The Embryo's World

2089 : Le monde vit-il ses dernières heures ? Une seconde fois ? (Forum déconseillé au - de 16 ans)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre dans un lieu puant

Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Rencontre dans un lieu puant   Lun 17 Aoû - 23:13


Très haut dans le ciel, bien au dessus du Lac de Pollution, qui se trouvait dans la Death Field, un jeune homme s’y trouvait. Mais que faisait-il là haut ? Mais encore plus important, comment était-il arrivé là-haut et comment y restait-il ? La réponse était très simple. Juste sous ses pieds, une sorte de petite vitre rectangulaire, de couleur bleu transparent, était en train de lui servir de plate-forme. L’individu, qui était habillé d’un tee-shirt, d’une légère veste bleu, ainsi qu’un pantalon bleu tout aussi souple, contemplait le ciel noir, qui au loin, devenait orange. Cependant, cette couleur était très faible pour le moment. Toute fois, vu du ciel, c’était un spectacle plutôt magnifique. Le jeune homme adorait ce genre de scène, que se soit un levé de soleil ou un couché de soleil. Il aimait les belles choses quoi. Toute fois, cela faisait bien une heure qu’il était perché sur son perchoir, pour attendre se lever de soleil, alors qu’une brise fraiche et douce lui caressait le visage et les cheveux. Il n’était pas un grand dormeur, et profitait plutôt de la vie, malgré que le monde soit devenu moche, à cause de la précédente guerre. Mais bon, le monde comme il n’était pas né avant la guerre, il ne pouvait pas savoir comment avait été le monde avant le désastre. Il avait seulement vu quelque film parler de l’avant guerre, mais c’est tout, rien de comparable avec la réalité. Fermant les yeux, histoire de sentir encore plus le vent souffler sur son visage, il resta ainsi quelques minutes encore, et dix minutes pour être exacte, avant d’ouvrir les yeux.

Levant sa main droite devant son visage, fermant tous ses doigts sauf l’index et le majeur, qu’il leva en l’air, l’individu fit un mouvement rectangulaire avec ses doigts, dans le vide. Cela eu pour effet de faire apparaitre une autre plate-forme bleue transparente, en dessous de lui, à deux mètres. Puis il ne tarda pas sauter sur ce qu’il venait de créer. Arrivé sur l’autre plate-forme, il répéta l’opération plusieurs fois, jusqu’à à arriver en bas, se trouvant ainsi à côté du lac. Une fois en bas, il fit disparaitre toutes ses créations, pour ensuite porter sa main droite à son visage, pour la mettre devant son nez.

- Mais quel horreur… l’aire était tellement bonne là haut que j’en avais oublié à quel point sa pouvait puer ici.

Regardant le lac polluer, le jeune homme qui était un Jinchuriki, fit la grimace. Cette eau ne ressemblait à rien. Enfin si, elle ressemblait à une mixture ratée immangeable. Toute fois, sa ne ressemblait pas du tout à de l’eau, bien qu’il y en avait certainement à l’intérieur. L’individu tourna alors le dos à la vase qui était franchement dégueulasse à regarder, et sûrement encore plus à manger. C’est alors qu’il monta de nouveau sa main droite devant son visage, avec encore son index et son majeur en l’air. Imitant un carré avec ses doigts, une vitre bleu transparente carrée se matérialisa autour de lui. Ces vitres qu’il créait sans cesse, étaient en réalité des kekkai. Ce dernier était une sorte de barrière, un champ de force. Grace aux kekkai, il était possible d’isoler des zones, comme venait de le faire le Jinchuriki, avec lui-même. Ce pouvoir est très polyvalent, mais toute fois, il faut savoir sans servir. Mais pourquoi s’être enfermé lui-même ? Pour s’isoler des mauvaises odeurs pardi ! Mais pourquoi restait-il là aussi ? Avait-il rendez-vous ? Oh non, ce n’était pas du ça. Alors pourquoi être venu ici ? En réalité, il se baladait tout simplement, et il voulait voir si des gens, quel qu’ils soient, oseraient s’aventurer par ici, malgré ses affreuses odeurs. Portant sa main gauche devant sa bouche, il se mit à bailler légèrement, avant de faire mine de réfléchir. Sur ce, il fit disparaitre son kekkai, pour en créer un bien plus grand, en y ajoutant une plate-forme rectangulaire qui touchait presque le sol, sur laquelle il s’allongeât, pour ensuite fermer les yeux. Non, il ne dormait, il fermait simplement les yeux. Etant protéger des mauvaises odeurs, il pouvait aussi se reposer. Tout cela était du luxe, quand on se trouvait à côté d’un lac aussi hideux.

[ Hj : voilà, c'est à toi de répondre Mustumi ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutsumi Nikolaevitch Her
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 23 ans
°Affinité élémentaire° : Contrôle de la Gravité

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Mar 18 Aoû - 22:54

Elle n’avait aucune idée de comment elle était arrivée jusqu’ici, ni du pourquoi, d’ailleurs. Mais ce qu’elle savait, c’est qu’elle se baladait tout simplement, à la recherche de quelques Virus susceptible d’être abattus par son Jinki qu’elle chérissait tant. Un guns géant, d’une taille toujours aussi étonnante, qu’elle utilisait avec aise en tant qu’arme à feu ou comme une massue. La nuit était déjà bien avancée et elle ne tarderait pas à arriver à son terme d’ici quelques petites heures. Déjà que le ciel laissait transparaître des débuts de rayons, fendant l’obscurité de leur sublime couleur orangée, chassant la fraîcheur de la nuit pour enveloppé les quelques personnes matinales, hors de chez eux, par sa douce chaleur du matin. Souvent accompagnée d’une légère brise chaude en ce lieu ressemblant presque au désert. Et d’ailleurs, une jeune femme, sillonnant entres les divers rochers qui parsemait son chemin, elle avançait lentement, prenant appui sur certains en y posant sa main dessus. Son regard se perdant dans le paysage silencieux et vide de vie, Mutsumi soupira un coup, se posant la question une dixième fois si elle avait la moindre chance de tomber sur un Virus ou un Jinchuriki. L’un ou l’autre, elle s’en foutait royalement. Elle les descendait tous, si leur mentalité ne lui plaisait pas ou nuisait à la bonne continuation de la survie des humains. Et soudains, une odeur passa en douce sous son nez, faisant faire un haut le cœur à la Jinchuriki qui se boucha illico le nez pour ne plus respirer cette infamie. Jurant é haute voix, elle lâcha une dizaine de jurons, si grossiers que beaucoup n’auraient même pas imaginer les entendre à travers la voix d’une fille comme elle.

~ ‘Tain, c’est quoi cette odeur ?!

Gardant son nez bouché, elle couvrira sa bouche avec la paume de cette main tout en continuant d’avancer lentement en direction de l’odeur devenant presque insupportable à respirer. Escaladant un des nombreux rochers sortant hors de la terre, Mutsumi parvint à distinguer la source de cette puanteur, au loin. C’était cela, le fameux lac dont tout le monde craignait et comptaient des malheurs à son sujet. L’eau devenue radioactive, les bêtes vivant dans l’eau moururent en peu de temps, leurs carcasses pourrissant à la surface, dégageant une odeur nauséabonde.

~ Elle est belle la vie, hein, Mutsumi ?

Se murmura-t-elle à elle-même avant de repérer, un peu plus sur sa gauche, comme une sorte de cube transparent. Elle le scruta comme elle pouvait, malgré la distance, et cru voir une personne couchée dedans, sur un second cube. En tout cas, elle pouvait exclure l’idée que sa soit un humain. Soit un Virus, soit un Jinchuriki, obligé.

~ On va le voir tout de suite…

Levant son bras droit sur le côté, un halo de lumière bleue l’enveloppa tandis qu’une masse était en train de se former, un peu plus grand que la jeune fille. Quelques secondes brèves suffirent à ce que le Jinki de Mutsumi soit apparut pour qu’elle le saisisse de ses deux mains, le soulevant avec une aisance déroutante malgré le poids démentiel de l’objet. Evidemment, le Jinki était clairement plus léger pour elle, du moment qu’elle avait une main posée dessus. Sinon, il pesait une centaine, voire deux cents kilos et rare était ceux qui étaient parvenu à le soulever d’au moins cinq centimètre au-dessus du sol.

~ Ainsi, tu es prêt… Voyons voir maintenant. Je mise sur le Jinchuriki !

Braquant le canon de son Guns en direction du cube translucide, Mutsumi crispa ses mains sur le manche et ferma les yeux avant de marmonner quelques paroles pour que l’arme se mette à se charger, une lueur bleutée commençant à se concentrer à l’intérieur, se montrant très menaçante. S’ensuivit alors un flash d’une couleur « cristalline » et un rayon bleuté fila droit sur le cube qu’elle ciblait pour se heurter contre, transpercer la paroi, et finir sa course folle dans les eaux polluées, explosant dans un bruit étouffé, créant quelques vaguelettes sur la surface. Et une fois qu’elle eu tiré, Mutsumi descendit de son rocher et se mit à courir de sorte à contourner l’inconnu pour le prendre à revers. Le truc, c’est qu’elle était derrière une petite pente, le jeune homme pourrait très durement l’apercevoir… Mutsumi continuait sa course avant de s’arrêter net derrière un rocher et se mit à l’observer pour tout analyser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Mer 19 Aoû - 1:27



Toujours couché sur sa plate forme rectangulaire, le jeune homme ne se doutait pas une seule seconde de ce qui allait se produire. Il avait encore les yeux fermé, et profitait de son « moment de détente », que son kekkai lui procurait, en le mettant à l’abri des éventuelles odeurs qui venaient du lac pollué. De plus, c’était le calme absolue, il n’y avait même pas un animal, même pas une mouche qui volait. S’était l’endroit rêvé pour faire une sieste, mise à part les odeurs, bien évidemment. Mais quand on était si bien équipé que le Jinchuriki, on pouvait passer outre les odeurs, pour se créer son petit paradis, en quelque sorte. Il était vrai que dans cette zone, le jeune homme s’était un créé son paradis personnel. Du moins, si on pouvait appeler cela comme ça. Et malheureusement, il ne s’imaginait pas que son soi-disant paradis, allait être réduire en bouilli. D’ailleurs, il était tellement bien qu’il était en train de s’endormir, jusqu’au moment où son champ de force fut littéralement détruit par une force inconnue. Le projectile alla finir sa course dans le lac, où il fit une puissante explosion. L’homme ouvrit soudainement les yeux, d’un air surprit et à peine effrayer. Mais qu’est-ce qui se passait encore ? Les gens sont fou sur cette planète ma parole ! C’était qui se fou qui venait de lui tirer dessus comme ça ? Cette personne n’allait pas bien ou quoi ?

Rapidement, le jeune homme se releva, plaquant directement sa main gauche sur son visage, et plus précisément sur son nez, pour ne pas trop respirer cette odeur abominable qui venait de ce lac crasseux. Assis sur sa plate-forme, il scruta tout ce qui se trouvait autour de lui. Rien… à part le lac, et un rocher, qui se situé devant une pente. Avec un petit sourire amuser sur le visage, qui ne se voyait pas à cause de sa main plaquer sur sa figure, le Jinchuriki descendait de son kekkai, pour ensuite courir soudainement vers le rocher, et le contourner. Tout en faisant cela, il leva sa main droite devant son visage, en levant seulement l’index et le majeur en l’air, avant de simuler un rectangle ses doigts, dès qu’il vit la jeune femme qui se cachait derrière le rocher. Cette dernière se retrouva prisonnière du champ de force, qui avait été créé de tel sorte à enfermé l’inconnue. Seule la tête, les doigts, et les pieds de cette dernière dépassait du kekkai. Non en fait, il y avait l’arme de la jeune femme, qui dépassait aussi. Quoi qu’il en soit, elle ne pouvait plus bouger, ni même marcher. Elle était totalement bloquer, et le jeune homme la libèrerait quand il aura la certitude qu’elle ne l’attaque plus, mais aussi après avoir su qui elle était. Soupirant, il s’avança vers la jeune inconnue. Qui était-elle ? Une Virus ou une Jinchuriki ? Et comment se nommait-elle ? S’arrêtant devant « sa proie », il afficha un sourire chaleureux, avant de commencer à parler :

- Bonjour mademoiselle. Apparemment vous semblez très matinal, tout comme moi d’ailleurs… En tout cas je n’aurai jamais cru rencontrer quelqu’un ici, et encore moins une charmante jeune femme tel que vous…. Oh, je ne me suis même pas encore présenter, excuser moi de mon impolitesse. On m’appelle Kazuma. Je suis un Jinchuriki nomade, je voyage un peu partout.

Tel un gentlemen, il fit une révérence, avant de baiser d’attraper les doigts de la main droite de l’inconnue, pour lui baiser les doigts, puisque le reste de la main était prisonnier à l’intérieur du kekkai. Après avoir embrassé les doigts, il se redressa, gardant son souris aux lèvres. Il la reluqua rapidement, avant d’ajouter :

- Et vous ma chère ? J’aimerai bien connaître votre nom, qui je suis certain, est aussi magnifique que vous. Et puis, si vous me garantissez que vous ne m’attaquerez plus, je vous libèrerai volontiers.

Bon c’est vrai, on avait l’impression qu’il était en train de la draguer, mais il parlait ainsi à toutes les femmes qui lui plaisaient. Donc oui, en fait il la draguait pour de bon. Comment la jeune femme allait-elle réagir ? Kazuma était bien curieux de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutsumi Nikolaevitch Her
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 23 ans
°Affinité élémentaire° : Contrôle de la Gravité

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Ven 21 Aoû - 23:46

Le rocher, plus gros que la jeune femme, était l’idéal pour épier en douce l’inconnu qui trônait toujours dans son espèce de sceau qui venait d’être pulvérisé par la puissance de feu de Mutsumi avant que celle-ci ne déguerpisse de sa position pour en trouver une autre plus propice. Remontant la faible pente, elle se plaqua, de dos, contre la paroi encore légèrement humide par la rosée du début de matinée. Mais le jeune homme ne semblait pas avoir bougé de sa place pour autant. Cela avait le don d’intrigué la Jinchuriki qui restait tout de même assez perplexe quant à sa réaction soudaine. Soupirant, elle se plaqua de dos à la roche et fouilla les environs d’un coup d’œil. Rien, ni vie ni personne d’autre par ici. Alors, si elle rentrait en confrontation avec cet homme, personne ne pourrait en porter le témoignage. Encore fallait-elle qu’elle ait une raison crédible pour se mettre à lui cogner dessus avec son Jinki. Passant sa main gauche dans ses cheveux, elle replaça sa frange derrière son oreille tout en se mordillant le bout de son index, se collant plus au mur, baissant légèrement sa garde, sans le vouloir, à cause du fait qu’elle plongeait dans ses songes pour savoir ce qu’elle allait faire, désormais qu’elle l’avait attaquée. Voulant donc rejeter un coup d’œil, elle se pencha légèrement sur le côté et là, surprise, plus rien. L’individu avait complètement disparu ainsi que les espèces de cages là. Et ce fut des bruits de pas rapides qui feront mettre ses sens en alerte. Tournant sur ses talons, elle n’eut pas le temps de voir l’homme lui arriver dessus que ce dernier leva sa main devant son visage et un drôle de truc se passa. Un de ces mêmes sceaux apparut de telle sorte à plaquer Mutsumi contre le rocher et la neutraliser entièrement.

~Tsss… Fais chier ! Dit-elle en serrant les dents, sa main se crispant sur son Jinki.

Regardant l’inconnu la dévisager de bas en haut, Mutsumi ne fit que de lui lancer un regard des plus méprisables qu’il soit, ne souriant pas, l’impassibilité régnait en maître sur son visage à l’apparence si douce. Son corps était entièrement immobilisé, seuls ses pieds et ses doigts ainsi qu’une partie de son Jinki sortaient du champ de force. Sa tête étant elle aussi à l’air libre. Ce jeune homme qu’elle trouvait prétentieux se mit à lui faire la causette et dès le premier mot prononcé par celui-ci, sa commençait déjà à lui taper sur le système. Et encore, son regard quelque peu pervers qu’il lui avait lancé fit l’élément déclencheur pour faire entrer la Jinchuriki de la gravité dans une rage démentielle. Elle était bien roulée, et alors ? Ce n’était pas une raison pour que ce pauvre nul la mate comme ça ! Il allait voir, le pauvre. Il pouvait désormais que regretter son acte, surtout pour ce qui allait s’ensuivre. Ouvrez bien vos yeux, vous autres, son pouvoir… La gravité ! Va être mis en œuvre.

~Je ne donne pas mon nom à des pervers de votre genre ! Si vous le voulez, demandez-le au diable ! ‘Spèce d’enfoiré !

Serrant les dents, un sourire cynique apparut sur son visage et une aura bleue l’enveloppa alors soudainement, et avant cela, avec cette concentration de force, les cheveux de la fille voltaient légèrement en l’air, et un son presque assourdissant accompagna l’augmentation de l’halo bleuté autour de l’être qu’était Mutsumi. Fermant les yeux, toute cette énergie disparu instantanément avant de se refaire sentir. À ce moment, elle apparut comme une sphère autour de Kazuma, réduisant la pesanteur à zéro. Et ce dernier pu voir ses pieds se décoller du sol, comme s’il était sur la lune, et soudains, perdant toute concentration sur son pouvoir, il libéra Mutsumi qui empoigna son Jinki à deux mains. Le soulevant de toute ses forces, se préparant à envoyer valser le jeune homme, elle déclara :

~Plus jamais tu ne me toucheras de la sorte ! Imbécile !

Et là vint le coup fatal pour le jeune homme. Les bras de Mutsumi s’élancèrent en avant et l’arme de celle-ci se heurta violemment sur Kazuma qui ne fit qu’effecteur un vol plané, rasant le sol, avant de s’écraser quelques mètres plus loin sur un tas de terre, soulevant de la poussière. La Jinchuriki s’approcha de son adversaire et l’observa d’un regard noir et vide, soulevant passant son Jinki, debout sur le sol, légèrement derrière elle, tandis que sa main droite tenait toujours le manche, l’autre, du revers, se frotta sur le menton de Mutsumi qui ne lâchait pas une seconde ce pervers…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Sam 22 Aoû - 1:18



Kazuma venait de piéger la jeune femme qui venait de l’attaquer. Cette dernière était complètement bloquée par le kekkai du Jinchuriki. Et cela ne lui plaisait pas du tout apparemment, car elle n’avait pas l’air contente, mais alors là pas du tout. Le jeune homme avait vraiment du provoquer sa haine envers lui. En tout cas, une chose était sûre, il n’allait pas s’en faire une amie. En fait, lui il aurait bien voulu, mais cette charmante demoiselle avait commencé à l’attaquer, alors il n’allait pas se laisser faire. Il était peut-être cool mais il n’avait pas pour habitude de laisser ce genre d’acte impunie. Après s’être présenté, et après avoir quelque peu dragué la jeune demoiselle, cette dernière le traita de pervers et d’enfoiré. Un pervers ? Kazuma ? Mais non, pas du tout voyons. Et puis il n’avait rien fait de pervers. Et puis, ce n’était pas un enfoiré, comme la p’tite dame l’avait si bien dit. Il s’était simplement défendu, c’est tout. Il n’était donc pas en tord.

Soudainement, la jeune femme eu un sourire cynique. Que préparait-elle ? Pourquoi un tel sourire ? C’est alors qu’une aura toute bleue enveloppa l’inconnue, qui avait ses cheveux qui flottaient dans les airs. Elle ferma alors les yeux, et l’aura disparut, pour apparaitre autour de Kazuma, qui commença à décoller du sol. Surprit, il lâcha sa concentration, et son champ de force autour de la jeune femme, disparut totalement. Se rendant compte de cela, il voulut réparer rapidement son erreur mais l’inconnue fut plus rapide que lui, car elle l’envoya valser quelques mètres plus moins, après lui avoir déclaré qu’il ne la toucherait plus jamais de la sorte. Pour envoyer Kazuma en l’air, la jeune femme l’avait frappé, avec son imposante arme à feu. Mais comment pouvait-elle porter un truc aussi lourd ?

Histoire d’amortir un peu sa chute et ne pas avoir trop mal, le jeune homme créa rapidement un kekkai qui allait de sa tête à son fessier. Seulement, cela ne suffisait pas, donc il rendit flexible son champ de force, pour que l’atterrissage se fasse en douceur. Certes, il avait mal à cause du coup qu’il s’était prit, mais ce n’était pas la première fois que quelqu’un lui donnait un coup pareil, et donc, il n’en était pas mort. C’est vrai qu’il avait un mal aux jambes, au torse, et aux bras, mais il allait s’en sortir. Toujours allongé au sol, sur son bouclier, le Jinchuriki leva la tête en toussant un peu, pour ensuite voir le visage de son agresseur, qui lui lançait un regard noir. Il l’a trouvé magnifique quand elle était en colère, et à ce moment là, il ne peut s’empêcher de la regarder avec un sourire amusé. En tout cas, il avait très bien comprit le pouvoir de la demoiselle. C’était le contrôle de la graviter, cela ne faisait aucun doute.

- Vous avez un pouvoir très intéressant mademoiselle. J’en connais qui tueraient pour avoir un tel pouvoir.

Lentement, en s’aidant de ses bras, tout en faisant une grimace, car il avait mal à plusieurs parties de son corps, Kazuma se releva. Une fois debout, il fixa la demoiselle dans les yeux, avant d’ajouter :

- Je ne tien pas vraiment à me battre contre vous… mais vous m’avez attaqué, donc je devais riposter. Mais au fait, pourrais-je savoir qu’est-ce qui vous a poussé à m’attaquer ? Ma tête ne vous revenait pas ? Ou alors c’est votre passe temps d’attaquer les inconnus ? Ah… et encore une chose… je ne suis pas un enfoiré, et encore moins un pervers…

Comme à son habitude, Kazuma restait zen, quelque soit la situation. Et il devait bien avouer que cette jeune femme l’amusait. Autant dans ses paroles que dans son attitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutsumi Nikolaevitch Her
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 23 ans
°Affinité élémentaire° : Contrôle de la Gravité

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Lun 24 Aoû - 13:18

Le coup était parti et le jeune homme se l’était pris en pleine face avant de raser le sol à grande allure et terminer son vol plané sur un tas de terre. Soulevant de la poussière, Mutsumi s’approchant de lui sans rien dire, le dévisageant de son regard noir. Et elle était prête à relancer un second assaut s’il avait à nouveau la mauvaise idée de la toucher comme il l’avait fait précédemment. C’est-à-dire, de lui baiser sa main et de la reloquer d’un regard qui était déplacé à son goût. Son Jinki en main, Mutsumi observait continuellement le Jinchuriki qui venait de se relever en toussotant légèrement, lui adressant à nouveau la parole. La complimentant sur le puissant pouvoir qu’elle possédait et que beaucoup tuerait pour l’avoir. Là-dessus, il n’avait pas tort. La Jinchuriki avant déjà tué, tant humains que Virus ou Jinchuriki, pour la simple raison qu’ils voulaient mettre la main sur elle, pour prendre son puissant pouvoir de contrôle de la gravité ambiante, dans un diamètre de dix mètre autour d’elle. Ou encore, à l’endroit qu’elle le souhaitait. Mais au-delà, sa devenait une mission impossible, la consommation de sa terra devenait trop excessive pour son corps et tomberait malade, immédiatement après l’utilisation, atteinte de nausée et de vomissement de sang. Ce n’était pas très charmant à voir quand cela lui prenait en cours de combat avec un ennemi coriace. Et alors, seulement après les complimentassions, vinrent les questions fatidiques auxquelles elle s’attendait tant à ce qu’il les lui pose. Les raisons pour laquelle elle l’avait attaqué ? En bien, c’était personnel et elle ne le lui dirait sûrement pas. Surtout pas à niais comme lui, pas un pervers !

~Vous n’avez rien à savoir… Sale pervers !

Elle accentua le ton sur le dernier mot vu qu’il venait de dire le contraire, à l’instant, juste pour l’emmerder le plus possible. Et, sans dire un mot de plus, la jeune femme fit disparaître son Jinki dans un éclatant halo bleu clair, prenant le pas et passant à côté de Kazuma pour continuer de marcher droit devant elle. Ni mot, ni geste ne lui sera accordé de la part de la petite Japo-Russe qui s’éloignait toujours de lui. Ses cheveux noirs voltant dans la faible brise, ses yeux bleu clair ne lâchèrent pas l’horizon et tous ses sens étaient, quant à eux, totalement en alerte contre le moindre geste suspect de la part du Jinchuriki. De l’impolitesse ? Oui oui, ce n’était pas son point fort, d’être polie avec les autres personnes qu’elle croisait sur son chemin. C’était comme si c’était une corvée pour elle. Mieux valait être sois, non ?

**Il n’a pas intérêt à me suivre, l’autre… je lui refais sa face, sinon**

Ne tournant pas le regard derrière elle, ses pieds continuaient à l’emmener droit devant elle, en plein sur la ville de Kyushu, là où elle voulait se diriger pour le moment. Cependant, en cours de route, elle pouvait changer d’avis et se tourner sur une toute autre destination qui avait complètement rien à voir avec l’actuelle. Mais pourquoi voulait-elle se fourrer dans un nid de Virus ? Simplement pour s’amuser, pardi ! Elle risquait sa peau en y allant seule, non ? Oh non, ne lui parlez pas de cela, sa vous évitera de vous faire égorgez par ses mains aussi froide que la mort et son regard démentiel. Mais tout d’abord, pourquoi pas s’échauffer avec le Jinchuriki encore pas trop loin d’elle et le tuer ? Bonne idée ! Son Jinki réapparaissant entre ses deux, elle fit volte face dans un mouvement élégant, balançant ses cheveux dans l’air, son guns géant se pointant sur Kazuma. Ainsi, sans plus dire un mot, un rayon bleuté fila droit sur le Jinchuriki, ainsi qu’un deuxième suivi le pas du précédent. Le premier coup frappa violemment le sol devant le jeune homme et le second devait le frapper en plein dans le ventre, une fois qu’un nuage de fumée s’était élevé devant lui, obstruant sa vision. Mutsumi se rua sur lui, se préparant à sa seconde attaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Lun 24 Aoû - 15:22



Toujours debout, en face de la demoiselle, laissait ses bras pendre le long de son corps, attendant la réponse de la jeune femme, qui déclara qu’il n’avait rien à savoir, et qu’il était un sale pervers. Ces deux derniers mots furent comme si Kazuma venait de recevoir un coup sur la tête, car il fit une grimace qu’on faisait dans ce genre de situation. En quoi était-il pervers ? Ca, il ne le comprenait pas. Il lui avait seulement baisé la main… et, oui il l’avait reluqué… mais ce n’était pas un pervers. Il refusait de croire cela. Il avait toujours été un véritable gentleman avec les femmes, et maintenant voilà qu’on le traitait de pervers, pour la première fois de sa vie. Ne savant pas vraiment quoi répondre, il lâcha un petit soupire désespéré. Il ne savait toujours pas s’il s’agissait d’une Jinchuriki ou d’un Virus, mais son intuition lui disait qu’il avait à faire à une Jinchuriki folle qui en avait après tout le monde pour il ne savait quel raison. Après les paroles de la demoiselle, cette dernière passa à côté du jeune homme, alors qu’elle fit disparaitre son Jinki.

Suivant la jeune femme du regard, Kazuma l’observait sans un mot. Cette fille semblait être encore en pleine crise d’adolescence, et pourtant, elle devait bien avoir la vingtaine. Mais malgré cela, elle était très impolie. Dommage que l’éducation n’est facile que lorsqu’on est enfant, sinon le Jinchuriki se serait fait un plaisir de donner une bonne fessé à la demoiselle. La direction qu’avait prise cette dernière, la mènerait à Kyushu. D’après ce que le jeune homme en savait, cette ville était infestait de Virus en tout genre. Toute fois, il ne s’était jamais aventurer là-bas, car il aimait rester dans des coins tranquilles, même si ces endroits puaient le mort, mais ça, on l’avait remarqué. En réalité, Kazuma ne faisait aucune différence entre Humain, Virus, et Jinchuriki. Il pouvait très bien se lier d’amitié avec n’importe quel membres d’une de ces races, sa ne lui posait aucun problème. En fait, il avait l’air d’être le contraire de cette charmante demoiselle qui lui tournait le dos.

C’est alors que, soudainement, la jeune femme se retourna brusquement, pour faire apparaître son Jinki, et tirer devant les pieds du jeune homme. Malheureusement, un second avait été tiré de suite après. Heureusement, dès le premier tir, Kazuma avait eu le réflexe de créer un kekkai juste sous ses pieds, à la différence que ce dernier le fit monter en hauteur, comme s’il était dans un ascenseur. Alors que le sol était rempli de poussière à cause du premier tir de la jeune femme, la monter du kekkai arriva à cinq mètre, avant d’être brisé par le second tir. Si les champs de force étaient aussi peu résistants, c’était que le Jinchuriki pensait qu’il était inutile d’en faire des plus résistants. Il ne voulait pas gaspiller son énergie inutilement après tout. Tout fois quand le kekkai fut transpercé par le bas par le second tir, Kazuma en créa rapidement un autre, dans les airs, pour y sauter dessus, alors que son autre champ de force disparaissait.

Apparemment, la jeune femme venait de changer d’avis, et voulait éliminer le jeune homme. Et bien tant pis, elle ne lui laissait pas le choix, et il allait devoir se battre. Néanmoins, il n’avait pas l’intention de la tuer. Regardant en bas, il ne vit plus la demoiselle, car elle venait d’entrer dans le nuage de poussière. Sans doute voulait-elle lui donner le coup fatal. Mais malheureusement pour elle, il n’était plus au sol. La seconde après avoir créé sa plate-forme, il en créa une seconde, plus proche du sol, mais à deux mètre de celui-ci. Kazuma y sauta, puis alla rejoindre le sol. Puis, sans perdre de temps, il créa à nouveau un kekkai de cinq mètre de largeur, qu’il fit grandir rapidement vers le nuage de fumer. Il espérait toucher violemment son agresseur, pour l’assommer et ainsi lui faire perdre connaissance. Le jeune homme avait presque oublier la puanteur qui régnait ici même, à cause de la bataille qu'il livrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutsumi Nikolaevitch Her
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 23 ans
°Affinité élémentaire° : Contrôle de la Gravité

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Dim 30 Aoû - 20:06

Marchant droit devant elle, la fille aux cheveux d’ébène ne faisait plus attention à cet homme qu’elle considérait comme un pervers, désormais. Et d’ailleurs, elle priait tous les Dieux de ce monde, encore faut-il qu’il y en ait un qui soit fichu d’être réellement là, pour que ce dernier ne la suive pas là où elle voulait aller. Mais connaissant un peu les hommes, ne faisant aussi confiance à personne, elle était certaine à cent pour cent que Kazuma allait la prendre en filature dès qu’elle sera plus loin de lui. Mais où voulait-elle aller, celle-là ? À Kyushu, tout simplement, exterminer la souillure qui y étais, tant Virus que Jinchuriki ou même Humains. Elle allait faire agir son art là-bas pour en détruire le maximum qu’elle le pourrait, autant qu’elle ne tomberait pas sur un sombre abruti qui lui barrerait la route. Bref… Après tout, quelques obstacles ne lui ferait pas de mal. Elle prendrait cela comme un entraînement et fissa. Donc, continuant son chemin tout droit devant elle, plongeant dans ses songes, elle fit rapidement volteface en faisant apparaître son Jinki dans ses deux mains et ensuite tirer un rayon droit sur Kazuma, toujours là où il était quand elle lui était passée à côté. Le projectile fila droit sur sa cible, soulevant la poussière, le second rata de peu l’homme. Mais cela, Mutsumi ne le remarquera pas tout en s’enfonçant dans le nuage de poussière, levant son regard dans tous les sens avant de tirer quelques coups en l’air, mais rien, où était-il passé le bougre.

Mais, à un moment donné, à cause d’un mouvement d’air, de la poussière se déplaçait dans l’air pour laisser passer un de ces cubes utilisées par Kazuma. Sans plus attendre, au risque de se payer l’objet en pleine face, risquant notamment de finir lamentablement assommée, Mutsumi posa le manche de son Jinki à terre, le mettant debout, le canon en l’air. Pendant que le Kekkai tombait sur elle, la Jinchuriki se plongea en avant et le sceau se heurta à son Jinki qui, au même moment, tira un de ces projectiles, fendant en deux le sceau.

~Tu ne m’auras pas ainsi, abruti !

Sortant du nuage de poussière, elle repéra Kazuma dans les airs et dirigea la paume de sa main vers ce dernier avant d’exercer à nouveau sa gravité sur lui. Une sphère apparut autour de Kazuma qui subira alors une pression si forte qu’il passera au travers de son Kekkai pour s’écraser au sol. Fort heureusement pour lui, avant de toucher le sol, le pouvoir de Mutsumi avait cessé d’agir sur son corps. La jeune femme s’écroulant à terre, la main plaquée sur sa bouche, les yeux fermés, à genoux sur le sol dure.

**Non non non, pas maintenant. Pas maintenant ! Tiens le coup, merde !**

S’aidant de sa main droite pour se relever, elle prit appui sur son Jinki avant de se remettre droite et de fixer Kazuma, le regard légèrement opaque. Sa respiration était lente et sa s’entendait par le son légèrement raclé qui s’extirpait de sa bouche. Comme si elle avait la gorge sèche. Mais, mine de rien, elle était encore capable de faire mal dans cet état. Levant sa main droite, elle l’ouvrit et dévoila sa paume à Kazuma avant de la refermer, la pression reprit sur ce dernier qui aurait eu le temps de se mettre hors de portée vu que, dans son état, Mutsumi avait les gestes assez long et mal cordonnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Mar 1 Sep - 19:12



Kazuma venait d’envoyer son kekkai de cinq mètres de largeur, en plein sur le nuage de poussière, où se trouvait la jeune femme. Malheureusement, cette dernière eu le temps d’éclater le champ de force bleu, qui fonçait droit sur elle, grâce à son Jinki. C’est alors que cette dernière sortie du nuage de poussière, pour exercer de nouveau son pouvoir sur le jeune homme. Mais juste avant que celui-ci ne soit plaqué au sol, le pouvoir de la Jinchuriki s’arrêta. Etrange… qu’est-ce qui se passait ? Kazuma remarqua que son adversaire était tombé à genoux, une main plaqué devant la bouche. Elle n’avait pas l’air bien du tout. Qu’est-ce qu’elle avait ? Ce n’était pas très prudent pour elle de se battre dans ces conditions. Elle avait de la chance que le jeune homme ne veuille pas la tuer. Il était vrai qu’il retenait ses coups. Il n’attaquait pas avec des coups mortels, contrairement à la jeune femme. Toute fois, s’il voulait la calmer, il allait sans doute devoir la blesser.

Surpris, il n’avait toujours rien tenté contre elle, quand elle était à terre. Toute fois, quand la Jinchurki se releva, il se dépêcha de créer un petit kekkai autour du poignet droit de la demoiselle. Elle ne lui laissait pas le choix. Juste au moment où elle s’apprêtait de nouveau exercer son pouvoir sur le jeune homme, celui-ci fit exploser son kekkai, en un claquement de doigt. Cette petite explosion provoqua une blessure au poignet de la jeune femme, qui aurait très mal si elle tentait de le bouger de nouveau. Kazuma profita de l’effet de surprise, pour créer un kekkai autour de lui-même. Toute fois, celui-ci était beaucoup plus résistant que les précédents, et si elle l’attaquait à distance, malgré sa blessure au poignet, elle aurait une bonne surprise.

Le jeune homme espérait qu’elle ne chercherait plus à le tuer, après ça. Il ne voulait pas la blesser d’avantage, mais si elle persistait dans cette voix, il n’aurait pas d’autre choix, malheureusement.

- Mademoiselle, je ne tiens pas à vous blesser d’avantage, ni à vous tuer, mais si vous continuez ainsi, je serai bien obliger de me défendre…. De plus, vous ne semblez pas en état de combattre…

Il aurait très bien pu créer un kekkai autour du corps de la jeune femme, pour ensuite créer une explosion qui aurait sérieusement blessé la demoiselle, à de multiples endroits sur le corps. En tout cas, il espérait qu’elle allait l’écouter, et qu’elle ne continue pas de l’attaquer. Toute fois, il se mettait en garde, se préparant à contrer une certaine prochaine offensive de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutsumi Nikolaevitch Her
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 23 ans
°Affinité élémentaire° : Contrôle de la Gravité

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Sam 12 Sep - 16:06

~Ca suffit ! Ne racontez pas de connerie !

Soudains, sa vision se troubla au moment où elle exécutait le sort sur l’autre Jinchuriki contre qui elle se battait, la faisant faillir, ses jambes flageolantes, elle ne tenait plus très pieds debout. Mais elle tenta tout de même le tout pour le tout, refermant sa main pour que la gravité écrase le jeune homme sans laisser le moindre membre entier. Répartissant ses ossements tout autour de lui à l’état de miette misérable qui servirait de nourriture pour les insectes vivant dans le coin. Mais son mouvement vu subitement bloquer, un Kekkai apparut autour de son poignet, serrant si fort l’articulation qu’elle ne put pas refermer sa main sur sa proie, les tendons étaient trop tendus et elle ne voulait pas prendre le risque de les déchirer pour cela. Et donc, ce qu’elle redoutait le plus, arriva. Elle ne pouvait plus rien faire, désormais, encore moins que le sceau étrange fixé à son poignet explosa dans une petite détonation, suffisante pour rendre sa main inutilisable durant quelques temps. La douleur fut telle qu’un cri s’échappa de sa bouche avant que la jeune femme ne mette un genou à terre, tenant son poignet endolori avec son autre main, son Jinki tombant lourdement sur le sol.

~Raclure… Ma main… Qu’as-tu fais à ma main !?

Dans un hurlement de fureur, elle s’empara de son arme de sa main gauche et, dans une démonstration de force déconcertante, elle le souleva, se releva et se rua sur Kazuma. Une flammèche bleue apparaissant devant son œil gauche, grandissante à une vitesse folle. Une flamme présente uniquement lorsqu’elle employait sa Terra d’une façon particulière. C’était un défaut de conception, va-t-on dire et cela n’empêchera en rien Mutsumi qui brandit fermement son Jinki, le passant sur son côté gauche avant de bondir en l’air et lever l’arme au-dessus de sa tête. Le poids de l’arme, le poids de la jeune femme, la force exercée dans par son unique bras tenant son arme, le tout produisait une masse énorme et le don de la Jinchuriki s’appliquera sur le poids de l’objet, devenant soudainement extrêmement léger. Ce qui eut pour effet de rendre cette masse aussi légère qu’un sabre de samouraï. Du coup, le coup parti à une allure hallucinante, contrairement au geste précédent, frappant droit sur la boîte crânienne du jeune homme.

Cette dernière comptait bien lui faire payer cet affront qu’il avait eu en lui privant d’une de ses mains pour une durée indéterminée. La douleur trop présente pour qu’elle puisse en faire quoi que ce soit avec, même pas espérer à pouvoir écrire une lettre ainsi. Et surtout, après s’être débarrassé de cette mauvaise blague de la nature, soit Kazuma, elle irait directement soigner sa main, comme elle le pourrait, pour la remettre en état.

Cependant, le coup était parti…
Kazuma allait-il esquiver avec son sort, esquiver physiquement ou se le prendre en pleine figure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Jeu 17 Sep - 19:13



Malheureusement, la jeune femme ne s’était pas du tout calmer. Bien au contraire, la blessure que lui avait infligé Kazuma, l’avait rendu folle de rage. Ah beh alors, si il l’avait su, il n’aurait pas agit comme ça, il aurait trouver une autre solution… ou pas. En réalité, il n’avait pas su quoi faire d’autre. L’autre Jinchuriki, ramassa son Jinki, malgré sa blessure à la main, pour foncer sur le jeune homme, avant de sauter en l’air, levant son arme comme une épée, au dessus de sa tête. A ce moment là, Kazuma se posa une question : “comment calmer une folle furieuse qui le devenait encore plus à chaque instant ?”. Quoi qu’il en soit, le Jinchuriki avait créer un kekkai autour delui, juste après avoir blesser son adversaire. A la différence des autres, ce champ de force était plus résistant que les autres qu’il avait créer jusqu’à présent, et il avait réserver une petite surprise à la jeune femme, si elle l’attaquait à distance. Malheureusement, ce n’était pas le cas. Bon, tant pis, il allait agir en conséquence, comme d’habitude quoi.

S’il ne faisait rien, il allait sans doute ce recevoir un puissant sur le crâne, malgré le kekkai qu’il avait créer autour de lui. Le champ de protection pouvait tres bien partir en mille morceaux, si le coup de la jeune femme était aussi fort, que ce que pensait Kazuma. Bon, il n’avait pas le choix, il allait devoir la blesser une nouvelle fois. Mais où cette fois-ci ? Rapidement, il créa un kekkai, sur la cheville gauche de son adversaire, ce qui maintenu cette dernière en l’air, l’empêchant d’atteindre le sol, et ainsi frapper de plein fouet Kazuma. L’attaque s’arrêta juste au dessus du kekkai. La jeune femme, à une tel vitesse, et en plus en l’air, n’aurait pas pu esquiver se kekkai qui la retenait à présent prisonnière en l’air.

Rapidement après avoir coincer son adversaire, le jeune homme dématérialisa le kekkai qui était autour de lui, pour pouvoir s’écarter d’en dessous la folle furieuse. Puis, sans lui lasser la moindre chance, il fit exploser le kekkai qui entourait la cheville de son adversaire. Cette dernière tomba systématiquement par terre, avec l’incapacité de se tenir facilement debout. Le jeune homme entoura rapidement la Jinchuriki, d’un autre champ de force, allant du cou, jusqu’au cuisses. Kazuma ne fit rien de plus, mais tenta une nouvelle fois, de faire la paix avec la demoiselle. Après un soupire, qui montrait qu’il trouvait la jeune femme, désespérente, il déclara :

- Je vous le propose une nouvelle fois. Arrêtons ce combat inutile et faisons la paix, car sinon, je serai obliger de vous blesser une nouvelle fois. Et si vous persistez encore, et que la mort de l’un de nous deux est la seule issue de ce duel, et bien n’espérez pas que je me sacrifie pour vous laisser vivre.

Au moins, le jeune homme avait été clair, et il espérait que la jeune femme soit assez intelligente pour choisir de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutsumi Nikolaevitch Her
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 23 ans
°Affinité élémentaire° : Contrôle de la Gravité

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Dim 4 Oct - 12:54

Bondissant en l’air, la Jinchuriki comptait bien réduire sa sale face en bouillie en l’écrasant sous son imposante arme qui faisait office de Jinki pour elle. Cette dernière avait été levée au-dessus de sa tête, avant d’être abattue de toutes les forces de la jeune femme sur la tête du jeune homme. L’arme fendant l’air, elle se heurta subitement à une résistance hors normes pour celle d’un crâne humain ou autre. Ouvrant grand les yeux, stupéfaite de voir son adversaire enveloppé par un de ses maudits sceaux, elle tenta de le frapper à la verticale une seconde fois, une fois que ses pieds aient retouchés la terre ferme. La frappe était tout aussi fulgurante que la première et la puissance se fera sentir dès que le Jinki toucha le sceaux qui tremblait légèrement dessous, mais rien ne parvint à le détruire. Commençant donc à le maudire de plus en plus, elle tenta de lui assainir un troisième coup. Elle bondit une nouvelle fois dans les airs pour mettre toute sa force dans ce coup qui sera rapidement paré par un second Kekkai qui se matérialisa autour de sa cheville pour la maintenir en l’air, son arme ne pouvant donc pas toucher sa cible comme prévue. La tenant en bout de bras, elle était tête vers le bas quand elle aperçu l’autre Jinchuriki s’en aller pour mettre de la distance entre eux deux. Sur le coup, elle aurait pu lui tirer dessus avec son Jinki, mais sans façon car le kekkai à sa jambe explosa immédiatement sur la volonté de Kazuma. La force de la détonation résonna dans ces lieux déserts et la jeune fille fut plaquée au sol par une onde de choc, sa cheville endolorie saignait abondamment et elle venait d’agripper ses mains sur sa blessure. Se tortillant au sol, elle fut à nouveau enfermée dans un sceau produit par Kazuma. Allant du cou à la cuisse. Elle était donc totalement neutralisée. Enfin, en pratique, elle l’était.

C’est sur cette initiative que le jeune homme tenta une nouvelle approche vis-à-vis de la jeune femme, lui proposant de faire la paix, en quelque sorte. Il ne voulait pas la tuer et ni mourir pour une raison qu’elle ne voyait pas. Elle, elle tuait tous les êtres à pouvoirs surnaturels comme les Virus et Jinchuriki et anéantissait, par la même occasion, les humains qui ne méritaient pas de vivre. On pourrait dire qu’elle était dans la même catégorie que ces montres que l’on qualifiait de Virus mais, voire même pire qu’eux puisqu’elle ne distinguait aucunes des trois races.

~Faire la paix… ? Hm… Je n’y suis pas pour, mais pourquoi pas. De toute manière, je peux vous tuer en restant immobilisée, vos pouvoirs de pacotilles n’ont pas de réel impact sur le miens. Je n’ai pas spécialement besoin de geste ou mouvement superflus pour l’exécuter. Ma volonté suffit à vous transformer en bouillie.

D’un sourire en coin, elle fixa le jeune homme en biais puisqu’elle ne pouvait pas tourner la tête à cause du sceaux et le dévisagea quelques secondes avant de reprendre la parole.

~Vous pouvez me libérer, je ne porterais plus atteinte à votre vie.

Elle pouvait être une femme dangereuse et une meurtrière professionnelle ou tous ce que vous voulez comme qualificatif, elle n’est pas du genre à trahir sa parole. Et elle le lui faisait sentir par son regard qui était confiant. Elle disait une chose, elle ne trahirait en rien sa parole puisqu’elle en avait qu’une seule. Alors, Kazuma, pouvait être sûre de ne plus avoir à subir ses attaques une fois qu’il l’aurait libérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Ven 9 Oct - 23:15



Après avoir une nouvelle fois, sérieusement amoché la jeune femme, à qui le nom était toujours inconnu pour Kazuma, ce dernier tenta une nouvelle fois, de convaincre son adversaire d’arrêter ce duel, qui pour lui était stupide. Il était vrai que ce combat de rimer à rien., à par provoquer d’avantage de mort, dans ce monde apocalyptique. C’est alors que la Jinchuriki, répondit aux paroles de son interlocuteur, qui fut assez surpris de la réponse. Elle n’était pas pour, mais elle acceptait ? Pourquoi ? Etrange, non ? Surtout qu’elle était persuader qu’elle pouvait “transformer en bouillie”, le jeune homme, grâce à son pouvoir, quand elle le voulait, d’après ce que comprennenait Kazuma. Ce dernier remarqua un sourire en coin sur les lèvres de la demoiselle. C’était la première fois qu’il la voyait sourire de la sorte. Elle ajouta qu’elle ne porterait plus atteinte à sa vie, et qu’il pouvait la libérer.

Avant de faire quoi que ce soit d’autre, Kazuma examina attentivement le regard de la jeune femme. Elle semblait dire la vérité. Il resta à la fixer dans les yeux, durant quelques secondes, avant de ce décider à la libérer. Après avoir fait un geste de la main, la jeune homme fit disparaitre son kekkai, qui se trouvait autour de la blessée. Prudemment, il s’approcha de celle qui était allongé par terre, pour ensuite s’agenouiller à côté d’elle. Il examina les blessures de la Jinchuriki, avant de déclarer, d’un air désolé :

- Je m’en veux de vous avoir blesser à ce point, alors pour me faire pardonner, je vais faire tout mon possible pour vous aider, vu dans l’état dans lequel vous êtes…

Et ce qu’il venait de dire, il le pensait vraiment. Ce n’était pas un hypocrite, et si la jeune femme se faisait attaquer maintenant, il ferait tout ce qui serait en son pouvoir pour la protéger. Kazuma était comme ça, il n’était pas rancunier, et aimer aider les autres personnes peuplant les terres désolées. Et cela, même s’il s’agissait des Virus. Sa gentillesse était tellement grande qu’il n’était même pas capable de détester qui que ce soit, même des êtres aussi haït que les Virus. En fait, il était apparemment le contraire, de la jeune femme contre laquelle il s’était battu. Elle semblait détester tout le monde, alors que lui aimait tout le monde. Mais pour le moment, Kazuma avait quelque chose de bien précis en tête…

En effet, il voulait soigner la Jinchuriki, mais n’avait pas de matériel adéquate sous la main. Donc, il allait devoir en trouver. Peut-être que s’il emmenait la blessée dans un camp de réfugier, il pourrait la soigner là bas. Mais déjà, fallait-il en trouver un, et que les occupant veuillent bien laisser entrer des inconnues dans leur camp. Kazuma ne connaissait aucun camp, car il maniait tellement bien son pouvoir, qu’il n’avait jamais eu besoin d’aller dans des camps, pour se soigner par exemple, ou se procurer de la nourriture. En ce qui concernait la nourriture, il arrivait toujours à trouver des animaux, pour se nourrir, en les faisant cuire sur un feu.

- Est-ce que vous connaissez un endroit où vos blessures pourraient être soigner ? Je n’ai pas de matériel médical sous la main, ce qui est bien dommage d’ailleurs…

Vu la caractère de cette jeune femme, il ne pensait pas avoir une réponse du genre “oui, je connais un endroit”. Car, pour Kazuma, si elle avait connu un tel endroit, ce lieu avait sans doute été détruit par cette Jinchuriki et ses folles pensés. Toute fois, le jeune homme ajouta :

- Et si vous le permettez, j’aimerai vous aider à vous déplacer…

Il ne savait pas si elle allait accepter. Elle le prenait sans doute toujours pour un pervers, alors qu’il n’en était pas un. C’était un véritable insulte pour lui. Personne ne l’avait traiter de pervers, avant ce jour. Mais bon, il y avait un début à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mutsumi Nikolaevitch Her
°Jinchuriki°
°Jinchuriki°
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 23 ans
°Affinité élémentaire° : Contrôle de la Gravité

MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   Jeu 15 Oct - 20:40

Toujours enfermée par cet étrange pouvoir, Mutsumi ne bougeait pas, enfin, elle ne pouvait pas mouvoir le moindre de ses membres puisqu’ils étaient complètement immobilisés par le Kekkai. Cependant, son regard se faisait sincère et elle avait dit qu’elle ne porterait plus atteinte à la vie du jeune homme, durant quelques temps. Et c’était le cas, surtout quand elle parlait de la sorte. En gros, c’était le genre de fille à ne posséder qu’une seule parole et qui ne revenait jamais sur ses mots pour les déformer ensuite. Alors, quoi qu’il puisse arriver, le jeune homme pouvait alors lui faire entièrement confiance même s’il elle venait de lui cogner dessus comme une sauvage assoiffée de sang. Mais heureusement, il était moins blessée qu’elle qui avait les chevilles et les bras endoloris. Enfin… Ca ne l’empêcherait pas de se défendre encore un peu, mais sans trop forcer dessus non plus. D’ailleurs, Kazuma l’observa dans les yeux quelques instants avant de faire un geste vif de la main pour ôter l’emprise de son pouvoir de la jeune fille qui se laissa premièrement tomber sur le dos, étirant ses bras dans les airs, allongeant ses jambes pour les soulager un minimum avant de devoir les réutiliser en marchant. Et pendant qu’elle fermait les yeux pour soupirer un peu, le Jinchuriki s’agenouilla à ses côtés pour constater l’étendue de ses blessures avant de déclarer de s’en vouloir de lui avoir fait du mal. Elle ne comprenait pas trop les émotions, en fait et c’est bien ce défaut d’elle qui valut à Kazuma un regard de travers et une non réponse à sa question au sujet d’un campement dans les environs. De toutes manières, impossible d’y entrer, hein. Ils étaient, à nos jours, tout aussi blindé que l’armée en ce qui concernait les moyens de destruction. Bon d’accord, j’abuse un peu. Ils ne possèdent pas des armes comme des bombes ou des chars, dans ce genre là. Mais c’était déjà suffisant pour lutter, vous allez me dire. Bref…

~… Non, je ne sais pas.

Dira-t-elle en se relevant, posant une main sur le front de Kazuma avant de le pousser en arrière, le faisant tomber sur son séant. Elle ne voulait pas de sa pitié. Ils s’étaient battus, il assumait les blessures qu’il lui avait faites et cela, elle le lui fit bien sentir par un simple regard sévère. Une fois cela fait, la jeune fille se mit sur pieds et se sentit légèrement vaseuse pendant quelques secondes qui parurent être une éternité pour elle avant que son sens de l’équilibre ne se rétablisse et que sa vue ne soit plus trouble. Les plaines paraissaient un peu plus vivantes, maintenant, avec ce soleil qui commençait son ascension dans le ciel devenu bleu clair. Il n’allait pas tarder à faire chaud, d’ici quelques temps, du moins, c’est ce qu’elle ressentait en remarquant qu’il devait être dans les environs des 15 heures. Tournant son visage vers Kazuma, toujours assis à terre, elle lui décocha.

~Mettons nous à l’abri, je ne voudrai pas rester plus longtemps au soleil. Connais-tu un endroit idéal pour cela ?

Oui, elle n’aimait pas vraiment le chaud et encore moins être trop longtemps exposée au soleil, les pieds posés sur un sol aussi chaud. Alors, qu’est-ce qu’il en serait si elle avait été dans le désert ? Elle en serait tout bonnement morte, la pauvre. Bon bon… Ce n’était pas tout, elle devait attendre la réponse du jeune homme et qu’il se décide à se lever pour qu’elle puisse le suivre pendant que ce dernier la guidera dans un endroit frais Alors, de ce simple fait, pour ne pas devoir attendre trop longtemps et aussi lui faire comprendre qu’elle n’avait pas que ça à faire, Mutsumi lui tendit sa main droite, la moins blessée, pour lui proposer son aide pour se relever en gros. Le regard tourné ailleurs, elle se sentait gênée de lui proposer une telle chose alors qu’elle l’avait carrément giclé avant. Maintenant, restait à voir. Mais au fond, elle voulait qu’il prenne sa main. C’était une sorte d’excuse, pour avant, pour la Jinchuriki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre dans un lieu puant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre dans un lieu puant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lieux hanté en 1692 dans l'ain
» Le cannabis rendrait fou
» Discussion dans un lieu sacré [Zenno]
» Le futur tombeau d'un shinobi dans un lieu saint (feat. Kaiser Belzeth )
» Combat Mythique dans un lieu inaproprié... (Soren - Albus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Embryo's World :: The Embryo's World Rpg ! :: La Death Field :: Le Lac de Pollutions-
Sauter vers: