The Embryo's World

2089 : Le monde vit-il ses dernières heures ? Une seconde fois ? (Forum déconseillé au - de 16 ans)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le vent souffle

Aller en bas 
AuteurMessage
Taketori Akio
°Chef-Adjoint de la Red Dead°
°Chef-Adjoint de la Red Dead°
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 02/08/2009
Age : 29
°Races° : Virus
°Âge du personnage° : 21
°Affinité élémentaire° : Vent
°Votre personnage en 3 mots° : outta my way

MessageSujet: Le vent souffle   Dim 2 Aoû - 14:36

.:: Identité ::..

Nom : Taketori
Prénom : Akio
Surnom/Nom de code : Kamikaze ou vent divin

Sexe : mâle
Couleur de votre Terra : verte

Âge : 21
Date de Naissance : 22 juin 1968

Groupes : Red Dead chef adjoint aspirant au poste de sous chef (à mettre en place en Rp)


..:: Informations complémentaires ::..

Description Psychologique : Akio est un homme grave, son calme impassible confère à son visage un aspect de masque indéformable. Ce n’est que rarement qu’il prend la parole ou laisse une expression déformer ses traits. Détaché, il donne l’impression que rien n’a la moindre importance à ses yeux et dans le fond ce n’est pas si faux. Aucune possession matérielle ni aucune vie ne mérite à ses yeux qu’il se donne le moindre mal pour sa préservation. Seule la propagation de la bactérie pour une évolution de l’humanité vers la perfection lui importe à présent.
Plus impitoyable que vraiment sadique, découper la chair ne lui déplait pas mais ce n’est pas non plus un plaisir qu’il recherche. Il éliminera sans pitié tout ce qui se dressera sur son chemin quelques soit son espèce. Cette notion est très variable et assez peu compréhensible.
Solitaire, sans le moindre sens de l’humour, on l’entend souvent répéter « je vais te crever » ou plus simplement « silence ! ». Il a rejoint les Red deads et y vise le poste de sous-chef. Il se considère de toute façon comme bien meilleur que tous les autres pions de l’organisation. Il respecte profondément Setsunya et Cyril bien que le jeune âge de la chef et le sang chaud de sa subordonnée aurait bien besoin du soutient de quelqu’un comme lui. Les autres virus et les jinchuriki n'ont pas grand intérêt à ses yeux, il garde un amère souvenir de l'ingratitude de ses compagnons du temps de son infection et son amertume s'applique à tous les humains même les contractants ou ceux qui ont rejoint la Red dead.


Ce qu'il/elle aime : L’art et la beauté sous toutes leurs forme, la nature, le silence, la solitude.
Ce qu'il/elle aime pas : Exactement le contraire, le bruit la laideur, toutes les espèce en dehors des Virus.

Tic : Il enroule et déroule sa chaîne autour de son poignet, et de sa main.

Description Physique :Akio est un bel homme, pas tant par ses traits que par son attitude proche de celle des seigneurs des temps anciens. Il possède une noblesse qui attire le respect et intimide autour de lui.
Ses yeux d’un brun très clair, presque jaunes fixent le monde de haut de part la taille imposante du jeune homme, à travers des paupières à demi fermée, comme s’il n’était qu’une vaste fourmilière pleine de ridicules insectes, comme si rien ne lui importait comme si sa vie n'était qu'un mortel ennui perpétuel. Son visage fin reste indéfiniment fermé, dans une expression figée et grave. Ses cheveux sombres comme la nuit tranchent avec la pâleur de son teint et tombent en une large mèche sur son œil gauche, en arrière, les plus longues des mèches pointent sur ses épaules. Ses déplacements en dehors des combats sont toujours lents et animés d’une grâce peu commune.
Sa musculature n’a rien d’exceptionnelle, la force physique n’étant pas son atout majeur.
Ses bras fins se terminent par des belles mains au longs doigts fins. Comme beaucoup de ses frères d'armes de la Red dead, son corps est couvert de nombreuses cicatrices héritée pour la plupart du jour de son infection, mais aussi de la lutte incessante que leur mène la lune noire.


Style Vestimentaire : Akio adopte un style venu d’un autre temps portant les amples manteaux issus de l’habillement traditionnel japonais aux teintes discrètes le plus souvent sans trop de fioritures où de symboles brodés, Akio veut ainsi marquer sa supériorité sur ses congénères. Il porte en dessous un débardeur noir serré. Il ne porte pas de bijoux autre que le rosaire mauve autour de son cou.
À ses poignets il garde les chaînes brisées de sa mise en quarantaine comme pour se rappeler à lui-même ainsi qu’ aux autres virus la quête qu’ils mènent contre l’humanité.



Son Histoire : (Minimum de 25 lignes)
« C’était un plan rusé de pactiser avec tous vos disciples pour lutter contre nous… Sensei. »
La voix calme et grave d’Akio s’élevait au-dessus du jardin à l’arrière du dojo dans un quartier reculé de kyushu. À ses pieds, le vieux maître des lieux voyait sa vie s’écouler petit à petit alors que, dans les bâtiments, la bataille semblait toujours faire rage.
« En tant que jinchuriki et maître d’arts martiaux c’était sans doute la meilleure chose à faire. Mais nous ne tolérons pas la résistance. » Derrière les murs de papiers du temps un cri retentit attirant l’attention du virus.
« Mes hommes sont en infériorité numérique, pardonnez moi d’abréger votre mort, il est temps de résilier vos contrats. »
Et l’A.M. revenue remplacer sa main plongea dans la poitrine du vieux sensei détruisant son cœur de pierre noire.
Il ne fallut plus que quelques secondes pour que le tumulte cesse, privé du terra de leur maître, leurs combattants n’avaient plus la moindre chance contre l’escouade envoyé par la Red Dead.
Soudain figé par la douleur, Akio porta une main à son épaule pour porter le sang qui s’était répandu sur sa main.
* Ce vieux singe… Quand a-t-il ? * Se damanda-t-il.

« -Chef, les rebelles ont été éliminé jusqu’au dernier. »
« -Bien, retournez au QG, je vous y rejoins. »

Étrange sensation… Ce dojo lui rappelait son enfance, le temps avant l’infection.
Le petite village caché, reculé dans les montagnes. Une petite communauté qui avait fuit la grande guerre, puis le virus, une femme et un nouveau né à charge, Taketori kengo-sensei n’avait pas hésité à déserter pour protéger les siens et ouvrit un dojo parmi ces gens pacifiques.
C’est donc loin de la guerre, de la maladie, dans le dojo de son père que Akio avait grandi
Apprenant des leçon de son père. La petite communauté avait réussi à s’affranchir des règles de la société, de l’argent et du statut social. Tout le monde aidait pour tout et partageait les richesse. Chacun apprenait les bases des arts martiaux et du maniement des armes à feu pour se défendre contre les agresseurs extérieurs le cas échéant.

Une enfance pour le moins heureuse me direz-vous, en cette époque troublait, il semblait difficile d’imaginer mieux. Oui, mais l’autarcie a le prix de l’ignorance de l’avancée de la destruction du monde. Car au-dessus du village, le ciel était toujours bleu et la vie coulait dans l’insouciance jusqu’à ce que le jeune Akio atteigne l’âge de quinze ans. À cette époque les disparitions commencèrent… Tous ceux qui s’éloignaient du village ne revenaient jamais les rumeurs les plus extravagantes se mirent à circuler et les villageois se virent interdits de sortir et l’accès interdit aux inconnus, un plan d’évacuation dans les cavernes fut échafaudé. Ainsi les disparitions cessèrent, mais un mal plus grand se profila à la porte du village.
Trois silhouettes inconnues immobiles à l’entrée de la petite ville, suite à l’interdit, le système de défense de leur communauté se mit en place.
Ainsi, le katana à la main il se trouvait aux côtés de son père et de ses sempai du dojo en première ligne devant un ligne des meilleurs tireurs de la ville.
Ces étrangers ne semblait pas armés, soudains, une vapeur colorée enveloppa ses trois personnes.
« -Père qu’est-ce ?
-C’est leur terra fils, reste sur tes gardes ! »
Le terra, père en parlait sans cesse dans ses leçons pourtant jamais il n’avait vu un terra capable de se matérialiser.
En instant l’assaut fut donner et l’entrée du village devint un enfer, ces choses avaient fait de leurs corps de véritables armes, les éléments étaient avec eux, et tous les talents de bretteurs des élèves de Taketori-sensei ni les centaines de balles sifflants dans les airs ne seraient jamais suffisants pour arrêter ces démons venus d’un autre monde.
Impossible de décrire comment la bataille Akio perdit connaissance très vite.
À son réveil, le paysage d’apocalypse qu’il pouvait voir à la place de l’entrée du village lui laissa l’impression d’être dans un rêve. Partout des cadavres s’entassaient, d’immenses rochers étaient né du sol, 10 cm d’eau couvrait le sol, les restes des bâtiments étaient calcinés, de drôles d’objets métalliques gisaient partout. Au centre du cratère, les trois virus étaient tombés, près d’eux, un guerrier inconnu, portant une épée démentielle avait lui aussi retrouvé une paix éternelle.
Mais impossible de retrouver le corps de son père dans ce carnage.

En titubant il se traîna jusqu’aux grottes qui servaient d’abris à la population, ensuite ses souvenirs s’embrument, il se souvient seulement de s’être éveillé dans ce qui ressemblait à un cachot, enchaîné aux poignets. C’était ça ? Sa récompense pour avoir tenté de protéger le village des virus, la quarantaine !
Une rage sans nom se mit à bouillir en lui et les insultes pleuvaient sur toute âme qui passait à proximité de sa cellule… Puis vinrent les symptômes de l’infection, en proie à la fièvre et la douleur trois jours durant, ses hurlements se faisaient tantôt menaçant, tantôt implorant de l’aide.

Et peu à peu Taketori Akio s’enfonça dans les ténèbres…

Un grincement dans le fond de ma nuit.

« -Tu crois qu’il est mort ?
-Attends, je vais lui donner un petit coup de crosse, on verra bien… Hey Akio, t’es mort mec ?
- Hé c’est quoi cette fumée verte qu’il dégage ?
-Aucune idée vaut mieux se ti… AAAAAAAH»
C’est à peu près ce qu’il entendit avant de revenir à la conscience, sortant de sa longue agonie, il n’était plus humain à présent.
De larges éventails venaient de remplacer ses mains et une énergie encore inconnue courait dans ses veines, sans un mot Akio quitta le village suivit d’une longue traînée, peinte dans le sang de ceux qui avaient tenté de l’entraver.

Ainsi il commença son périple à travers le monde dévasté, errant sans but apprenant au fur et à mesure tout ce qu’il y avait à savoir sur le virus et les jinchuriki qui le chassaient, le terra, les A.M. et les Jinki …
Avec le temps le vent qu’il maîtrisait gonfla son orgueil le persuadant qu’il était une forme ultime de vie que tout un chacun devrait atteindre, il se lança dans la quête d’une contamination de chaque être humain.

À l’âge de 17 ans, alors que ses pas l’avaient mené à Kyushu, il apprit l’existence de la Red Dead, et vint grossir leurs rangs, faisant siens ses ennemis, il exécuta avec efficacité les mission qu’on lui confiait, ses talents de meneurs et sa puissance lui permirent au bout de deux ans de patience d’accéder au poste de chef adjoint, mais son ambition ne s’arrêtait pas là. Depuis le premier jour il vise les plus haut postes et balaiera quiconque se trouvera sur sa route.



Autre ?:

..:: Equipement ::..

Arme Moléculaire : Ses deux mains se muent en éventails de combat. Ses métacarpes et ses doigts se transforment en lames fines et acérées de nouvelles lames naissent des os de son poignet pour un total de douze pointes réunies au poignet sur lesquels se tend de la peau
Ces éventails s’ouvrent et se ferment sur commande d’Akio.
Si les lames sont quasiment incassables, la toile peut-être déchirée ou percée mais se reconstituera lors de la prochaine utilisation de ses armes pas Akio.

Affinité ? : vent

Description pouvoir : - Bourrasques : De ses éventails, Akio envoie de puissantes bourrasques de vent capables de projeter un adversaire ou lui-même en arrière ou de créer un tourbillon protecteur autour de lui.
- Vent empoisonné : Il peut répandre dans l’air la bactérie et provoquer l’infection par inhalation.
- Souffle pourpre : technique mortelle qui entraîne l’air contenu dans les poumons de la cible dans un mini tourbillon qui détruira l’organe de l’intérieur. Un conact prolongé avec les poitrine de la cible est indispensable ainsi qu’une grende concentration, donc immobilité.
- Son affinité avec le vent lui confère une rapidité hors du commun



Style de combat : Il se bat en combat rapproché et frappe en ouvrant son éventail pour que chaque pointe fasse son entaille en se déplaçant rapidement

..:: Dernières questions ::..

Voulez-vous une aide d'un PNJ pour débuter dans l'histoire ? : je veux bien oui

Code caché : Approuvé par Rena !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rena Mitsuragi
°Fondatrice / Directrice de la Lune Noire°
°Fondatrice / Directrice de la Lune Noire°
avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 24 ans
°Affinité élémentaire° : La Foudre
°Votre personnage en 3 mots° : Mystèrieuse, Lunatique et Excentrique

MessageSujet: Re: Le vent souffle   Lun 3 Aoû - 12:51

Bonjour Taketori ^^ !

Je suis contente que tu te sois inscris sur le forum, sa me fait vraiment plaisir et en même temps, je te souhaite la bienvenue parmis nous ^^ ! Et j'espère que tu t'y plairas et que, surtout, tu aimeras Rp avec nous !

Je viens de lire ta fiche en entière, je l'aime bien ^^ ! Et comme je le dis toujours, à tout le monde, j'aime beaucoup ton personnage ^^ ! Et donc, on fera de sacré ennemi, nous deux xD ! J'ai h'ate de rp avec toi, une fois que je serai libre ^^ ! Et pour commencer, je te mettrai avec un PNJ, pas de problème. J'essaierai de le faire pour la soirée ou demain. Sa te convient ?

Par contre, il y a juste une chose que j'ai pas trop compris (Mode Chieuse de service *ON), c'est la description de ton arme moléculaire. En fait, j'ai du mal à la voir dans ma tête ^^' ! (Mode Chieuse de service *OFF*).

Pour le moment, sa sera tout ^^ !
Ah oui, aussi ! Le code est correct ^^ !

Pourrais-tu aussi me dire où et comment tu as connu le forum ^^ ?

Voilà, d'autres question ?

Rena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Dool
°Virus°
°Virus°
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 26
°Races° : Virus
°Âge du personnage° : 24 ans
°Affinité élémentaire° : contrôle des trajectoires
°Votre personnage en 3 mots° : Froid Calme Sadique

MessageSujet: Re: Le vent souffle   Lun 3 Aoû - 17:36

Youhou, nouveau Virus. \o/

Bienvenue. x)

Utilisateur du vent... C'est bien ça...
Je pense que j'adore de plus en plus mon propre pouvoir. XD

Bon RP et sympa ton arme moléculaire. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taketori Akio
°Chef-Adjoint de la Red Dead°
°Chef-Adjoint de la Red Dead°
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 02/08/2009
Age : 29
°Races° : Virus
°Âge du personnage° : 21
°Affinité élémentaire° : Vent
°Votre personnage en 3 mots° : outta my way

MessageSujet: Re: Le vent souffle   Mar 4 Aoû - 13:32



En gros voila l'arme dont c'est inspiré en imaginant que chaque baguette se poursuive au delà de la toile par une lame


Sinon j'ai connu le forum tout bêtement sur un top site, et j'ai moi aussi hâte d'en découdre avec si valeureuse adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rena Mitsuragi
°Fondatrice / Directrice de la Lune Noire°
°Fondatrice / Directrice de la Lune Noire°
avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 30
°Races° : Jinchuriki
°Âge du personnage° : 24 ans
°Affinité élémentaire° : La Foudre
°Votre personnage en 3 mots° : Mystèrieuse, Lunatique et Excentrique

MessageSujet: Re: Le vent souffle   Mar 4 Aoû - 18:55

Ah oui, je vois beaucoup mieux là ^^ !
Merci de m'avoir montré une image xD !

Alors, c'est tout bon, je te valide ^^ !
Par contre, pour le rp, je te laisse commencer, tu pourras choisir où tu débuteras, ainsi ^^ !

Validé et encore bienvenue ^^ !

Rena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simca Swallow
°Humain(e)°
°Humain(e)°


Messages : 322
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
°Races° : Humaine
°Âge du personnage° : 19 ans
°Affinité élémentaire° : Aucun
°Votre personnage en 3 mots° : Joyeuse / Manipulatrice / Joueuse

MessageSujet: Re: Le vent souffle   Mer 12 Aoû - 23:04

Yeah un Virus, enfin ^^
Depuis le temps qu'on en attend Razz

Bienvenue ! ^^ ( en retard ici aussi >.< )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vent souffle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vent souffle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maya ~ Le vent souffle où il veut, tu l'entends mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va.
» HAITI SURPRISE !UN AUTRE VENT SOUFFLE SUR LE PAYS !
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Le vent souffle la solitude [PV Hayley and Estéban]
» [pv Emma + libre] Il fait beau, il fait chaud, mais le vent souffle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Embryo's World :: Présentation de votre personnage :: Présentations Virus :: Validées-
Sauter vers: