The Embryo's World

2089 : Le monde vit-il ses dernières heures ? Une seconde fois ? (Forum déconseillé au - de 16 ans)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Convocation nocturne

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaori Tsume
°Lieutenant de l'Armée Japonaise°
°Lieutenant de l'Armée Japonaise°
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 11/08/2009
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : AIr
°Votre personnage en 3 mots° : Rancunière, entêtée, solitaire

MessageSujet: Convocation nocturne   Sam 15 Aoû - 12:00

Il faisait nuit noire. Mais ça, on ne le savait pas, l'intérieur de la base militaire étant totalement éclairée jour et nuit. Mais quand même, j'aurai apprécié ne pas avoir à me réveiller à cinq heures du matin pour une saloperie d'entretien. J'étais arrivée devant une grande porte gardée par deux molosses armés jusqu'aux dents. Bon. J'avais reçu un message. "Lieutenant Tsume, vous êtes priés de vous rendre au bureau du Président". Le genre de message qui disent rien et tout en même temps. Le genre de message que je déteste. Je montrai ma lettre à l'un des deux gardes qui me laissa passer quelques secondes plus tard en marmonnant quelque chose comme "Une fillette n'a rien à faire ici." Je l'ignorai et me dirigeai vers la porte blindée du bureau du président. Je frappai deux fois et une secrétaire me fit entrer. Elle avait les yeux embrumés par la fatigue. Moi aussi d'ailleurs.

"Le Président est actuellement au téléphone mais il sera avec vous dans quelques instants."

Elle me fit m'asseoir dans un grand salon orné de peintures vieillottes. Une petite musique d'ascenseur donnait une ambiance poussiéreuse à la pièce. Je commença doucement à m'endormir sur un canapé en tissu particulièrement inconfortable. Vraiment le président avait des goûts exécrables en matière de décoration... Je m'assoupis dans un sommeil sans rêve, ponctués par les tic-tac de l'antique horloge posée sur un meuble. Une demi heure plus tard, la secrétaire revint me chercher. Elle dut me secouer pour que je me réveille mais je pense qu'elle compatissait avec moi. On avait beau être complètement lessivées, le Président n'aime pas attendre. J'entrai donc à moitié morte dans le bureau à proprement dire. Le Président était devant moi. Je pris mon air sérieux. Non il ne fallait vraiment pas qu'il voit que j'étais intimidée. Je le fixai droit dans les yeux. Lui aussi avait de grosses cernes mais quand même il aurait pu m'appeler à un autre moment de la journée, plus approprié. J'étouffai un bâillement puis pris la parole.

"Bonjour Monsieur le Président, Lieutenant Tsume au rapport. Vous m'avez convoquée?

Je me mis au garde à vous et attendis. C'était la première fois qu'il me convoquait et ce n'était sûrement pas pour rigoler.... Je vis un dossier sur la table. Marqué confidentiel. Aie. Ca sent le roussi. Un certain projet "Oeil Rouge". Ca ne pouvait concerner que moi.

*Ca sent la mission tout ça.... Vraiment il aurait pu faire ça à une autre heure.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ-Modo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Convocation nocturne   Dim 16 Aoû - 1:21

Il devait être 4 heures... Non peut-être même 5 heures du matin. Dans la base militaire Alpha Z-1 pas un bruit de ne se faisait entendre hormis le cliquetis de certaines pendules. Les couloirs étaient vides, et d'une propreté indiscutable. À cette heure là, seule quelques garde faisaient acte de présence. Toutefois, des bruits de pas vinrent rompre le silence de la matinée. C'était ceux du lieutenant Kaori Tusme qui venait tout juste d'être convoquée au bureau du président. Celui ci se trouvait au bout d'un long couloir gardé par deux molosses lourdement armés. Lorsque le lieutenant montra son laisser-passer à l'un d'eux, il sembla murmurer une remarque des plus désobligeantes sur la présence d'une si jeune personne ici, mais elle n'en tint pas compte. Frappant deux fois contre la grande porte blindée, une jeune secrétaire vint lui ouvrir en la laissant pénétrer dans le bureau. À l'intérieur, de vieux tableau étaient suspendus sur les murs, et une musique d'ascenseur venait rajouter une ambiance kitch à la scène. La secrétaire, qui semblait tout aussi fatigué que le lieutenant, l'informa que le Président était au téléphone, et qu'il serait disponible dans quelques instants. Elle l'incita à s'assoir sur des fauteuils en toile présents dans la salle d'attente, et retourna à sa tache. Elle revint dans la salle une demie heure plus tard et découvrit le lieutenant endormis sur un canapé. Elle du s'y reprendre à deux fois avant de parvenir à la tirer de son sommeil.

« Excusez-moi de vous réveiller lieutenant Tsume... Dit elle avec un air embêtée. Mais le président vous demande dans son bureau... »

Elle lui désigna une salle proche, et l'aida à se lever. Elle fit rentrer le lieutenant dans le bureau, et referma derrière elle. Le bureau du président était décoré de la même façon que la salle d'attente où Kaori avait somnolé. De vielles aquarelles côtoyaient des bibelots désuets et poussiéreux. Au centre, se trouvait un bureau, et derrière ce bureau, un fauteuil tourné de telle façon qu'on ne pu pas tout de suite reconnaître la personne assise dessus. Le lieutenant s'empressa de se présenter, en déclinant son grade, et en demandant poliment le motif de cette convocation matinale.



Le fauteuil pivota, et laissa apparaître Daisuke Haname, le remplaçant du Président. Celui-ci affichait, comme à son habitude, un sourire jovial et un regard déterminé. Il pris quelques secondes pour constater l'étonnement du lieutenant, avant de prendre enfin la parole.

« Bien le bonjour Lieutenant ! Alors, surprise ? Le Président est actuellement en déplacement, et j'ai été mandaté pour le remplacer pendant une période indéterminée. »

Reprenant son sérieux et ne perdant pas de temps, Daisuke mit de l'ordre dans le dossier présent sur le bureau portant le nom de code d' « oeil rouge ». Les documents étaient éparpillés un peu partout sur le plan de travail et le remplaçant mit quelques seconde avant de finir son rangement. Une fois cette tache effectué, il étouffa un léger soupire et reporta son regard sur Kaori.

« Si nous vous avons convoqué si tôt, c'est à cause de nos satellites. Reprit-il. En effet, ce matin, ils ont repéré beaucoup de mouvement dans une zone bien précise de la Dead's field, en périphérie d'une ville fantôme. Un de nos satellites aurait même enregistré la présence d'un avion de chasse non identifié et aurait assisté à plusieurs explosion. Suite à cette constatation, nous avons tout de suite contacté le Président qui nous a sommé de préparer une équipe pour aller voir sur le terrain ce qu'il s'y passe. Toutes les coordonnées vous seront indiqué dans cette enveloppe scellée... Qui se trouve... hm... »

Farfouillant dans les documents, le remplaçant parvint enfin à trouver la dite enveloppe et la remit au lieutenant.

« Hm... Tenez là voici. Le nom de code de cette mission est donc « Oeil Rouge » .Vous aurez pour mission d'enquêter sur place afin de découvrir la raison de cette agitation. Le président et moi-même vous ordonnons également de préparer 3 hommes qui vous accompagnerons. Si vous avez déjà des personnes en tête, vous pourrez les choisir pour qu'elles vous accompagnent, mais si en sortant de ce bureau vous n'avez personne, nous nous chargerons de vos accompagnateurs. Vous embarquerez dans une heure. Un hélicoptère est déjà mit à votre disposition pour le trajet. Cela vous laisse le temps de préparer vos effets personnels... »

Daisuke pris quelques secondes de pause afin de ne pas surcharger son lieutenant d'information. Il reprit ensuite.

« Nous n'avons bien entendu aucunes idées des personnes présentes sur place. Ce peut-être des résistants, des Jinchuriki ou bien même des Virus. C'est pourquoi je vous demanderais d'être extrêmement prudente, Lieutenant ! Tenez nous informé de l'évolution de la mission au fur et à mesure par radio. Nous comptons sur vous et sur votre efficacité sur le terrain ! Si vous n'avez aucunes question, alors vous pouvez disposer.  »

Le remplaçant se détendit sur son fauteuil et attendit toutes remarques du lieutenant Tsume sur la mission qu'il venait de lui transmettre.

Contenu de l'enveloppe:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Convocation nocturne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Embryo's World :: The Embryo's World Rpg ! :: Le Désert :: Zone Alpha Z-1 :: La Base Militaire :: Bâtiment principal :: Bureau du Président-
Sauter vers: