique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kuronami
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 27
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 24 ans
°Affinité élémentaire° : Ombre
°Votre personnage en 3 mots° : Sombre, silencieux, et discret.

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Jeu 8 Oct - 22:32

Cette fille en noir semblait l'avoir ressentit. Cela semblait assez étrange car le manteau d'ombre de Kenji était assez épais et ne laissait passer qu'un dose infime de Terra. À moins d'être habitué à ce genre d'exercice, percevoir Kenji était réellement difficile. Toutefois il semblait bien qu'il s'était fait repéré. La jeune fille au cheveux rose scrutait désormais la rue en cherchant un moindre mouvement, et ce fut une simple feuille qui trahit sa présence. Simca s'élança donc vers lui, et le frappa de ses Air treck. Kenji trébucha, s'écroula sur le sol et reçu la jeune fille sur le ventre, celle-ci tenait maintenant un couteau sous sa gorge. Elle semblait étudier son visage avec intérêt, comme pour le jauger, et afficha enfin un sourire joyeux.

Qui il était ? Peu d'importance. Ce qui importait pour Kenji c'était de la voir satisfaite de sa prise. Elle pensait avoir attrapé un gros poisson ? C'était peu de le dire, mais contrairement à toutes attentes, Kenji afficha un large sourire diabolique sur son visage, comme animé d'une soudaine folie. C'était très rare d'observer chez lui une telle réaction caractérielle, lui d'habitude si nonchalant et neutre.

Un seul élément sortit Kenji de sa folie passagère.
Il l'avait vu.
Lui qui était dos contre sol et face au ciel l'avait vu. C'était lui que les deux filles de la ruelle avait sentit, Pas le Jinchuriki des ombres. Kenji avait également senti cette Terra, mais pensait qu'il s'agissait de celle d'une des deux demoiselles.
Cet homme qui les observaient depuis le toit d'un immeuble, venait de s'éclipser.

Kenji attira de nouveau son attention vers Simca qui le tenait toujours sous son contrôle. Il lui sourit de nouveau (ce qui devait être un spectacle très malsain) et lui adressa la parole.

« Puisque tu veut connaître mon identité, je suis le corbeau. Kenji Kuronami. »

Des bruits de pas attirèrent son attention et il observa du coin de l'oeil le nouvel arrivant. Il savait déjà avant même l'avoir vu qu'il s'agissait de l'homme à le terra. Kenji avait reconnu cette sensation bien particulière. Cet homme était très fort, ça ne faisait aucuns doutes. Il prétendit être un membre de la police de la ville. Cela pouvait être vrai, mais lui semblait étrange. En d'autres termes, Kenji n'avait pas confiance en cet homme. Il reporta son regard sur Simca et planta ses yeux dans les siens.

« Voyez monsieur "l'agent" . Cette jeune demoiselle s'apprêtait à me trancher la gorge. »

De sa main droite il saisit la main armée de Simca.

« N'est-ce pas Simca Swallow ? »

D'un coup sec, il se trancha la gorge avec le couteau de Simca, devant les yeux ébahis des trois personnes présentes. Était-il fou ? Pourquoi avoir fait ça ?
Pas d'inquiétude. Tout était prémédité. Le corps de Kenji, après ce coup de couteau, disparu dans une fumée noire. Un léger rire se fit entendre quelque part dans la ruelle, suivit de la voix de Kenji.

« Tu pensait m'avoir attrapé Simca ? Ce que tu as immobilisé n'était qu'un de mes clones. J'ai profité de ton attaque pour te berner avec ce leurre. C'était vraiment vraiment juste, mais je suis satisfait du résultat ! »

Kenji Révéla enfin sa véritable présence. Il se trouvait désormais assis sur le rebord d'une fenêtre de l'immeuble, surplombant la scène d'un étage. Il souriait encore, content de l'éffet théâtral qu'il venait de produire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/nottproject
Kimmy Bloohell
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/09/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 18 ans
°Affinité élémentaire° : Glace
°Votre personnage en 3 mots° : Froide / Tueuse / Solitaire

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Dim 11 Oct - 10:03

Kimmy vit Simca s'éloigner un peu plus loin dans la ruelle. Elle était imprudente cette fille, et semblait aimer le danger, ce n'était pas forcement bien, c'était une proie facile, car cette fille semblait faible au niveau de ses pouvoirs, car Kimmy était sur qu'elle avait quelque chose, c'était peu être par une alliance? De toute façon, Kimmy s'en moquait bien. Simca fit un croche pied dans le vide, enfin pas tellement, Kimmy remarqua un choc au niveau de ce fameux croche pied, et Simca mit l'homme a terre, tout devint visible. Kimmy restait toujours aussi froide, observant ce spectacle, mais quelque chose n'allait pas: c'était trop facile de se faire prendre ainsi.

* Sa ne peut pas être lui....*

Se dit-elle, même un enfant ne se serrait pas laissé prendre ainsi. Kimmy trouva d'ailleurs Simca bien naïve, mais elle décida de ne pas lui faire remarquer, s'amusant du spectacle, mais quelque chose la troubla, ce n'était pas de cette personne qu'elle avait l'eu le terra mais d'une autre.

Kimmy ne c'était pas trompée, car quelques minutes après sa, un homme arriva en longeant la ruelle, semblant s'avoir que trois personnes peu normales se trouvaient ici.

* Je le sens pas ...*

Se dit Kimmy, aucune crainte apparente, seulement elle était ennuyé, il y avait trop de monde, et elle avait mieu a faire que de jouer avec trois individus qui s'y croyait vraiment trop pour elle. D'ailleurs, les belles parolles du nouveau venus confirmèrent ses pensées. C'était pathétique! Apparement monsieur était un agent de la ville, Kimmy ne le croyait pas sur ce point. Et même si s'en était un, honnetement, elle en avait rien a faire, Kimmy n'avait pas de lois, elle ne pris même pas la peine de répondre a sa question. Cependant, l'homme que Simca avait bloquée répondit, avant de se trancher la george, Kimmy resta de marbre, une attaque suicide était impossible et immorale, d'ailleurs, encore une fois, son intuition était bonne, la véritable personne se trouvait sur le toit.

* Et il se croit beau en plus...*

Tout sa devenait de plus en plus ennuyant, sans crainte, mais pourtant sur ses gardes, la jeune femme aux cheveux noirs se rapprocha de Simca pour passer son chemin l'air de rien. Avant de passer aux cotés de "monsieur l'agent " et une fois de plus, elle traça sa route. Elle se promettait de lui trancher le bras si il tentait de la retenir, pour ce qui était de Simca, il aurait était mieu pour elle qu'elle parte, mais cette fille semblait tellement avoir d'adrénaline au danger que Kimmy savait qu'elle ne la suivrait pas.

Mais Kimmy reussirait-elle reellement a partir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simca Swallow
°Humain(e)°
°Humain(e)°


Messages : 322
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
°Races° : Humaine
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : Aucun
°Votre personnage en 3 mots° : Joyeuse / Manipulatrice / Joueuse

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Lun 12 Oct - 22:08

Simca venait de repérer et de faire tomber l’inconnu invisible qui était en train d’espionner les deux jeunes filles, depuis un petit moment. La Storm Rider qui avait réussi à allonger le jeune homme, qui avait été invisible, c’était ensuite assise sur lui, en le menaçant avec un de ses Birds Knifes. Après que la jeune fille aux cheveux roses eut poser sa question à l’individu masculin, celui-ci qui avait jusqu’alors, une expression nonchalante sur le visage, afficha un sourire diabolique. Toute fois, ce n’était pas cela qui allait faire peur à la contractante. Le jeune homme sur lequel elle était assise, répondit enfin à sa question. Le corbeau, Kenji Kuronami ? Jamais entendu parler de lui. En même temps, s’il resta it tout le temps invisible, c’était peut-être un peu normal…

C’est alors, qu’un nouvel individu arriva. Un autre homme plus exactement. Etait-ce un renfort de ce Kenji ? Apparemment non, d’après le récit que fit l’homme, qui disait être un agent de police. Cela avait l’air d’être vrai, puisqu’il avait une insigne qu’il montra. Alors comme ça, celui qui prétendait être un agent, pensait réellement que Simca était en train de menacer de mort l’autre type ? Oh non, ce n’était pas vraiment cela, mais il était vrai que si cet individu s’avérait dangereux pour elle, alors elle n’hésiterait à faire le nécessaire pour se défendre, même si pour cela elle devait le tuer. C’était la dernière chose qu’elle voulait faire, car elle estimait qu’il y avait eu assez de mort comme ça. De plus, il n’avait pas l’air d’être un Virus, alors elle n’allait pas le tuer s’il n’essayait pas de le faire.

Toute fois, le corbeau renforça les dires de l’agent en disant que Simca avait bel et bien l’intention de lui trancher la gorge, et de suite après, il attrapa la main de la demoiselle aux Airs Treks, pour se trancher la gorge lui même. Surprise, la Storm Rider écarquilla les yeux, mais un sourire amuser s’afficha sur son visage, lorsqu’elle vit que le corps vu remplacer pa rune fumée noire. Un clone ? Intéressant… Ensuite, on entendit un rire, puis une voix un peu plus haut. C’était celle de Kenji, et celui-ci était assis sur le rebord d’une fenêtre de l’immeuble. Du premier étage, plus exactement. Se relevant lentement, Simca soupira, gardant son arme blanche en main. Comme elle l’avait deviner, c’était le clone de Kenji qu’elle avait immobiliser. Ce dernier venait de le confirmer. Mais en tout cas, il avait l’air content de ce qu’il avait fait.

- J’avoue… je me suis faite avoir comme il faut sur ce coup…

Elle avait déclarer cela en lançant un sourire en coin au jeune homme assis sur le rebord de la fenêtre. Ensuite, ses yeux se posèrent sur le fameux agent. La demoiselle examina celui-ci. Sa tête ne lui disait vraiment rien. Pourtant, elle connaissait pas mal de monde chez la police, mais aussi dans l’armée, vu le nombre de fois où elle s’était mêlée de leur affaire, et toutes les fois où elle avait été en garde à vue… Gardant son grand sourire joyeux sur le visage, elle adressa la parole au flic.

- Alors comme ça vous êtes un agent de police ? Je suppose que vous êtes nouveau, votre tête ne me dit rien du tout… Hors, je connais un grand nombre de vos collègues… Ah, et juste pour info, je n’ai jamais eu l’intention de l’égorger, même si mes actes disent le contraire….

Alors que Simca serrait un peu plus fort son Bird Knife dans sa main, la Jinchuriki aux cheveux noirs, passa à côté d’elle, mais aussi à côté de l’agent. Cette dernière avait l’air d’en avoir marre de tout cela. Mais est-ce que le type avec son insigne allait retenir la jeune fille au cheveux noires ? Simca ne le savait pas. En tout cas, plus elle regardait ce fameux agent, et plus elle avait une impression étrange, comme s’il n’était pas ce qu’il prétendait être. C’est donc pour cette raison, elle resta sur ses gardes, ne s’approchant pas plus de cet homme…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 28/05/2009

MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   Mar 13 Oct - 23:04


Ces trois là étaient vraiment des cas, se dira l’homme en costard, se tenant toujours au milieu, observant d’abord Simca qui avait toujours sa lame sur la gorge de Kenji tandis que Kimmy ne semblait pas y prêter la moindre attention. Le faux agent leur posera des questions routinières sur le déroulement de la situation et Kenji fut le premier à enrichir le dialogue, prétextant qu’elle s’était jetée sur lui dans l’intention de le tuer, cette rider. La rosette, de son regard, montrait que ce n’était pas son but, de le tuer, après tout, simplement de le maitriser, comme l’homme avait pu le voir depuis le haut de son perchoir d’avant. Quant à l’autre femme à la chevelure noiraude, elle ne dira pas un traître mot. Rien ne s’extirpera de sa fine bouche pour tenter de séparer l’un ou l’autre, pour que le prétexté agent puisse établir un rapport des faits. À première impression, aucun des trois n’étaient avec l’un ou l’autre. Sa l’arrangeait plutôt pas mal puisqu’ils ne seront pas habitués à se cordonner durant un combat. Même la première fois, ils présenteraient des failles qui lui sauteraient aux yeux. Ensuite, l’une d’elle n’était pas une Jinchuriki mais une contractante fraîchement sortie de son pacte. Son pouvoir était donc encore inconnu à sa conscience et donc, quasi-inutilisable pour une longue durée. Du coup, elle pourrait y perdre le contrôle et sa serait désastreux pour son corps encore affaibli par la dureté du pacte. Vous vous demandez sûrement pourquoi il le sait ? Pourquoi cela fait-il si mal, n’est-ce pas ? Surprise, surprise vous attendra au dénouement de ce chapitre. Car, en ce moment, le regard de l’homme était posé sur Kenji qui venait de se trancher tout seul la gorge avant de fondre. Les yeux écarquillés, il fit mine de paniquer, tellement bien que l’on pourrait s’y prendre et une voix résonnera ailleurs, venant des hauteurs. La même que le celle du corbeau car, en effet, il était assit sur le rebord d’une fenêtre, contemplant le spectacle depuis là-haut. Un clone d’ombre… intéressant.

La Storm rider avoua sa nullité et le fait qu’elle s’était fait avoir en beauté sur ce coup là avant de porter son attention sur l’agent qui observait Kenji, au cas où il avait l’intention de frapper avec une de ses autres idées farfelues des ombres. Elle mit le doigt sur une petite part de vérité, se dit-il, il était nouveau, c’est vrai ! Alors, arborant un sourire aimable lorsque la jeune femme, Kimmy, passa à côté de lui pour continuer sa route sans rien dire de plus. Il passa sa main à sa ceinture, la déposant sur un revoler, sans le dégainer et il déclara.

- Mademoiselle Bloohell, continuez votre route et je vous arrête pour ne pas avoir coopérer avec un représentant de l’ordre. Ordonna-t-il en continuant de fixer Simca et Kenji tout en gardant sa main sur l’arme. Êtes-vous certaine de vouloir continuer, dorénavant ?

Qu’allait-il se passer. Ces trois là avaient chacun son caractère propre et était quasi-imprévisible. Un combat ne serait pas la plus simple des tâches pour lui, bien qu’il fût confiant de son coup, plus que jamais. Et quoi qu’ils puissent faire contre lui, leurs efforts seront réduits à néant. Oui, vous m’avez bien saisi, à néant. Mais comme on dit, tout pouvait arriver dans tous les cas imaginables. Un retournement de situation était donc à prendre en compte pour l’agent qui était toujours prêt à faire feu de son revolver. Ses yeux posés sur Simca, il finira par lui répondre dès qu’il sentit la tension descendre et que Kimmy se soit arrêtée après son ordre.

- Je suis nouveau dans cette ville mais j’ai une carrière d’une dizaine d’année derrière moi, mademoiselle Swallow. Je vais vous demandez, encore une fois, de coopérer et de vous rendre pour rétablir les choses au clair. Me suis-je fais comprendre, vous en particulier, mademoiselle Bloohell ?

Son regard perçant se posa alors sur Kenji et il le dévisagea quelques secondes avant de lui faire signe de la main pour qu’il descende, lui aussi, au risque de s’attirer de sérieux problèmes. Mais est-ce que cela allait se passer comment il l’entendait ? Est-ce qu’ils auraient besoin des autres pour s’en sortir ? Il ne le savait pas la moindre du monde et le choix revenait à ses trois personnes. Soit elles coopéraient et n’auraient aucuns ennuis avec l’homme, soit ils mettaient la pagaille et la mort était à leur trousse pour quelques temps. La plus exposée serait Simca. Etant la plus proche, étant la plus faible des trois, elle était en quelque sorte handicapée par la fatigue de son corps par réellement rétablit.

- Je sais des choses que vous ignorez, jeune gens... Et je suis la pour recruter des membres prêt à mettre à jour la réalité sur le désastre qui détruit notre monde, si vous voulez savoir. Interpol mène des missions secrètes et ils m’ont donnés le feu vert pour rallier des personnes motivées à ma cause. Mais si vous voulez en savoir plus… Vous savez ce qu’il reste à faire. Déclara-t-il clairement.

Des choses… Quelles choses ?
Vous le saurez, ou non, au dépend de votre choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Venez virus... Mes gentils virus... [ Pv Simca ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Virus du 7 mars
» le plus grand virus jamais connu
» [VIRUS] BlackMail.E
» Virus ou parano?
» Hamster attack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Embryo's World :: The Embryo's World Rpg ! :: Tokyo :: Centre villes :: Les Rues-
Sauter vers: